Le Niger veut une nouvelle monnaie pour sortir de la colonisation

La possible création d’une monnaie commune entre le Niger, le Burkina Faso et le Mali suscite actuellement de vives réflexions au sein de ces nations, révélant ainsi un désir profond de rompre avec le passé et de revendiquer une souveraineté économique renforcée. Cette initiative, évoquée par le général Abdourahamane Tchiani, chef de la junte militaire au pouvoir au Niger, s’inscrit dans un contexte de remise en question du franc CFA et des structures héritées de la colonisation.

Dans une déclaration relayée lors d’une intervention télévisée, le général Tchiani a clairement exprimé la volonté des trois pays de l’Alliance des États du Sahel (AES) de se libérer du franc CFA, considérant cette démarche comme une étape cruciale dans la lutte contre la « colonisation » économique. Cette déclaration met en lumière les aspirations communes des pays sahéliens à réaffirmer leur souveraineté monétaire.

Publicité

L’idée d’une monnaie commune est perçue comme un symbole fort de cette quête de souveraineté, un pas concret vers l’émancipation économique de ces États. Le général Tiani souligne ainsi que la monnaie est un signe distinctif de l’indépendance nationale, renforçant l’engagement des pays membres de l’Alliance à reprendre en main leur destinée économique.

Cependant, bien que l’intention soit clairement affirmée, les détails concrets de cette transition restent à définir. Des discussions approfondies et l’implication d’experts monétaires seront nécessaires pour élaborer les modalités pratiques de cette nouvelle monnaie commune.

Cette démarche ne se limite pas à une simple réforme monétaire, mais s’inscrit dans un mouvement plus large de revendication de souveraineté économique. Les critiques récurrentes à l’encontre du franc CFA, perçu comme un vestige de la domination coloniale et comme un frein au développement, ont nourri cette volonté de changement au sein de l’Uemoa et de la région sahélienne dans son ensemble.

En parallèle, les récents événements politiques ont également exacerbé les tensions entre les pays sahéliens et les institutions régionales telles que la Cedeao. Le retrait du Mali, du Burkina Faso et du Niger de la Cedeao, ainsi que les divergences d’opinion quant à la gestion des crises politiques, soulignent les désaccords profonds et la volonté des États sahéliens de se détacher des influences extérieures perçues comme néfastes à leur autonomie.

51 réponses

  1. Avatar de Yass
    Yass

    L’Europe a su créer une monnaie commune, ce devrait être possible ailleurs. Mais ça veut aussi dire abandonner sa souveraineté monétaire à plus grand que soit. D’ailleurs c’est ce qu’a fait la France en 2001, elle n’est plus maître de sa monnaie, ce qui veut dire qu’il n’y a plus de liens entre la France et le franc cfa. Il faut regarder vers l’avenir et arrêter de ressasser indéfiniment le passé.

  2. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Le Vietnam, le Laos., le Cambodje
    l Madagascar, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Mauritanie ont abandonné la monnaie coloniale, le Franc CFA pour créér leur propre monnaie et vivent toujours avec. Les peuples de ces pays sont-ils plus intelligents que nous autres en Afrique de l’Ouest ? Tous les autres peuples colonisés ont arraché leur souveraineté monétaire, voulons nous être vraiment les seuls en Afrique qui demeurent dans la servitude et l’esclavage monétaire volontaire ?
    Quelle est donc cette panique, cette peur qui s’empare de certains africains, dès lors quel’on parle de la création d’une nouvelle monnaie, dès lors que l’on insiste sur la souveraineté monétaire ?
    pourquoi devrons nous nous servir des arguments bidon du colonisateur (« Les africains ne sont pas mûrs pour la démocratie », « les africains ne peuvent pas gérer leur propre monnaie » etc.) pour rester dans la servitude monétaire, pour rester dans l’esclavage ? Lorsque l’on sait que c’est le même colonisateur qui nous divise, qui fait la pluie et le beau temps démocratique chez nous après avoir accaparé notre souveraineté monétaire depuis des lustres.
    La « souveraineté est bel et bien l’alpha et l’oméga en matière monétaire ».
    C’est simple et limpide comme l’eau de la source. De même qu’un homme ne peut avoir la plénitude sa liberté, quand c’est un tiers qui dispose de son argent, de ses moyens pour vivre, un État ne peut être vraiment indépendant quand c’est une puissance étrangère qui lui a créé sa monnaie, dispose de sa monnaie et qui conduit sa politique monétaire.

  3. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Écoutez le Sahel serait la future, monnaie la plus forte au monde c’est la résurgence du peuple Africain noire dixi Dr Doss. Car ces trois pays sont des zones immensément aurifère d’accord !!!
    Donc sa garantie n’est pas un problème, puisque une monnaie est garantie par l’or, et non pas autres choses.vive l’Aes vive nos étoiles 🌟 polaires lancent flèches l’Afrique nous vaincrons n’en déplaisent à certains voyez l’affaire c’est aussi simple que ça notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

  4. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Une banlance commerciale déficitaire n’est pas un argument contre la création d’une nouvelle monnaie. La plupart des États du monde ont une balance commerciale déficitaire. Il s’agit de savoir avec quel pays ou quels groupes de partenaires commerciaux la balance est déficitaire. C’est d’ailleurs une raison pour avoir la souveraineté monétaire sur sa monnaie et pouvoir décider de dévaluer celle-ci ou ne pas la dévaluer quand des circonstances économiques se présentent. C’est un instrument de politique monétaire autonome qui permet la compétitivité des exportations sur le marché mondial au détriment des importations qui alourdisent le budget d’un État.

  5. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    La Grande Bretagne a aussi colonisé. Cependant elle n’a pas créé une monnaie unique pour ces anciennes colonies et ne confisque pas les réserves en dévise résultant de leurs exportations en Biens et Services. Elle n’a pas le monopole de frapper les monnaies nationales de L’Inde, du pakistan, du Nigeria, du Gahna, de la Sierra Léone etc. Tous ces États ont leur souveraineté monétaire, n’en sont pas morts mais gère leurs affaires monétaires plus ou moins satisfaisants.

  6. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Une population, un territoire, une armée, une monnaie nationale, ce sont là les attributs fondamentaux d’un État.
    La politique monétaire, la politique budgétaire, sont les deux instruments incontournables pour conduire l’économie d’une nation. Ceux-ci ne sauraient être transférés à une puissance étrangère ou à un ensemble de pays dépendant d’une puissance étrangère.
    Comment voulez-vous mener l’économie du pays vers la prospérité, si vous n’avez pas la souveraineté monétaire, si vous n’avez pas une banque centrale et que vos réserves de dévises vous sont confisquées par un État étranger qui fabrique votre monnaie et qui est l’instance suprême des contrôles sur toutes vos affaires monétaires ? c’est d’abord une question de bon sens non?

  7. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    « Dans un ensemble plus grand, une monnaie a plus de chance d’être viable ».
    Alors, le Franc suisse n’est-il pas viable?
    La suisse a une population de 7,4 Millions d’habitants, une superficie de 39770 km2.
    La suisse a le plus grand PIB par habitant, la monnaie la plus forte et la plus viable. Cessons donc avec les absurdités qui veulent faire croire que c’est rester dans la CEDEAO ou l’UEMOA que la monnaie est viable.

  8. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Je soutiens les observations de Joshua, même si je dois dire que la création d’une monnaie ne doit pas s’appuyer sur la comparaison d’un autre pays ou d’une autre intégration de pays.
    Joshua, lui au moins a fait l’effort d’aborder la thématique avec objectivité et un sens du réalisme salutaire.
    Tous les autres sur le forum ne font que raconter des balivernes sur le sujet :
    Il serait pourtant souhaitable qu’avant de chercher à discuter sur un sujet aussi fondamental pour le développement des États colonisés en Afrique de l’Ouest, on aille s’informer, rechercher à fonds sur cette thématique avant de venir livrer ici des connaissances et des savoirs du trottoir.
    Nous sommes quand même au 21 énième siècle où l’on peut de nos jours effectuer des recherches sérieuses sur un thème et obtenir des informations idoines. Des spécialistes africains comme étrangers ont travaillé sur le CFA et ont assez publié sur tout ce qu’il y a autour de cette monnaie.

  9. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Je soutiens les observations de Joshua, même si je dois dire que la création d’une monnaie ne doit pas s’appuyer sur la comparaison d’un autre pays ou d’une autre intégration de pays.
    Joshua, lui au moins a fait l’effort d’aborder la thématique avec objectivité et un sens du réalisme salutaire.
    Tous les autres sur le forum ne font que raconter des balivernes sur le sujet
    Il serait pourtant souhaitable qu’avant de chercher à discuter sur un sujet aussi fondamental pour le développement des États colonisés en Afrique de l’Ouest, on aille s’informer, rechercher à fonds sur cette thématique avant de venir livrer ici des connaissances et des savoirs du trottoir.
    Nous sommes quand même au 21 énième siècle où l’on peut de nos jours effectuer des recherches sérieuses sur un thème et obtenir des informations idoines. Des spécialistes africains comme étrangers ont travaillé sur le CFA et ont assez publié sur tout ce qu’il y a autour de cette monnaie.
    Cependant, l’aliénation de la mentalité des colonisés que nous sommes, marque toujours les cerveaux en Afrique à tel enseigne, que ce que les spécialistes, les sachants africains, nous expliquent, nous préférons les rejeter pour ne vouloir croire qu’à ce que le maître à penser, le colonisateur nous dit.

  10. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Le feu capitaine Président Jarry Rawling, malgré qu’il eût fait coup d’État, n’a-t-il pas fait plus de 10 ans de transition au Gahna et mettre le pays sur les rails dont le Gahna jouit aujourd’hui ?
    Ce n’est pas être élu, qui fait la vertu, mais l’intelligence, l’amour et la vision que l’on a pour son peuple qui conduit à la transformation satisfaisante de la société.

  11. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Alors les nôtres, les africains qui ne maîtrisent pas le français mais qui maîtrisent le wolof, le Bambara, le mossi, l’Haoussa, le Yorouba ou le Fon etc. sont-ils des analphabètes ?
    Nous sommes invités à vider de notre subconscient les idées aliénées que la colonisation nous a inculquées. L’analphabétisme est une subjection à quoi l’on veut que nous croyions.
    La volonté des peuples, leur droit à disposer d’eux-mêmes, l’indépendance, la souveraineté n’est pas une aventure, c’est une obligation d’être ou de ne pas être. Autrement dit, il serait admis que les analphabètes demeurent esclaves du moins dépendent d’un tiers éternellement.
    Pour se soustraire à l’esclavage, à la domination funeste étrangère, cela ne nécessite aucun préalable d’une quelconque stabilité politique. C’est quoi la stabilité politique ? Talon la définit à sa manière. Madame Madougou et Joel Aivo la définit à leur manière.
    Dire qu’un régime issu d’un coup d’État n’a aucune chance de réussir la transformation de la société, c’est du non-sens, incrédule et pauvre de contenu.

  12. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Qui est ce qui a cette qualité et ce droit de juger de la compétence et du pourcentage des intellectuels et des technocrates des pays du Sahel ?
    L’analphabétisme, en quoi ? et de quoi ? il faut que nous cessions de faire le nôtre, le discours tenu par le colonisateur sur nos populations.
    L’Allemagne compte une population d’à peu près 80 millions, parmi lesquelles se chiffrent plus de 6 millions d’analphabètes (voire Bundesstatisches Amt über die Bevölkerung). Oui des analphabètes, ne sachant lire, ni écrire leur langue maternelle Allemand. N’en parlons pas de ceux qui ne maîtrisent ni le français, ni l’anglais, ni le yoruba, ni le fon.

  13. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Le développement d’une nation ne se réalise pas de nos jours sans le commerce international. Aussi c’est enseigné en Sciences Économies dans les universités le théorème des avantages comparatifs établi par David Ricardo en 1817, qui justifie le commerce international. Ce dernier recommandait au Portugal d’exporter du vin et à l’Angleterre d’exporter de la laine, les matières dont la nature a doté ces deux pays.
    Pour amorcer le développement économique, si un pays ne s’appuie pas sur la nature autour de lui et sa situation spécifique, sur quoi va-t-il alors se baser ? il faut que l’on cesse en Afrique de raconter des inepties de ce genre.
    La qualification des ressources humaines ne tombe pas du ciel. C’est un processus, c’est une évolution qui se poursuit allègrement.

  14. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Lorsqu’on dit d’une façon lapidaire, qu’ »aucun pays ne connait le développement en basant son économie sur les matières premières », ce n’est pas sérieux. L’Allemagne par exemple à entériner son développement à partir du charbon, la matière première dont la nature a comblé le sous-sol de ce pays. Ce n’est qu’après que la transformation en suivi. La plupart des guerres entre la France avec l’Allemagne avaient pour motif le charbon. Et il en est de même pour le développement de certains pays européens : Les Pays-Bas (le Nederland) a initié son développement sur l’exportions des poissons fumés aux pays du sud d’Europe, avant que le Nederland ne développât le savoir-faire dans la construction des navires de mer qui l’aida plus tard à naviguer autour de la terre et aller conquérir des territoires sur les autres continents. La Norvège aussi a basé son développement sur l’exportation des bois et des poissons saumon dont la nature l’a doté. L’industrialisation et les spécialisations s’en sont suivis après.

  15. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Je soutiens les observations de Joshua, même si je dois dire que la création d’une monnaie ne doit pas s’appuyer sur la comparaison d’un autre pays ou d’une autre intégration de pays.
    Joshua, lui au moins a fait l’effort d’aborder la thématique avec objectivité et un sens du réalisme salutaire.
    Tous les autres sur le forum ne font que raconter des balivernes sur le sujet :
    Il serait pourtant souhaitable qu’avant de chercher à discuter sur un sujet aussi fondamental pour le développement des États colonisés en Afrique de l’Ouest, on aille s’informer, rechercher à fonds sur cette thématique avant de venir livrer ici des connaissances et des savoirs du trottoir.
    Nous sommes quand même au 21 énième siècle où l’on peut de nos jours effectuer des recherches sérieuses sur un thème et obtenir des informations idoines. Des spécialistes africains comme étrangers ont travaillé sur le CFA et ont assez publié sur tout ce qu’il y a autour de cette monnaie.
    Cependant, l’aliénation de la mentalité des colonisés que nous sommes, marque toujours les cerveaux en Afrique à tel enseigne, que ce que les spécialistes, les sachants africains, nous expliquent, nous préférons les rejeter pour ne vouloir croire qu’à ce que le maître à penser, le colonisateur nous dit.
    Ce n’est pas seulement dommage, c’est bête, c’est très bête.

  16. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Il y a beaucoup de pays..qui ont leur propre monnaie à travers le monde
    Pourquoi.avoir peur.que l AES ait sa monnaie.. surtout qu ils sont trois

  17. Avatar de Joshua
    Joshua

    Comparer le Naira du Nigeria au Sahel( la nouvelle monnaie dont veut se doter l’AES) merite quelques observations.
    Le problème fondamentale du Nigeria est la corruption. Les détournements de deniers publics dans ce pays sont à nulle autre pareille. L’indiscipline y règne partout. C’est un pays que je connais bien.
    Les économies réunies des trois pays de l’AES dans la perspective d’une exploitation et une gestion efficace de leurs matières premieres dont la quantité et la diversité sont plus importantes que celles dont dispose le Nigeria font que le cours du Sahel sera relativement plus élevé que le Naira.
    La difficulté que pourrait rencontrer le Sahel est de s’ouvrir des son lancement, sans précaution dans le système monétaire international et sur le marché financier dominée par les occidentaux.
    C’est pour cela que toute importation de pays tiers en provenance de l’AES se fera en devise Sahel. Les pays de l’AES importeront presque exclusivement des pays fiables avec qui le système de compensations entre banques centrales ne sera pas biaisé. Au nombre de ces pays figure la Russie, la Chine, l’Inde, la Corée du Nord et autres pays des BRICS.
    Conscients du rôle trouble que joueront la France et les occidentaux, des mesures robustes pour réduire au maximum les effets nocifs de ces pays sont entrain d’être mises en place dans l’AES.
    Pour mémoire, les réserves en, pétrole, uranium, or et lithium désormais exploitées par l’AES sont conséquentes pour faire de cette zone une économie viable qui aura des retombées positives sur les pays côtiers, aussi appelés les pays du reste de la CEDEAO ou tout simplement les pays au Sud de l’AES

    1. Avatar de (@_@)
      (@_@)

      Franchement « Joshua » si c’est pour déc… il faut le dire tout de suite :

      « Les économies réunies des trois pays de l’AES …leurs matières premieres dont la quantité…la diversité…plus importantes que celles dont dispose le Nigeria »

      J’ai pris le soin de préciser qu’à lui seul, le Nigéria représente 80% du PIB de la CEDEAO (1ère puissance économique du continent)

      et ladite SAE, addition purement déclarative des 3 pays les plus faibles de la CEDEAO, serait ou deviendrait plus puissante que le Nigéria ?
      Dans combien de générations ?

      Quand je parle de déclarations autoréalisatrice et que je traite les panafricons de fous dangereux POUR L’AFRIQUE, je ne me paye pas de mots.

      Ces types n’ont aucun sens des réalités.

      \\\\.///
      (@_@)

      1. Avatar de (@_@)
        (@_@)

        Erratum : Nigéria 70% du PIB de la CEDEAO….

        « déclarations autoréalisatrices »

      2. Avatar de Dr Doss
        Dr Doss

        Vraiment c’est du grand n’importe quoi avec vous @@ perroquet interprète aiyez une pensée analytique bon sang dixit Dr Doss

    2. Avatar de sonagnon
      sonagnon

      Aucun pays ne connait le développement en basant son économie sur les matières premières. C’est cette illusion que nos gouvernants doivent s’enlever de la tète.

      La première richesse pour s’assurer un développement de qualité ce sont les ressources humaines. Quel est la qualité et le pourcentage des intellectuels sérieux et des technocrates compétents de ces pays???
      Quel est le taux d’analphabétisme dans ces pays????
      Et quelle est la stabilité politique nécessaire pour s’engager dans une telle aventure dont les résultats ne seront visibles au minimum que dans 15, 20 ans si les efforts restent constants???

      Je dis qu’un régime issu d’un coup d’état n’a aucune chance de réussir de telle transformations qui nécessitent d’un consensus et un travail de longue haleine.
      Qu’est ce qui garantit que ces militaires seront toujours au pouvoir dans les 3 pays de l’AES dans 10 ou 15ans???

      Qu’est ce qui garantit qu’une remise en cause de ces choix ne puisse pas intervenir dans l’un de ces pays, à la faveur d’un changement???
      Attendons pour voir la suite.

      1. Avatar de Dr Doss
        Dr Doss

        Ressources humaines d’un pays ok mais cela ne suffit pas pour le développement d’un pays sans ces matières premières ils de s’expatrier donc les matières premières sont vitaux avant tout dixit Dr Doss

        1. Avatar de Sonagnon
          Sonagnon

          Le Japon n’a pas de matière première sous son sol et est l’une des principales puissances économiques du monde.
          Si les pays africains, pouvaient donner la priorité à l’éducation et la formation, en plus des ressources naturelles, rien ne peut arrêter le développement. Notre handicap, ce sont les ressources humaines de qualité. Il y a le colon c’est vrai.
          Mais regardez la gabégie à la tête de nos États.
          Même si on arrivait à renvoyer tous les blancs, sommes nous capables de conduire avec efficacité notre développement ???
          Dans tous les cas, que L’AES se lance, mais ils faut qu’ils soient conscients de cet handicap, car ce ne sera pas facile.

          1. Avatar de (@_@)
            (@_@)

            @Sonagnon, à laver la tête d’un singe, on gaspille du savon »

            Pas d’acharnement à expliquer avec certains. Il faut savoir reconnaitre quand s’est foutu

            \\\\.///
            (@_@)

          2. Avatar de Dr Doss
            Dr Doss

            Très bien le Japon n’a pas de matière mais il est à la tête de beaucoup beaucoup d’invention dont le monde à besoin c’est à dire sa matière grise d’accord donc soyez objectif et non subjectif d’accord dixit Dr Doss

          3. Avatar de Agbaquement SODAKI
            Agbaquement SODAKI

            Sonagnon a lavé la tête du singe Dr Doss, avec chloroforme, acide chloridrique (Hcl), Eludril, Omo, …rien n’y fit, toujours plein de poux et de puces dans l’encephale lui même,…hé ….Dr Doss, gamgbadja

  18. Avatar de sonagnon
    sonagnon

    Mr Josh, nous savons tous que le destin du Bénin et de beaucoup d’autres pays de la côte est aussi lié aux pays de l’hinterland.
    c’est pourquoi nous sommes préoccupés par l’aventurisme politique et monétaire qui se déroule sous nous yeux.
    Le nord du Bénin faisait partie de l’empire Songhaï, c’est pourquoi un béninois doit être très préoccupé.
    Le dollar reste la principale monnaie de commerce international, et l’occident reste le plus grand client des pays africains. Je ne suis pas un défenseur du CFA, loin de là, mais je suis quelqu’un de pragmatique.

    Dans un ensemble plus grand, une monnaie a plus de chance d’être viable. Et ce n’est pas des putschistes qui sont les mieux placés pour prendre de bonnes décisions pour nos peuples? Je loue le courage de ces militaires qui ont eu à prendre de bonnes décisions pour se soustraire de l’exploitation de l’ancienne puissance coloniale, qui continue en plein 21 ème siècle. Mais de là à prendre des décisions aventureuses pour ces pays qui sont liés aux nôtres, toute personne réfléchie doit marquer ses réserves.

  19. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Et comment sa monnaie, pour ne pas dire la monnaie de l’Aes !!! De nos trois étoiles polaires lancent flèches, et bientôt très très bientôt la monnaie des peuples Africains noires le Sahel !!!
    Et surtout surtout la monnaie le Sahel est déjà là, impossible n’est pas Africains oh.
    En réalité c’est nous le peuple Africain noire les plus riches au monde, et lecodème nous appauvri pour s’enrichir, avec la complicité des endocolons. Et bien grâce à nos étoiles polaires lancent flèches, ce temps est révolu. Et c’est la fin de l’hégémonie occidentaux !!! Vive Assimi Goïta Ibrahim Traoré Tchiani Abdouramane nos trois étoiles polaires lancent flèches du peuple Africain noire vive l’Afrique et l’Afrique nous vaincrons voyez l’affaire c’est aussi simple à comprendre notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

  20. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    « Le Niger veut une nouvelle monnaie pour sortir de la colonisation »
    Je crois rêver. Quelle belle rigolade!
    Depuis quand changer une nouvelle monnaie fera sortir un pays de la colonisation? Où vont-ils chercher ses sottes idées qui ne tiennent pas debout et ne pourraient jamais contenir une goutte d’eau?
    L’auto-suffisance, (self-reliance), l’émancipation dans le domaine technologique, linguistique, plus monétaire sortiront un pays de la domination étrangère. Le Niger ne réunit pas les conditions requises à mon avis.

    1. Avatar de Dr Doss
      Dr Doss

      The atlanteam en réalité c’est anonyme qui se cache derrière ce pseudo préfabriqué vous n’êtes pas fatigué d’enfoncer une porte grande ouverte hein. Donc arrêtez de briller souvent par votre incompétence et inconsistance d’accord et rendez-vous à l’évidence !!! Dixit Dr Doss

    2. Avatar de sonagnon
      sonagnon

      Moi je souhaite vraiment que ces pays fassent l’expérience, même si je suis contre la démarche, je partage la finalité. Ce serait une expérience intéressante à suivre.
      Il faut finir avec le CFA, mais ce ne seront pas de petites économies de traite qui peuvent avoir une monnaie viable. Même le géant Nigéria a du mal à s’en sortir. Le Ghana, grand producteur d’or en Afrique n’en peut plus.
      Des pays de l’hinterland avec une monnaie faible, sera du pain béni pour les pays de côte.

      1. Avatar de Dan Mado gogo
        Dan Mado gogo

        Tu n’es pas bon…tu dis que tu es contre l’expérience mais souhaite que ces pays fasse quand même l’expérience…tu veux maltraiter un pauvre mais digne peuple nigérien

  21. Avatar de Josh
    Josh

    Il y a des économistes de renommée sur le forum. Depuis quand une balance commerciale déficitaire est un frein à la souveraineté monétaire d’un pays? Le Ghana, la sierra leonne, le Liberia la Guinée, le Nigeria ont chacun leur propre monnaie. Cependant leur balance commerciale est déficitaire. Le Sénégal, la Côte s’Ivoire et l’ensemble des pays africains ont une balance commerciale déficitaire m. Quant au recours au dollar US et à l’euro, je n’y crois pas. La nouvelle économie à mettre en place dans l’AES aura une dépendance très très limitée vis à vis de l’euro et du dollar l. Nous travaillons dans ce sens.
    Si les prévisions catastrophiques pour l’AES vous enchante, tant mieux pour vous. Le réalité c’est que les compétences de la région avec l’appui des partenaires fiables non occidentaux bien entendu font un travail remarquable pour limiter les sabotages des impérialistes.
    Au lieu de souhaiter l’échec pour les pays frères, il faudrait plutôt contribuer à leur succès. La réussite de l’AES profitera au Bénin. N’oubliez pas: le Bénin dans sa partie septentrionale fait partie de l’ancien empire Songhoi qui va de GAO (au Mali) à Parakou. Le Gourma intègre les régions est du Burkina au nord du Ghana, du Togo et l’ouest du Bénin (Yom de Djougou).

    1. Avatar de (@_@)
      (@_@)

      Faire du symbolique en le politisant (souveraineté), l’alpha et l’oméga en matière de monnaie me parait hautement toxique et source de grosses erreurs.

      Au Nigéria (70% du PIB de la CEDEAO) par exemple, le fCFA est utilisé comme monnaie refuge face au yoyo auquel est soumis le Naira.

      Mon reproche va aux experts de la BCEAO, aux figures en la matière (NANUKPO, ZINSOU…), qu’on n’entend sur le sujet que pour distiller des arguments qui embrouillent les idées de la plupart, encore plus qu’avant de les avoir écoutés.
      Stabilité, flexibilité, souveraineté, les choses devraient être considérées dans cet ordre là selon moi.
      Ce qui est sûr, c’est que l’idée du CFA est devenue toxique et empoisonne tout sans discernement dans les débats, dès qu’il en est question.

      Résultats, le champ est laissé libre aux idéologues panafricons – incultes en la matière – qui enflamment les opinions au service de qui les stipendie ( 🙂 Mdr ! )

      – Quelle set la position du Nigéria sur le sujet ?
      – Celle du reste des pays non CFA de la sous-région (10% du PIB CEDEAO) ?
      – De la Côte d’Ivoire (10 des 20% du PIB CEDEAO, que représentent les pays CFAd’Afrique de l’Ouest) ?

      Quant aux 3 pays SAE dont les populations ne sont plus consultées sur rien depuis les putschs… « Charbonnier est maître chez lui ».
      Mais si quelqu’un là bas a la lumière, il est prié de la rallumer…

      \\\\.///
      (@_@)

      1. Avatar de Dr Doss
        Dr Doss

        Vous êtes pas fatigué notre perroquet interprète de briller souvent par votre incompétence et inconsistance !!! Dixit Dr Doss

        1. Avatar de Yotoan
          Yotoan

          Dr Doss , vous savez bien que vous n’arrivez pas au niveau du petit orteil de (@_@). Donc fermez la vite; kpakpato va!

          1. Avatar de Dr Doss
            Dr Doss

            Nous voyons très le niveau de notre perroquet interprète à travers ces commentaires !!! Vous ce sont vos Qi d’huitre qui vous empêche enormisime d’avoir une pensée analytique dixit Dr Doss

    2. Avatar de Aziz le sultan
      Aziz le sultan

      Je valide ton post
      Je crois que toi et moi..on doit s entendre

      1. Avatar de Dr Doss
        Dr Doss

        Vous ne pouvez que valider un kaka de chat comme commentaire puisque vos commentaires sont des pipis de chats notre sultan kobo aculturé vieux sénile mèsi kpawo intellectuel flandopko dixit Dr Doss

    3. Avatar de Alice DJAOBIN
      Alice DJAOBIN

      Depuis quand une balance commerciale déficitaire est un frein à la souveraineté monétaire d’un pays?

      Josh! pour ta gouverne:
      5 000 Franc CFA égal 70 559,81 Franc guinéen
      1 franc guinéen = 0,00011 Euro . C’est ça une monnaie, l’économiste de renommée du forum…..pour l’économiste majestueux que tu es, tu préfères maltraiter tes citoyens par tes théories fumeuses?
      Encore regarde:
      5 000 Franc CFA égal 162 088,55 Leone
      Va vivre en guinée ou en Sierra Leone, si tu as toujours tes couilles plates , quitte là josh josh! gbogbanou !!!
      Pour encourager ces 2 pays frères comme tu le proposes, convertit ton salaire de retraité au Bénin en Leone ou en franc guinéen , et va t’acheter un poulet à Ganhi……..josh josh! gbogbanou

      1. Avatar de (@_@)
        (@_@)

        « …si tu as toujours tes couilles plates » 🙂 🙂 P.T. de rire 🙂 mais vous allez où chercher ces expressions 🙂

        \\\\.///
        (@_@)

        1. Avatar de Alice DJAOBIN
          Alice DJAOBIN

          (@_@) j’adore ta finesse d’esprit. Quel que soit le pseudo que j’utilise, tu apprécies mes commentaires. Vivement que Dr Doss le bougre se ressaisisse !
          Bonne soirée frère (@_@)

    4. Avatar de Kpèlibon
      Kpèlibon

      5 000 Franc CFA égal 162 088,55 Leone et
      5 000 Franc CFA égal 70 559,81 Franc guinéen
      Pour le majestueux économiste que tu es, convertit ton salaire de retraité béninois en franc GNF ou en Leone, et va t’acheter du simple garba pour soutenir ces pays frères ….
      Dégagement josh josh!

      1. Avatar de Wontin Wangbatè
        Wontin Wangbatè

        é é é é é Dégagement! dégagement josh josh! toi tu as fini de faire ton kpèkpèro, tu va faire tes courses pètè et rentres chez toi! et les pauvres guinéen , gambien de Yaya d’Adjamé et autres Doumbouya…
        josh josh

    5. Avatar de sonagnon
      sonagnon

      Mr Josh; ne comprend pas grand chose à la monnaie donc.
      Monnaie symbole de souveraineté, c’est très beau à dire, mais pour assurer cette souveraineté, c’est autre paire de manche.

      Lorsqu’un pays importe presque tout et exporte peu, il a très peu de chance d’avoir une monnaie viable. C’est le minimum à savoir avant de comprendre l’impact d’une monnaie nationale dans l’économie d’un pays.

      Pour financier l’achat des biens et services dont ce pays aura besoin, ce ne sera pas avec sa monnaie locale il va payer les fournisseurs, mais le dollar ou l’euro en grande partie ou le yen peut être. Et comment ce pays peut se procurer de l’euro et du dollar??? Avec ses exportations.
      Si les exportations du pays n’arrivent pas à couvrir les besoins en devises étrangères pour payer les fournisseurs, c’est à partir de là pour les problèmes se posent à l’économie.

      Une monnaie est viable seulement si les exportations qui engrangent des devises sont conséquentes; c’est un minimum à savoir. A moins que le fonctionnement du pays soit peu dépendant des importations, d’où la question de balance commerciale.

  22. Avatar de sonagnon
    sonagnon

    Des pays qui ont des balances commerciales déficitaires, qui seront en quête du dollar ou de l’euro pour financer leurs importations toujours croissante en raison du taux de croissance de la population les plus élevés du monde.
    Et surtout, au moment où les relations avec les puissances occidentales détentrices de ces devis, sont des plus compliquées!!!

    On dit chez moi, qu’on ne refuse pas à un enfant d’aller au champs au couché du soleil, quand il va se fatiguer, il va retourner à la maison.

    1. Avatar de sonagnon
      sonagnon

      LIRE: leurs importations toujours croissantes

  23. Avatar de Affivi
    Affivi

    J’espère vraiment que je verrai cette monnaie en perspective avant de rejoindre mes ancêtres.

  24. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    S ils n ont pas trouvé..un gouverneur de la future banque des AES…je pouvais leur en proposer…un maestro..
    @-@..est bien indiqué..et a le profil

  25. Avatar de Tchité
    Tchité

    Vivement BON (Bamako, Ouagadougou, Niamey ).

    1. Avatar de Chakirou
      Chakirou

      BON/PASBON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité