,

Bénin : Noélie Yarigo présente sa médaille à la hiérarchie militaire

Après son sacre aux mondiaux d’athlétisme en salle Glasgow 2024 le 3 mars 2024, Noélie Yarigo est allée présenter sa médaille de bronze au général Fructueux Gbaguidi, le chef d’Etat-major des armées béninoises. Moment propice pour la spécialiste du 800m, vêtue de son treillis, d’exprimer sa gratitude à la hiérarchie militaire qui a cru en elle et en ses compétences. « Cela me rend beaucoup plus fière. Parce que j’ai commencé ma formation ici. C’est ce qui m’a permis d’être une guerrière, une guéparde. C’est l’armée de l’air qui m’a donné cette rage de me battre », a déclaré avec beaucoup d’émotions la militaire.

« Aujourd’hui, je suis très heureuse de rentrer avec une médaille et de prouver qu’ils m’ont fait confiance, ils m’ont laissée partir ; ils ne se sont pas trompés », a-t-elle ajouté. Cette médaille est une grande première au Bénin et c’est Noélie Yarigo qui a réalisé cette performance énorme. L’athlète franco-béninoise espère vivement que cette médaille ouvre les portes à d’autres sportifs qui voudraient bien lui emboiter les pas. « Je suis toujours militaire et je reviendrai », promet-elle. Il faut rappeler que Noélie Yarigo a terminé troisième pour les mondiaux d’athlétisme en salle et rentre au bercail avec la médaille de bronze.   

Publicité

La médaille d’or est décernée à l’Éthiopienne Tsige Duguma. La médaille d’argent va à la britannique Jemma Reekie. Noélie Yarigo offre ainsi au Bénin la première médaille de l’histoire aux Mondiaux. La franco-béninoise détient le record de France en salle du 800 m depuis 2023 en 1’58 »48. L’objectif de la spécialiste des 800 m en participant à ces mondiaux d’athlétisme est de porter haut le drapeau béninois. « J’ai été vraiment lucide dans cette course, soit cela allait partir vite, soit cela allait être une course tactique, mais je me suis préparée mentalement parce que cette médaille, je la voulais, quelle que soit la couleur », a confié Noélie Yarigo à RFI. 

En 2023 à Budapest en Hongrie, l’athlète béninoise s’était arrêtée en demi-finale. Mais cette fois, en Écosse, elle a réalisé le rêve qu’elle nourrissait depuis des années. Cette performance a séduit le gouvernement du président Patrice Talon qui lui a réservé un accueil chaleureux le 19 mars 2024 à l’aéroport de Cotonou en complicité avec la fédération d’athlétisme, le CNOS-BEN, les supporters et les fans. À cette occasion, une somme de 15 millions de FCFA a été gracieusement offerte à la médaillée de bronze. Le chèque lui a été remis par Benoît Dato, le ministre des Sports. 

10 réponses

  1. Avatar de L'idiotducoin
    L’idiotducoin

    🎶🎶Yarigo c’est pour la vie, 🎶pour les grands et les petits 🎶🎶🎶
    Bon, je n’ai rien dit !

  2. Avatar de Emon
    Emon

    Aziz que dis tu de sa très belle poitrine? En plus elle passe souvent à Guéné vers Malanville…ah tu vois que je te connais!

  3. Avatar de Tchité
    Tchité

    Si c’était zu Ghana à Cotonou, l’argent, voiture 🚗, maison(un chez soi). Les ministres gagnent combien chacun, par mois ?

    1. Avatar de Tchité
      Tchité

      Si c’était au Ghana, 15 millions pour une athlète ayant ramené un trophée 🏆 du genre pour la première fois dans l’histoire de la patrie, c’est peu.

      1. Avatar de Tchité
        Tchité

        Voiture 🚗, Maison plus l’argent.

  4. Avatar de Tchité
    Tchité

    Félicitations, ma chère ! Ce n’est pas donné à n’importe qui. Tu t’es vraiment battue, même avec les moyens maigres.

  5. Avatar de Tchité
    Tchité

    Celle qui n’a eu personne derrière elle, même pas de drapeau Béninois disponible le jour-là pour célébrer sa victoire. Elle était en pleurs à l’arrivée.

    1. Avatar de Marie Jolie DUTANT
      Marie Jolie DUTANT

      ça va pas, tu n’as jamais assisté à une compétition? Le drpeau se met où?

      1. Avatar de Tchité
        Tchité

        A l’arrivée, si tu ne savais pas, quelqu’un vient te rencontrer pour te le remettre, le drapeau de ton pays.

  6. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    Inoxydable, cette athlète !

    Bravo,

    \\\\.///
    (@_@)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité