,

Bénin : Une tornade fait un mort dans le Couffo

Un mort, un blessé grave et d’énormes dégâts, c’est le bilan d’une tornade qui s’est abattue sur le département du Couffo dans la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 mars 2024. Des toitures, des maisons et des écoles décoiffées, des murs écroulés, des arbres arrachés, des pylônes, des radios locales et des opérateurs Gsm écroulés, en tout cas ce vent violent n’a rien laissé sur son passage que ce soit à Aplahoué, Djakotomé, Dogbo, Klouékanmè, Lalo ou Toviklin.

« La tornade a semé des dégâts dans des maisons privées, au niveau de nos établissements scolaires, au niveau des pylônes de certaines radios locales, même les réseaux GSM en ont eu pour leur compte. Dans une maison à Sokouhoué dans la commune de Djakotomé, nous avons enregistré un mort et blessée grave, une dame avec son enfant », confie le préfet du Couffo, Christophe Mègbédji sur Bip Radio après avoir sillonné les localités touchées par cette tornade. Selon les explications de l’autorité départementale, la tornade dans son mouvement a entraîné la toiture qui dans sa course a entraîné un pan de mur qui s’est affaissé sur une dame et son enfant.

Publicité

« L’enfant a rendu l’âme sur le coup. La dame est actuellement aux intensifs à l’hôpital », rapporte Christophe Mègbédji. D’après les informations rapportées par le journal Les 4 Vérités, le pronostic vital de la dame n’est pas totalement engagé. Quant à l’enfant, décès enregistré, le préfet Mégbédji à la tête d’une délégation est allé consoler la famille éplorée et lui a présenté les condoléances du gouvernement. En dehors des infrastructures socio-communautaires décoiffées, plusieurs poteaux de la Sbee sont tombés et plongent ainsi les populations dans le noir.

« Il faut aussi noter que beaucoup d’arbres sont tombés dans les câbles de la Sbee. Les poteaux sont à terre et ils vont marquer de courant pendant un bon moment », souligne le préfet du département du Couffo. Actuellement, la situation est sous contrôle, mais les populations affectées par cette tornade sont sans abris. Lors de sa descente sur le terrain, Christophe Mègbédji a rassuré les populations du soutien du gouvernement en étroite collaboration avec l’Agence nationale de protection civile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité