L’Algérie en difficulté au Sahel, le Maroc s’en frotte les mains

Les récents événements au Sahel mettent en lumière une situation géopolitique complexe, où l’Algérie semble perdre du terrain face à l’ascension diplomatique et économique du Maroc dans la région. Alger, déjà aux prises avec une crise économique exacerbée par la chute des prix du pétrole et les remous sociaux du Hirak, fait face à un isolement croissant. Les tensions avec le Mali, notamment après la rupture de l’accord de paix d’Alger par les autorités maliennes, soulignent cette érosion d’influence.

Cette situation est d’autant plus préoccupante pour l’Algérie qu’elle craint les répercussions sécuritaires d’un conflit ouvert au nord du Mali, avec pour corollaires un afflux de réfugiés et la menace d’infiltration terroriste.

Publicité

Le Maroc consolide sa position

Parallèlement, le Maroc consolide sa position en tant qu’acteur majeur au Sahel, en s’érigeant en partenaire fiable et constructif pour les pays de la région. L’initiative marocaine de créer une zone de libre-échange avec les pays du G5 Sahel et d’améliorer les infrastructures critiques est accueillie favorablement, contrastant avec la posture algérienne perçue comme moins coopérative et davantage axée sur le soutien aux mouvements séparatistes.

L’Algérie redéploie discrètement ses forces armées à ses frontières avec le Mali et le Maroc, signe tangible de son inquiétude face aux remous dans le Sahel. Cette réaction est en partie motivée par la présence de forces étrangères à ses portes, qui accentue son sentiment de vulnérabilité. Dans ce contexte, les déclarations de l’ancien ministre algérien Abdelaziz Rahabi sur la reconfiguration des alliances dans la région témoignent de l’ampleur des défis auxquels Alger est confrontée.

Les accusations d’ingérence au Mali pèsent lourd sur l’Algérie, qui se défend de tout agenda caché, rappelant son rôle de médiateur dans l’accord d’Alger de 2015. Cependant, les critiques quant à sa gestion des revendications touaregs et l’impact de sa politique sur l’unité malienne ajoutent à la complexité de sa position, alors même que des voix comme celle de l’écrivain et universitaire Alexandre Del Valle pointent une stratégie algérienne de division.

Publicité

Le Maroc, de son côté, poursuit une diplomatie active et une vision pragmatique de coopération régionale, renforçant ses liens économiques et sécuritaires avec les pays du Sahel. La visite historique du Roi Mohammed VI en Mauritanie en 2006 et la récente initiative de libre-échange en sont des exemples marquants, illustrant une stratégie marocaine orientée vers des accords gagnant-gagnant, à l’opposé de la démarche algérienne jugée moins constructive.

L’Algérie semble dans une position difficile au Sahel, confrontée à des défis sécuritaires, économiques et diplomatiques de taille. Pendant ce temps, le Maroc tire parti de cette situation pour renforcer sa stature régionale, proposant une alternative solidaire et pragmatique aux pays du Sahel, au détriment de l’influence traditionnelle d’Alger.

15 réponses

  1. Avatar de abdelmoumenetaloub@gmail.com
    abdelmoumenetaloub@gmail.com

    Arrêtez de faire de la propagande gratuite, pour les ignorants, si vous connaissez la géographie par où passera les pays du Sahel pour arriver au Maroc : l’Algérie est le passage obligé, et l’Algérie est la porte principale de l’Afrique n’en déplaise aux ennemis ignorants.

    1. Avatar de Dr Doss
      Dr Doss

      Plutôt la principale du Sahara d’accord dixit Dr Doss

    2. Avatar de Nono
      Nono

      Je pense que vous devriez regarder une carte avant de dire des bêtises, pour entrer au sahel le maroc passe par la Mauritanie.
      Pas besoin de passer par l’anegerie.

    3. Avatar de Azam simple citoyen du monde
      Azam simple citoyen du monde

      La politique de la France et l’Algérie est un fiasco total au pays du sahel,l’Algérie n’a rien fait au niveau investissement massive avec les pays du sahel, la France idem maintenant ils paye les erreur de leur politique de clown,
      La cedeao est dépassé par les bouleversements géopolitique au sahel, les cartes géopolitique et stratégique sont redistribuer, Russie, Chine, Turquie, États-Unis, Maroc, pays du golf voilà la réalité.
      Le Maroc sa diplomatie est correct et ambitieux, le règlement du Sahara qui sera bientôt clôturer à l’onu via le vote des pays qui voteront le rattachement du Sahara Marocain,
      L’Algérie qui à perdu toutes crédibilité internationale aux pires plus personne ne veut traiter avec les dirigeants algérien, restons logique et lucide la vérité est bien la,
      Nous sommes dans une région du Maghreb,
      Le seul pays qui vois sont industrie économique, politique stables et fiable, culturel et qui progresse et bien c’est le Maroc avec plusieurs projets en cours la réalité.
      Le Maroc est gagnant avec les pays du sahel 100%
      En Algérie vous avez deux capitaine de bateaux
      Au Maroc un capitaine de bateaux
      Ce qui est logiquement normal que le Maroc avance et très bien
      Par contre l’Algérie le bateaux est toujours au quai.
      L’Algérie le hirak refait doucement surface et sa peut partir en vrille aller voir les pénurie d’alimentation et la file d’attente
      Aller voir les rapports internationaux
      FMI
      L’Onu
      Commission européenne pour l’Afrique du Nord
      Le rapport des Russe sur le régime algérien
      Le rapport américain pour l’Afrique du nord
      Je dit la vérité et je constate le gâchis politique et économique de l’Algérie depuis 60 ans pas d’ambitions pétrole et dollars
      Social
      Importation
      Exportations hydrocarbures mais sans plus sans valeur ajouté
      Agricole dépend des importations
      Une économie qui n’est pas diversifié
      Par contre la politique du Maroc c’est WIN WIN

  2. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Rectification vite fait et bien ici et maintenant c’est faux, le Maroc consolidé aucune position qu’acteur en tant majeur au Sahel.
    Il ne représente que son propre. En réalité les vrais acteurs du Sahel, ce sont nos trois étoiles polaires lancent flèches : Burkina Faso Mali Niger et c’est ça la vérité !!! Et non ces endocolons avec leurs relations duplicitaire vive l’Aes nos trois étoiles polaires lancent flèches des peuples Africains patriotes l’Afrique noire nous vaincrons voyez l’affaire notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

    1. Avatar de Dr Denzel
      Dr Denzel

      Va faire ton caca 💩 ça urge visiblement

      1. Avatar de Dr Doss
        Dr Doss

        La vérité rougit les yeux mais ne les cassent pas voyez-vous dixit Dr Doss

        1. Avatar de Abdelhamid
          Abdelhamid

          Pour un docteur, il va falloir regagner encore une fois les bancs du primaire 🤣🤣🤣dixit moi.

    2. Avatar de Abdelhamid Hamza
      Abdelhamid Hamza

      😂😂😂Étoiles polaires, comparaison de gamins.

  3. Avatar de Sofiean
    Sofiean

    Comme avec la lybie, ça continu sous silence depuis des décennies

  4. Avatar de Tchité
    Tchité

    Le vol du pétrole 🛢 🛢 🛢 Malien par la France, en complicité avec l’Algérie est terminé. Ça chauffe pour les voleurs de nuit.

    1. Avatar de Josh
      Josh

      Absolument vrai.

      1. Avatar de Abdelhamid
        Abdelhamid

        Vrai ! Parole de jahch 😛😛

    2. Avatar de Aboudraouf
      Aboudraouf

      Absolument

    3. Avatar de Abdelhamid
      Abdelhamid

      🤣🤣🤣C’est ce qu’on appelle un langages de commères. Ça se voit que la géographie n’est pas votre fort mon petit. Le plus grand gisement de pétrole algérien se trouve à plus de 1100 kms du Mali. Prends une carte tu seras fixé. L’Algérie ne vole pas les pauvres et dénudés, au contraires elle accueille ses chères qu’elle ‘nourrit et soigne. Consulte les statistiques si bien sûr tu sais les interpréter. Un de ces jours vous essayerez de retourner au bercail algérien qui vous a sauvé à maintes reprises mais ce sera trop tard pour les vantards.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *