Ukraine: la Russie reconnaît être «en guerre»

Depuis le début du conflit entre la Russie et l’Ukraine, les termes employés par le Kremlin pour décrire la situation sur le terrain ont toujours été soigneusement choisis. Officiellement, Moscou insistait sur le fait qu’il s’agissait d’une « opération militaire spéciale » en Ukraine, évitant soigneusement d’utiliser le terme « guerre« . Cependant, cette semaine, un changement majeur est intervenu lorsque Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, a déclaré dans une interview accordée au média russe AIF que la Russie se considère désormais « en guerre » avec l’Ukraine.

Ce changement de langage est vu par les médias occidentaux comme une évolution significative de la position officielle de la Russie sur le conflit en Ukraine. Peskov a expliqué que bien que le conflit ait débuté comme une « opération militaire spéciale« , il est maintenant perçu comme une véritable guerre, en particulier depuis que l’Occident a pris parti aux côtés de l’Ukraine. Cette reconnaissance de la situation comme étant une guerre marque un tournant dans la rhétorique officielle du Kremlin, qui cherchait jusqu’à présent à minimiser la nature du conflit.

Publicité

Dans son interview, Peskov a également évoqué l’occupation de territoires russes par l’Ukraine, affirmant que la priorité de la Russie était de protéger les habitants des régions concernées et de libérer les territoires qu’elle considère comme étant actuellement sous occupation par le régime de Kiev.

De plus, Peskov a souligné la nécessité pour la Russie d’empêcher tout potentiel militaire de l’Ukraine de menacer sa sécurité, en particulier à ses frontières. Cette affirmation met en lumière les préoccupations stratégiques de la Russie concernant la situation en Ukraine et son engagement à prendre des mesures pour protéger ses intérêts nationaux.

Enfin, Peskov a rappelé la position de la Russie concernant la Crimée et les régions annexées lors de l’offensive russe de 2022. Selon lui, la Russie ne peut pas tolérer la présence à ses frontières d’un État qui cherche à lui retirer la Crimée et d’autres territoires nouvellement annexés. Cette déclaration réaffirme l’engagement de la Russie à défendre ses acquisitions territoriales en dépit des critiques internationales.

2 réponses

  1. Avatar de ST
    ST

    Regardez le Coran , Sourate 20 , Ayate 128 , la réponse à cette question est là.

  2. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    La Russie est en guerre ,en Ukraine , contre l’ensemble des pays de l’Occident, car parler de l’OTAN , c’est inclure la Turquie ce qui n’est pas le cas. L’occident fait la guerre à la Russie en terre ukrainienne, avec des ukrainiens et une panoplie de militaires mercenaires étrangers.
    Jamais un pays n’à été aussi « armé  » que cette Ukraine et toutes ces armes occidentales partent en fumée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité