,

Révision de la Constitution : Quels députés de la majorité oseront braver la volonté de Talon ?

La session qui s’ouvre ce jour au parlement a programmé l’étude de la proposition de loi modificative de la constitution. Malgré la position de chef de l’Etat, qui dit ne pas vouloir qu’on touche à une virgule de la loi fondamentale, la proposition de Assan Séibou n’a pas été retirée. Elle a été d’ailleurs soutenue par d’autres députés et se retrouve à l’ordre du jour de la session actuelle. Du coup on se demande si les députés de la majorité sont en train de braver la volonté de Patrice Talon.

Les députés de la majorité présidentielle oseront-ils aller contre les volontés de leur chef ? C’est la question que tous les béninois se posent actuellement au sujet de la proposition de loi modificative de la constitution du Bénin. En tout cas Patrice Talon a exprimé clairement sa position. « Je ne veux pas qu’on touche à une virgule de la constitution« , déclarait le chef de l’Etat béninois dans un entretien avec la presse. Malgré cette position, vertement affichée, les députés de la majorité présidentielle tiennent mordicus à la révision et maintiennent leur proposition de loi qui est d’ailleurs inscrite à l’ordre du jour de la plénière qui s’ouvre ce mercredi au palais des gouverneurs.

Publicité

Assan Séibou qui a déclaré avoir trouvé dans les propos de Patrice Talon les arguments pour défendre sa proposition de loi a reçu d’autres soutiens. Il s’agit des députés de son groupe parlementaire mais aussi ceux du groupe parlementaire union progressiste. Seuls les députés du parti Les Démocrates restent campés sur leur position anti révisionniste pour le moment, même s’il faut dire qu’avec l’Up-R, une autre proposition a été introduite pour la correction du code électoral par le président du groupe parlementaire Aké Natondé.

L’étude de cette proposition de loi ne constitue-t-elle pas un affront au président de la majorité présidentielle ? Comment comprendre ce cafouillage qui règne au sein du groupe des fidèles à Talon ? Quid de l’ordre et de la discipline qui caractérise la majorité dont les actions et les options ne concordent plus tout à fait avec celles du président qu’ils soutiennent.

Pour une discipline et une cohérence au sein de la majorité, la proposition de loi modificative de la constitution devrait être retirée du parlement après l’intervention publique du chef de l’Etat. Peut être que c’est au cours du vote que le Br et l’Up-R vont marquer leur accord et leur harmonie avec le chef dont ils soutiennent les actions. Les jours à venir édifieront le peuple.

9 réponses

  1. Avatar de L'idiotducoin
    L’idiotducoin

    BENIN, OPINION
    Révision de la Constitution : Quels députés de la majorité oseront braver la volonté de Talon ?

    🤣🤣🤣 Mais quels députés peuvent outrepasser la volonté Talon, si ce qu’ils disent n’est pas seulement la Volonté de ce dernier ?
    Talon veut juste faire croire au peuple que ce sont les députés (sa bande de « tenu-par-l’estomac ») qui sont à l’initiative de cette révision qui lui permettra de se maintenir au pouvoir.
    Ce qu’ils oublient tous, c’est que souvent, on est responsable de sa propre perte par Un Acte De Trop.

  2. Avatar de Mlk
    Mlk

    Talon est derrière ca
    Il veut mettre la confusion comme Macky Sall pour rester au pouvoir ou revenir au pouvoir

  3. Avatar de Génovani
    Génovani

    Ok merci

  4. Avatar de OLLA OUMAR
    OLLA OUMAR

    Que ces députés godillots aient cette fois ci de l’audace , talon s’est affaibli , et devient épouvantail.

  5. Avatar de Petit TCHOLI
    Petit TCHOLI

    Le chef de l’Etat, PATRICE TALON a dit ne pas vouloir qu’on touche à une virgule de la loi fondamentale. Donc c’est fini les fausses analyses Doss arrête ton kpakpatoyat
    gbévoun daho
    Moi je suis Tcholi, toi Dr Doss, tu es vilain

    1. Avatar de Dr Doss
      Dr Doss

      Petit tcholi c’est votre Qi d’huitre qui vous empêche énormément d’avoir une pensée analytique !!! Réveillez vous de votre sommeille helique d’accord !!! C’est un être sans parole et lui même sait bien que le peuple beninois ne lui plus confiance ni la classe politique ainsi la société civile d’accord dixit Dr Doss

  6. Avatar de Tchité
    Tchité

    Ne chantait-il pas sur tous les ondes qu’aucune révision n’était prévue ? Mais qui fait confiance aux politiques ? Personne.

    1. Avatar de AGBANGUELOU Yovo
      AGBANGUELOU Yovo

      C’est à croire que vous ne comprenez pas notre belle et digne et fluide langue française de nos ancêtres

  7. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Beaucoup et beaucoup de députés, je dis bien bien beaucoup de députés ne baverez pas ,devant talon 👠aiguille allias agbonon kpawo fitila. Devenue agbanon aujourd’hui qui sera talonné jusqu’à son étalement !!!
    C’est aujourd’hui qu’il saura que l’argent n’achète par tout le monde. Il peut relater mette fois, du 1er janvier au 31 décembre sa phrase duplicitaire, ce n’es pas pour autant que cela deviendra une vérité d’accord !!!
    Nous ne sommes plus à 2016, le peuple beninois patriote à eu temps largement de le connaitre . Sauf les naïfs et Qi d’huitre qui sucomberont à son projet inhumain.
    Encore une énième fois ce député Assan Seïdou ne mesure pas la gravité de sa mission ignoble qu’il à été recommandé, mais il le saura d’ici quelques jours !!!
    Nous ne sommes pas à un régime presidentialle, et nous ne voulons pas y être d’accord !!!
    Regardez nous sommes dans un pays aujourd’hui, où le gouvernement de la rupture de je sais pas quoi s’endette s’endette et s’endetteta, pour renflouer les caisses du pays, qui sont vides !!!
    Plus de recettes à cause de la décision de va t’en guerre contre un pays frère le Niger. Et le poumons économique beninois est à terre complètement à terre !!! Et ils sont obligés de faire recours aux endettement sur endettement c’est honteux quadruplement !!!
    Du coup le ministre des finances est obligés de dormir sur les marchets de djourou ( endettement) la corde à la gorge nous disons non et non ,maintenant qu’ils nous disent tout récemment les sept cent cinquante milliards emprunter sont pour quels projets ? Car nous voulons un minimum de clairvoyance c’est aux noms du peuple beninois que vous faites ces emprunts !!! Et trop d’emprunt tue l’emprunt.
    Je chute pour paraphraser notre patriarche bien aimé le feu professeur Albert Tevoidjrè ici le Bénin c’est ici que vous construisez le Bénin. Et non sur les marchets d’emprunts voyez l’affaire c’est aussi simple à comprendre et limpide comme l’eau de roche dixit Dr Doss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité