Pétrole: le projet incroyable de ce pays arabe pour célébrer son patrimoine

Certains pays disposent de ressources tout simplement exceptionnelles, qui leur permettent de développer leur économie de rapide, croissante, mais pérenne. C’est notamment le cas de l’Arabie Saoudite, qui a d’ailleurs décidé de célébrer ces innombrables ressources en gaz et en pétrole, d’une manière pour le moins surprenante.

En effet, Riyad a confirmé l’information selon laquelle “The Rig”, un hôtel construit sur des plateformes pétrolières, allait bientôt voir le jour. Une nouvelle lubie pour le Royaume, après avoir d’ores et déjà annoncé The Line, la grande ville en ligne ou encore Oxagon, sa future ville flottante et Trojena, la station de ski qui verra le jour… En plein désert. Une annonce qui n’a pas manqué de faire réagir.

Publicité

The Rige, un immense complexe de 300.000 mètres carrés

En effet, l’hôtel The Rig sera construit sur quatre plateformes pétrolières et devrait faire plus de 300.000 mètres carrés. Plus que des chambres, cet hôtel devrait aussi pouvoir accueillir des cinémas et restaurants, un parc aquatique, une immense piste de kart et même un parc d’attractions avec une grande roue. Son ouverture n’est toutefois pas prévue de si tôt, puisque les dirigeants tablent sur 2032.

À terme, ce sont plusieurs centaines de milliers de personnes qui pourraient s’y rendre. L’espace sera divisé en quatre grandes zones, respectivement baptisées “The Moonpool”, “The Derrick”, “The Riser” ainsi que “The Jackup”. Une marina sera également conçue, de façon à ce qu’une cinquantaine de bateaux environ puissent y amarrer. De nombreux détails restent cependant méconnus du grand public.

Un projet écologique, vraiment ?

D’ores et déjà, de nombreuses voix se sont élevées contre la réalisation de ce projet, qui est accusé de causer du tort à l’environnement. De son côté, le gouvernement affirme que la priorité est donnée au respect des normes écologiques et que tout sera mis en place de façon à ce que la faune et la flore marine soient pleinement respectées. Des affirmations que les principaux détracteurs comparent déjà à des promesses qui ne seront pas tenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité