,

Répression des infractions routières au Bénin : Une nouvelle phase annoncée

Plus d’un mois après le début de la répression des infractions routières en République du Bénin, une nouvelle phase serait sur le point d’être lancée. Selon Bip Radio qui a apporté la nouvelle, une réunion est prévue ce mercredi 3 avril « entre la police et le Centre national de sécurité routière (Cnsr), pour dévoiler les grandes lignes de cette deuxième phase ». Le média a notamment cité le porte-parole de la Police Républicaine qui annonce que la répression passe à une « vitesse supérieure ».

Rappelons que cette information intervient alors que les autorités en charge de la sécurité au Bénin avaient déjà donné le ton il y a quelques semaines. Lors d’une séance entre des membres du gouvernement et Jean Todt, envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies au Bénin, le ministre Alassance Séidou avait indiqué qu’une nouvelle phase de l’opération serait bientôt lancée. Il s’agit d’une opération spéciale sur la qualité des casques portés par les usagers de la route.

Publicité

« En ce qui concerne la répression des casques, je crois que désormais, nous allons passer à l’étape supérieure, c’est-à-dire la qualité des casques. Tous les citoyens doivent avoir leurs casques. Ça commence à entrer dans les habitudes », avait déclaré le ministre au cours de cette séance. Notons que la répression avait été lancée depuis le 1er mars sur l’ensemble du territoire national. « Le but à atteindre par cette opération est, dans un premier temps, de renforcer la sécurité publique », avait précisé le commissaire Major Éric Orou Yérima, porte-parole de la police républicaine, dans le 25ᵉ numéro de AskGouvBenin.

Pour l’heure, aucune réelle information n’a filtré sur les infractions qui seront sanctionnées. On se rappelle tout de même qu’au cours de la première phase, le contrôle des plaques d’immatriculation des motos n’avait pas été fait. La liste pourrait simplement être rallongée dans la deuxième phase qui s’annonce.

8 réponses

  1. Avatar de Mahouton
    Mahouton

    Tout finira par finir

  2. Avatar de Eugène hounkpevi
    Eugène hounkpevi

    C’est dangereux ce qui se passe actuellement au Bénin et mon président est là sans aucune réaction, c’est pitoyable

    1. Avatar de Tchité
      Tchité

      C’est mission commanditée par le chef même, et tu attends une réaction de ce même chef?

  3. Avatar de Tchité
    Tchité

    Les gens ont faim, mais eux, ils s’en foutent gaillament. Qui pense à un casque (un casque de qualité, s’il doit choisir entre manger et acheter le luxe)?
    Ces gens-là mettent toujours la charrue avant les 🐂 🐂 🐂 bœufs.

    1. Avatar de Blessing
      Blessing

      Il faut subventionner les casques. Et même on peut en donner à la population.

      1. Avatar de Tchité
        Tchité

        Je ne suis pas pour les cadeaux et aides, ancrés dans nos têtes qui nous empêchent de s’autodéterminer.
        Il faut subventionner d’accord. Mais pas donner en cadeaux gratis. Rien n’est gratuit dans ce monde. En fait, il faut se poser des questions sérieuses lorsque vous commencer par recevoir des choses gratuitement. What’s the catch ?

  4. Avatar de Houénou kandonouvi
    Houénou kandonouvi

    L’armée béninoise annoncée comme l’armée la plus nulle de l’Afrique. La police républicaine du Bénin est nulle, elle n’envoie jamais ses officiers et sous-officiers faire des patrouilles. Au moment où les braqueurs suivent des gens depuis Cotonou jusqu’à Abomey-Calavi quartier Parana pour tirer en plein cœur sur des gens juste devant leur portail pour leur prendre leur moto et tout ça seulement à 21h00 le soir, ils sont là à faire sortir des je ne sais quoi de très bidons.
    Allez-y bien réfléchir encore. Des tueurs à gages de la population béninoise

  5. Avatar de Théophile l. voyedo
    Théophile l. voyedo

    De n’importe quoi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité