Hydrogène Vert au Maghreb : la grande initiative de ce pays pour prendre de l’avance

La région du Maghreb regorge d’inestimables ressources naturelles qui font l’objet de grandes convoitises. Que ce soit avec les hydrocarbures ou les énergies renouvelables, le Maghreb est entrain de se positionner comme une place forte sur le marché énergétique international. Le Maroc fait partie de ces pays à très fort potentiels.

Il y a un secteur en particulier où le royaume chérifien mobilise de grands moyens pour devenir une référence. Il s’agit du domaine de l’hydrogène vert. Sous la houlette du roi Mohammed VI, le Maroc a enclenché d’ambitieuses réformes pour valoriser son domaine énergétique. Pour atteindre ses objectifs, le pays maghrébin a besoin d’attirer des investisseurs de qualité.

Publicité

Ce 11 mars, monsieur Aziz Akhannouch, le premier ministre marocain, a annoncé un plan stratégique qui doit permettre au Maroc de créer un cadre stimulant pour les investisseurs afin de développer la filière de l’hydrogène vert. Un million d’hectares de terrain seront mis à la disposition des investisseurs pour valoriser comme il se doit le gigantesque potentiel de l’hydrogène vert.

Selon les autorités gouvernementales, une centaine d’investisseurs nationaux et internationaux se sont déjà manifestés. La zone de l’Afrique du Nord est une terre d’opportunités en termes d’énergie. L’ensemble des nations de cette zone de l’Afrique se livrent une bataille sans merci pour développer des projets énergétiques structurants. Les hydrocarbures ont toujours la cote sur le marché international, mais ces derniers temps, avec le processus de transition énergétique, il y a une forte demande en ce qui concerne les énergies alternatives.

Le Maroc compte se positionner comme un leader de ces formes d’énergies en Afrique. En outre, le royaume chérifien ne lésine pas sur les moyens pour atteindre ses objectifs. Notons que le Maroc possède l’une des économies les plus dynamiques et diversifiées d’Afrique. Le secteur du tourisme constitue l’un des grands piliers de l’économie nationale. Les premières autorités ont actionné divers leviers pour diversifier l’économie afin qu’elle soit conforme aux réalités actuelles.

9 réponses

  1. Avatar de bafoui
    bafoui

    Quel article trempeur ha ha ha

    1. Avatar de Taloub abdelmoumene
      Taloub abdelmoumene

      Propagande sous surveillance de Pegasus, le Maroc sous protectorat qui n’a pu satisfaire sa population en eau douce, s’aventure dans un domaine à l’état théorique qu’elle blague israélienne !!!.

      1. Avatar de Moi
        Moi

        UN fennec reste un fennec d’où l’expression ça sent le fennec 🤢🤮🤢

      2. Avatar de abder.bougou@gmail.com
        abder.bougou@gmail.com

        Oui, le Maroc était occupé sous protectorat déguisé, que les marocains ont libéré à mains nues contre des armes à feu, et j’espère que nos frères palestiniens auront la même issue. Mais l’Algérie a été SOUMISE pendant des siècles et a été libérée par des hommes courageux et martyres en partie grâce au Maroc !! Ne jamais l’oublier… ALLAH yerham achuhada

        1. Avatar de Sa
          Sa

          Jamais le marocain ont aidé l’Algérie dans son combat par contre des traîtres à chaque fois tu tourne le dos

      3. Avatar de Mohamed
        Mohamed

        Un lâche reste un láche; et les traîtres restent à jamais des traîtres.
        Ce sont les tonneaux vides sont ceux qui font plus de bruit.
        Sachez que vous êtes encore sous l’occupation de la France.

        1. Avatar de Sa
          Sa

          La Vous présenter le Maroc avec vos dir c’est bien de contourner la réalité

  2. Avatar de Ahmed hamid
    Ahmed hamid

    oui c’est connu là où l’Algérie met son nez le Maroc l’imite et se positionne comme leader dans la question! comme on dit chez nous « suivre le menteur jusqu’à la porte de sa maison « . C’est ce que l’on va faire pour voir la vérité.

    1. Avatar de Fatima
      Fatima

      Je dit faux que c’est des mensonges jamais les marocains ont aidés les algériens jamais de la vie par contre la Russie oui et bien entendu les Algériens eux même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité