Un militaire américain arrêté pour espionnage: ce que l’on sait!

Le sergent Korbein Schultz, analyste du renseignement au sein de l’armée américaine, a été interpellé à Fort Campbell, Tennessee. Cette arrestation fait suite à son inculpation par un grand jury fédéral pour des faits présumés d’espionnage, a révélé le Département de la Justice. Schultz est accusé de plusieurs infractions graves, notamment la conspiration en vue d’obtenir et de divulguer des informations concernant la défense nationale, l’exportation illégale de données techniques et la corruption d’un fonctionnaire public.

L’enquête met en lumière une collusion présumée entre Schultz et un complice basé à Hong Kong, affirmant travailler pour un « cabinet de conseil géopolitique« . Selon le bureau du procureur, Schultz aurait fourni à son co-conspirateur divers documents et informations susceptibles de porter atteinte à la sécurité des États-Unis, en échange d’une somme totale de 42 000 dollars, répartie sur 14 versements.

Publicité

La trahison de Schultz s’étend à la divulgation d’informations hautement confidentielles. Fort de son accréditation de sécurité de niveau « Top Secret« , il aurait transmis des données sensibles sur les systèmes d’armement et les plans de réaction militaire des États-Unis face à d’éventuelles agressions, notamment concernant la Chine et Taiwan. Parmi les informations partagées figurent des détails sur le système de roquettes d’artillerie à haute mobilité (HIMARS), l’équipement hypersonique et des analyses sur le développement futur des forces armées américaines.

Le bureau du procureur souligne également que Schultz aurait violé la loi sur le contrôle des exportations d’armement en partageant des documents interdits, incluant des manuels de tactiques et techniques de l’Air Force pour l’hélicoptère HH-60W, l’avion de chasse F22-A et des missiles balistiques intercontinentaux. Cette divulgation illégale de documents représente une infraction majeure aux règles d’exportation d’armements.

Schultz est attendu pour une première comparution devant un tribunal du centre du Tennessee. Le procureur Leventis a souligné l’importance cruciale de protéger les informations relatives à la défense nationale, affirmant que la vente non autorisée de telles données compromet la sécurité du pays et ne saurait être tolérée.

Alors que l’affaire Schultz vient s’ajouter à une série d’incidents récents impliquant des secrets militaires, le porte-parole de Fort Campbell a assuré de la pleine coopération de la division aéroportée 101st Airborne avec le bureau du procureur dans cette enquête. L’identité de l’avocat de Schultz reste pour l’instant inconnue, et les développements futurs sont attendus avec une attention particulière.

Publicité

Une réponse

  1. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    En effet une série d’incidents de de type secoue régulièrement là défense des États Unis , ce qui laisse entendre que la sécurité américaine est comme un gruyère , non pas râpé , mais troué de partout. Si ce militaire est considéré responsable de traîtrise , c’est que le fournisseur d’informations à la base en est bien plus.
    Drôle de pays qui  » gouverne » le monde , eux qui sont incapables d’envoyer des militaires en Ukraine , eux qui poussent la France à le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité