France: ce secteur tourne à plein régime

Si la France a traversé bon nombre de difficultés entre 2019 et 2022, notamment au niveau énergétique, ou les prix ont explosé, l’année 2023 a été bien meilleure. Et l’année 2024 s’annonce tout aussi positive. Au point de dire que la France a retrouvé de sa superbe ? Pour beaucoup d’observateurs, la réponse est oui.

En effet, depuis que le pays a relancé sa doctrine du nucléaire, la France a été en mesure de considérablement augmenter sa production d’électricité. Un secteur fort, qui peut aussi compter sur de nombreux investissements en matière de solaire pour combler les manques. Enfin, les Français consomment mieux. En effet, la consommation d’électricité a diminué de 6.9% en 2023, par rapport à la période 2012 – 2019.

Publicité

La France produit mieux et plus

D’autres facteurs ont joué en défaveur de la production et la consommation électrique des Français et plus généralement, des Européens. On pense notamment à la sécheresse qui a touché l’Europe du Sud au cours de l’été 2022. On pense aussi à la guerre en Ukraine, qui a fait exploser le prix du gaz. De fait, les années précédentes ont été particulièrement compliquées à gérer. Ce retour au calme est donc bienvenu.

Cela supposera-t-il, pour autant, une diminution des prix au TWh ? La réponse est non. Du moins, pas pour le moment. En effet, les experts affirment que la structure même du système électrique français a considérablement évolué. Et si les prix sont toujours hauts, ils devraient continuer à connaître d’importantes variations. Pas de quoi rassurer le consommateur donc.

La France redevient un pays exportateur d’électricité

En revanche, c’est bon pour les affaires ! En effet, la France est redevenue un pays qui exporte son électricité. Paris a ainsi confirmé l’exportation de 50.1 TWh. C’est un chiffre honorable, loin du record de 2002 (77 TWh), mais qui démontre que la France tend à renouer avec son projet de s’imposer comme l’une des puissances européennes exportatrices d’une électricité décarbonée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *