BRICS: la Russie a enrôlé de force des ressortissants de cet allié

Les pays membres des BRICS entretiennent des relations multilatérales axées sur la coopération économique, politique et culturelle. Parmi ces liens, ceux unissant la Russie et l’Inde sont particulièrement notables, caractérisés par une longue histoire de collaboration stratégique et de partenariats dans divers secteurs tels que la défense, l’énergie et la technologie. Cette alliance s’est renforcée au fil des années, les deux nations partageant souvent des positions communes sur les enjeux internationaux et travaillant conjointement au sein de forums multilatéraux.

Cependant, l’implication de ressortissants indiens dans le conflit russo-ukrainien, volontairement ou sous contrainte, révèle les complexités et les défis inhérents à ces relations interétatiques, mettant en lumière les tensions qui peuvent émerger même entre partenaires de longue date au sein d’un bloc comme les BRICS.

Publicité

En effet, des informations révèlent une situation troublante impliquant l’enrôlement de ressortissants indiens par l’armée russe, soulevant des questions sur les pratiques de recrutement au sein des zones de conflit. Des rapports indiquent que des Indiens se sont retrouvés engagés dans des activités liées au soutien militaire, certains ayant même été contraints de prendre part aux hostilités.

Selon des sources indiennes, l’ambassade de l’Inde en Russie a été saisie à plusieurs reprises par des ressortissants cherchant à être rapatriés, leurs appels semblant toutefois ne pas aboutir. Des récits font état de recruteurs opérant depuis Dubaï, qui auraient leurré des Indiens avec des promesses d’emplois lucratifs et d’obtention de la nationalité russe. À leur arrivée, ces individus auraient été initiés au maniement des armes avant d’être déployés sur les fronts, révélant une réalité bien éloignée des promesses initiales.

Le ministère indien des Affaires étrangères a reconnu être au courant de la situation, soulignant les efforts déployés pour résoudre cette problématique avec les autorités russes. Le gouvernement indien appelle ses ressortissants à la prudence et à éviter toute implication dans le conflit.

Le contexte est d’autant plus complexe que certains Indiens se seraient engagés volontairement aux côtés des forces ukrainiennes, marquant ainsi une implication inédite dans le conflit de part et d’autre. Cette dimension ajoute une couche de complexité à la gestion des affaires étrangères pour l’Inde. Cette affaire intervient dans un moment critique du conflit, alors que l’Ukraine, en manque de munitions et de soutien international, fait face à des défis considérables.

Publicité

Une réponse

  1. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    On n’a pas fini d’en apprendre des pratiques de Poutine. Après ethnies des anciennes colonies soviétiques d’Asie centrale, prisonniers, on arrête dans les rues les africains mariés à des russes, maintenant des étrangers qui n’ont que le tort de vivre en Russie.

    \\\\.///
    (@_@)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité