Russie: le seul opposant de Poutine exclu de la présidentielle

En Russie, auront prochainement lieu, des élections présidentielles. Candidat à sa réélection, le président Poutine est donné largement favori dans les sondages. À vrai dire, il est le seul à pouvoir se présenter. En effet, son seul et unique opposant a été débouté par la commission chargée de valider les candidatures. Résultat, il ne fait absolument aucun doute que le chef de l’État actuel rempile pour un nouveau mandat.

Ce candidat, c’est Boris Nadejdine. Opposant assumé au président Poutine, critique de la guerre en Ukraine, ce dernier a annoncé à ses soutiens qu’il ne prendrait pas part aux prochaines élections. S’il a confié qu’il déposera bel et bien un appel auprès de la Cour suprême, il semblerait que les espoirs de voir une personne, tenter de s’opposer au pouvoir en place se soient envolés.

Publicité

Boris Nadejdine ne se présentera pas aux élections présidentielles

Lui est notamment reproché de ne pas avoir été en mesure de récolter les 100.000 signatures (valides), de la part d’électeurs le soutenant. S’il affirme que cela est le cas, la commission, elle, estime que 15% des signatures découvertes sont des signatures erronées. Un chiffre qui ne convainc pas du tout le principal concerné, qui de son côté, évoque des manipulations.

Une vraie déception pour ce vétéran de la vie politique russe, qui est connu pour être… Particulièrement discret ! En effet, ce dernier ne s’est jamais réellement mis en avant. Il comptait peut-être sur l’absence d’un Navalny (actuellement emprisonné) pour reprendre le flambeau, mais la décision de la cour russe sonne, semble-t-il, le glas de ses espérances. Car quand bien même recours il y a, ses chances d’aboutir sont très nulles.

Le Kremlin, pas inquiet

Du côté du Kremlin, on ne pleurera pas cette décision. Peskov, porte-parole du président Poutine, a plusieurs fois affirmé que Nadejdine n’était absolument pas perçu comme étant un concurrent. Dans tous les cas, ce n’est pas lui qui empêchera Vladimir Poutine de rendre le pouvoir qu’il détient depuis 1999 et qu’il pourrait, théoriquement, lâcher en 2036, à l’aube de ses 84 ans.

3 réponses

  1. Avatar de Zangan
    Zangan

    Cela va de soi

  2. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    Un dictateur impérialiste que cet homme à l tête de la Russie.

    \\\\.///
    (@_@)

    1. Avatar de (@_@)
      (@_@)

      « à la tête… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *