Ralliements à Talon au Bénin: La démobilisation des soutiens d’Ajavon

Ralliements à Talon au Bénin: La démobilisation des soutiens d’Ajavon

C’est un signal fort lancé à Sébastien Ajavon afin qu’il comprenne qu’il est entrain de perdre un à un ses alliés politiques...

Jacques MIGAN: ” Les lois à polémique ne sont pas déclarées « non conformes à la constitution » “

Le magnat de la volaille Sébastien Ajavon, est depuis plusieurs jours au cœur de toutes les diatribes. Après sa déstabilisation économique, c’est la débandade au sein de ses lieutenants politiques qui sont utilisés contre lui. C’est le cas de Rachidi Gbadamassi et de Jacques Migan.

Dans le lot de ceux qui s’en prennent à Sébastien Ajavon après sa dernière sortie politique, il en y a au moins deux dont le profil ne manque pas de retenir l’attention. Il s’agit de l’honorable Rachidi Gbadamassi et de Jacques Migan.

Le premier était il y a un an son meilleur soutien dans le septentrion. Contre toute attente, alors qu’il a soutenu Boni Yayi jusque là, le « taureau de Parakou » a pris fait et cause pour Sébastien Ajavon, contre Lionel Zinsou. Mais une fois que Patrice Talon a gagné, Rachidi Gbadamassi a été le premier à courir vers lui pour lui présenter ses félicitations.

Lire : Gbadamassi regrette la nouvelle posture politique d’Ajavon

On avait donc compris qu’il prenait progressivement ses distances d’avec Sébastien Ajavon. Après la sortie médiatique de ce dernier, il a trouvé l’occasion propice pour montrer à son nouveau mentor politique qu’il a définitivement rompu avec lui. Par cette déclaration, Rachidi Gbadamassi confirme aussi bien son appartenance officielle à la majorité présidentielle que sa nature d’homme politique instable.

Idem pour le bâtonnier Jacques Migan. Cet ancien avocat de Sébastien Ajavon dans l’affaire de cocaïne, a rallié le camp de Patrice Talon il y a quelques semaines. C’est curieusement lui qui est sur tous les plateaux de télévision pour jouer les griots, et même critiquer son ancien patron politique et client. Ces deux ralliements ne sont pas agités exprès.

C’est un signal fort lancé à Sébastien Ajavon afin qu’il comprenne qu’il est entrain de perdre un à un ses alliés politiques, et qu’il doit réviser sa position politique actuelle. C’est la stratégie du gouvernement pour l’affaiblir définitivement.

Commentaires

Commentaires du site 62
  • Avatar commentaire
    Gont Gont 7 mois

    Je croyais sincèrement que les gens comme Gbadamassi, si la classe politique n’était pas constituée d’intelligences très courtes, auraient songé à se recycler en d’autres secteurs où son talent s’exprimerait de manière plus éloquente.

    Mais nous sommes au Bénin où les essuyeurs de plâtre auront encore de beaux jours devant eux pour autant qu’on peut utiliser leurs services. Gbadamassi n’a pas besoin de trahir parce que personne ne lui fait confiance. Il n’a pas besoin de promettre parce qu’il est le premier à ne pas reconnaître ses promesses.

    Il n’a pas besoin d’être pris au sérieux parce qu’il se dédit à la minute où il a fini de parler. Que les journalistes se précipitent pour lui coiffer le menton de micros avec la certitude qu’il a une déclaration à faire, c’est un véritable foutage de gueule.

    Cet homme devenu l’encombrant ami de Talon au point de mettre en garde son allié d’hier, Adjavon Sébastien n’a besoin d’aucun égard. Au surplus, ce qui reste à faire de lui, c’est l’ignorer. Superbement.

    Par Florent COUAO-ZOTTI

    Source : Benin web TV

    • Avatar commentaire
      aziz 7 mois

      Gont gont…!!!

      Si dans ce pays..le dahomez…aujourdhui benin…des gens..comme gbadamassi..peuvent avoir..leur mot à dire..et drainer..beaucoup de personnes…c’est qu’il a eu des problemes…que personnes ne veut aborder..ce sont des sujets tabous..

      Le benin dahomez..connu.pour avoir produit des grands esprits,intellectuels medecins..et spécialistes..de tout genre..

      Le benin..ou dahomez de grands dinosaures politiques..ahao ,maga apity zinsou…est tombé tres bas…en termes…de culture politique,de discernement..de leaders ..

      La politique…est une suite de consequences…

      Kérékou…est à la base…du desastre morale..de notre pays..

      Enfant de troupe…militaire sac au dos..non intellectuel..il avait une haine..de classe..pour tout ce qui était intelectuel…savant..qui pouvait réflechir…et la preuve…tous ceux qui l’adoraient..étaient hélas des demi lettres ,des analphabetes et des illetrés..

      Il a fait leur promotion

      Gbada..est de cette génération…qui disaient…la connaissance (les relations valent mieux que le diplome)

      Ajavon,salez,gbada…etc..hommes politiques…de notre pays…voir meme talon…c’est que nous sommes tombés tres bas..

      A celà..il faut ajouter…la misère intellectuelle,mentale,et financiere

      J’ai dit ici..que nous sommes arriver..au bout d’un processus…et il faut lancer..un autre logiciel..

      Comment…?..vous allez me poser..la question…

      Par le sang…y compris moi meme…

      • Avatar commentaire
        Gouvènon 7 mois

        AZIZ
        Juste pour le respect de notre pays: ne vous inscrivez pas dans le foutage de gueule de l’école nouvelle: comment pouvez-vous à votre âge (plus de 50 ans) écrire dahomez
        Seriez-vous de la même classe d’équivalence que Gbadamassi?

        • Avatar commentaire
          aziz 7 mois

          Gouvènon..je sais que tu veux blaguer avec le sultan

          Je ne suis pas de ceux qui nient leur passé..c’est à dire la dialectique des choses..

          Nous avions été des dahomeens..et porté ce passe port..

          On a pas besoin.de s’énerver..et commencer à casser des briques pour ça..

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 7 mois

        Aziz toujours aussi fin connaisseur de notre pays a tout compris. “Kerekou est à la base du désastre moral de notre pays” par haine des bourgeois et des intellectuels dont il ne faisait pas partie. Je pense honnêtement que sur le tard il a dû regretter cette passion dévastatrice qui l’avait animé, le parti communiste beninois ayant aussi une responsabilité dans ce retard organisé de notre pays.

        • Avatar commentaire
          aziz 7 mois

          eh béh..oui doyen..!!!

          Je suis un passionné de notre pays…je l’avoues

          • Avatar commentaire
            CODJO ATAKOUN 7 mois

            Cela est beaucoup plus une qualité qu’un défaut. Ne pas oublier d’où l’on vient rend plus fort et plus confiant.

      • Avatar commentaire

        Bien dit . certains de nos compatriotes font preuve d’une bassesse d’esprit la plus inqualifiable , des négateurs d’évidence . ce que le sac au dos kerekou a fait pour ce pays , aucun de vos intellectuels “tarés” ne peut le faire . la stabilité , la cohésion du pays n’ont pas de prix .Talon n’est pas comparable à Ajavon ni dans la méthode , ni dans la culture . on ne peut en vouloir à quelqu’un de vouloir mettre en oeuvre son programme qui a reçu l’assentiment de ses compatriotes qui l’ont porté au cénacle .

      • Avatar commentaire
        Omonola 7 mois

        Je crois que vous n’avez rien d’objectif dans votre commantaire cher ami. C’est qui Zinsou, Apity, Maga et consort quand vous voulez me parler d’intellectuels? Qu’ont ils fait d’exceptionnel ces gens que vous citez? On’a,vu leur gouvernement a 3 tête dans ce pays, c’était intelligent ça?
        Je crois que vous confondez intellectuels et cadres. Ceux qui ont le plus mis ce pays à terre et qui l’ont ruiné et pillé, ce sont les intellectuels dont vous parlez. Et dire que la faute incombe Kerekou, c’est non seulement être ignorant de l’histoire de ce pays, mais c’est aussi de la méchanceté gratuite. Ne faites pas de la masturbation intellectuelle svp. Qui sont ceux qui ont servi aux côtés de Kerekou? Ou alors qui appelez vous les intellectuels? N’est ce pas les mêmes dont vous ventez les mérites?
        Faites la nuance svp. On peut être intellectuel sans être un cadre,parcequ’il s’agit de l’intelligence. Comme on peut être cadres sans être intelligent. Le cadre, ce sont les diplômes. Et les diplômes relevant de l’académie,on peux les obtenir en étant assidu à bien répéter ce qu’on nous apprend ,même si cela est faux.
        Retenez alors que le bénin à plus besoin d’intellectuels que de cadres. Et parlant d’intellectuels, il y en a très très peu dans les rangs des cadres et donc de vos diplômés que vous croyez intellectuels. Et Kerekou dont vous parlez les a tellement contente connu qu’il les a traité de taré. C’est lui qui a raison.

    • Avatar commentaire
      aziz 7 mois

      Gont gont..!!!

      Ce que beaucoup ignore..et meme parmi nous les forumistes..est le fait que le duo médias hommes politiques..a des codes…

      Il y a quelques années…un,deux ou trois fois de suite..de jouralistes sont venus me voir chez moi…pour me proposer de faire ma promotion médiatique..si veux etre un incontournable en politque

      Et pour appuyer..leur props..ils m’ont parlé de idrissou ibrahim..comme preuve de leur efficacité..et pour celà je devais faire un deal avec eux…moyennant du blé..

      J’étais ..à cette époque..l’un des enfants terrible du fard alafia..celui qui bousculait les ainés

      A vrai dire…je n’en voyais pas la pertinence..puisque ..je ne manquais de rien…mes affaires marchaient tres bien..et j’enviais ni ministre,ni député..ni personne d’autres

      Eh bien j’ai décliné l’offre

      Je veux vous dire..gbada intelligent qu’il est..il sait mieux que personne..que les médias sont ses partenaires..parce que il y met du blé

      Toi gont gont…si tu veux tenir..un conf de presse sans le blé..tu ne verras personne

      La gbedo,la zannou..sont dans ce systeme..médiatique depuis des lustres….et celà leur rapporte beaucoup

      Conclusion..tout homme politique au benin..a derriere lui tout une armada d’hommes de presse qu’il entretient..c’est un bussines

    • Avatar commentaire
      aziz 7 mois

      Dans ce pays..la presse sous toutes les formes nous rend beaucoup de service…je l’avoues et c’est une conquete majeure

      Au temps du prpb…on ne pouvait pas dire tout ce que nous disons..aujourdhui

      La presse..est un des pilliers de la démocratie..

      Mais l’effet pervers de la presse…a aussi…le fait..que moyennant l’argent…elle fait la promotion de la médiocrité..en mettant en lumiere..des moins que rien…

      C’est alimentaire..il faut chauffe la marmite,envoyer les gosses à l’ecole..entretenir sa vielle venue de france…pour faire genre…le parvenue..c’est d’accord

      Mais au final…c’est une regression..quant à l’offre politique…

    • Avatar commentaire
      Alhaj 7 mois

      Bonne analyse. Le monsieur ne connait que la dignité de l’argent. Malheureusement ces journalistes qui lui tendent micro sont pareils!

  • Avatar commentaire
    vraiment 7 mois

    un taureau ,oui effectivement un animal sans conscience

  • Avatar commentaire
    Tundé 7 mois

    Tous vos commentaires à la girouette ne servent à rien. On ne plus continuer à faire du surplace dans ce pays en supputant sur le ni, ni . Nous devons choisir un cap avec un capitaine qui a une vision claire de sa mission, mais surtout de notre destination commune.
    Ajavon présente des tares incompatibles avec la station présidentielle. En plus d’être peu instruit, il n’est pas cultivé !!!! Il n’a aucune référence si ce n’est les croupions de dinde et de poulet. Une réussite en affaires ténébreuses ne suffisent pas pour avoir une prétention de diriger un pays.
    C’est faire une injure à Talon, de vouloir les comparer. Les profils sont très différents. Talon a une personnalité très structurée , très rigoureuse et très déterminée. Ce qui explique ses réussites en affaires. Talon est un homme très cultivé qui est imprégné des enjeux et défis politiques du monde moderne. Il est ambitieux pour notre pays. Il faut faire preuve de bonne foi et faire preuve de critiques objectives , au lieu de mentir et de transformer la réalité des faits. Nous devons saisir l’aptitude de cette équipe comme une chance , pour réhabiliter l’autorité de l’état et pour restaurer les bonnes pratiques de l’administration d’un pays.

    • Avatar commentaire
      Big 7 mois

      Reveillez vous, vous rêvez en plein jour ! Tchrrr

      • Avatar commentaire
        Alhaj 7 mois

        il rêve debout!
        Si Ajavon n’est pas intellectuel ce n’est pas Gbadamassi qui serait le Prof d’Université.
        Si Ajavon n’a pas la carrure ou l’ossature présidentiable, c’est ce même Gbadamassi qui l’a présenté en tant que Sauveur du Pays.
        Talon non plus n’est pas un Prof d’université; que les gens arrêtent de s’acharner sur Ajavon

    • Avatar commentaire
      La Foudre 7 mois

      “Paroles de Tundé tout puissant, nous rendons grâce au corru.pteur-né” il y a un adage fon qui dit que ” ô wô kloklo non yi vi sin vinon sin yan” traduction : on ne détourne pas un enfant avec de grosses part de pâtes. …mais je vois ici que avec son argent, “agbonon” est parvenu à arracher Tundé de la tutelle des Soglo…qui l’aurait cru sur ce forum….

      • Avatar commentaire
        aziz 7 mois

        je trouve..que tu es trop fort..
        Tu connais qui est vraiment..tundé

      • Avatar commentaire
        aziz 7 mois

        Bon entre..nous la foudre..ton o wo kloklo..quelque chose..comme ça…est ce tu n’es pas là à dire..que le sultan a une tete de pedrix..par hasard..???

        • Avatar commentaire
          La Foudre 7 mois

          Hihihihi…tu es un vrai tomènou….tu ne comprends pas bien le fon alors. ..demande à agadjavidjidji (le prince irrité)

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON [ EMMANUEL MACRON ] 7 mois

    Ralliements à Talon au Bénin: La démobilisation des soutiens d’Ajavon
    Read more at https://lanouvelletribune.info/2017/04/demobilisation-des-soutiens-dajavon/
    QUI A DEMANDE A ADJAVON DE RENTRER EN POLITIQUE /
    QU’IL S’OCCUPE DE SES POULETS AVARIES !

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 7 mois

      Qui lui reprocherait d’avoir essayé et perdu ?

  • Avatar commentaire
    Adékpédjou Akindes. 7 mois

    On se demande bien si Sébastien Ajavon peut vraiment prospérer en politique. L’analyse de ses alliés lors de l’élection présidentielle ne devait pas lui donner des illusions.
    La première question qu’il devait se poser est de savoir pour quels motifs les ralliements avaient foisonné. Il semble, de notre point de vue, qu’il y avait deux motifs essentiels:le candidat de la France était mal venu et ne présentait qu’une fiabilité hypothétique fondée sur aucun élément palpable de sa vie politique aussi bien dans son pays principal que dans celui de son père; ensuite, dans le désarroi, ce que nous avons comme partis politiques avait besoin d’un sérum financier et l’inexpérience flairée du candidat laissait espérer des largesses de sa part et une facilité de manipulation.
    Subsidiairement, Talon ne présentait comme un vieux loup plus redoutable en politique, peu enclin à se laisser déplumer facilement.
    La seconde, quelles idées nouvelles et personnelles apportait-il dans le débat en dehors des moyens financiers dont il disposait. On n’en voit à priori aucune.
    Enfin son activité économique participait au développement du Bénin de quelle manière? Les emplois et la charité ne pèsent que très peu dans le les bases d’un véritable développement du Bénin. L’évolution au Nigeria, pour une personne qui dirige le patronat devait l’interpeller pour projeter dans l’avenir de son activité. Peut-on en effet croire que le voisin ne dispose pas de citoyens assez intelligents et patriotes pour se lancer dans la production locale des volailles et soustraire leur pays de la dépendance des fournisseurs étrangers? Et était-ce la vision qu’il avait de l’avenir du Bénin? Celle d’un pays de transit pour concurrencer la production locale et régionale de ce que nous pouvons encore faire assez aisément? Il suffit de protéger notre marché de ces genres d’activités commerciales, même menées par des nationaux?
    Maintenant qu’il se présente comme un homme politique désireux de diriger notre pays, il lui faudra répondre de ses choix économiques devant tous les Béninois capables de se poser des questions. Il est loisible de vouloir banaliser ces aspects en recourant à des réactions enfantines et sans fondement politique, économique et idéologique.
    C’est maintenant qu’il devra nous convaincre dans un domaine que d’autres opérateurs économiques ont embrassé sans aucun résultat palpable que de représenter leur région d’origine. Sur ce chapitre, les ressentiments personnels devraient disparaitre du discours de l’homme politique.
    Nous avons jusqu’en 2021 pour savoir et mesurer le sérieux avec lequel on rêve comme messie d’un Bénin prospère.

    • Avatar commentaire
      aziz 7 mois

      Un des meilleurs posts..en analyse politique du doyen akindes

      Limpide,bien structuré…et de bonne facture en somme..

      Tout a été dit..

      Et puis..j’ajoute…que au vu de tous ceux là..qui le supportait..moi je n’avais pas vu..un foudre de guerre intellectuel..

      Gbadamassi…?…eh bien..il fallait etre n aif..de croire..que celui qui change de veste..en fonction de ses viées financiere…était digne de confiance..

      Houdé valentin…?..un simple détenteur de cap en comptabilté chez grand moulin du benin…et qui su..bien investir en diversifiant ses placements…dans les banques,et chez ajavon..en tant qu’actionnaire…ne voyait..là qu’une occasion de faire encore beaucoup d’argent..et asseoir sa main mise…sur zè…dont il se prend..pour le roi aizo..

      Les notabilités…de l’ouémé….?..eh bien ils sont tous fauchés…et ne pensaient que se faire une petite santé financiere….

      Car en effet..les campagnes electorales…les démarcheurs électoraux…sont des activités qui nourrissent leurs hommes

      Triste pays…n’est ce pas

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 7 mois

      Tout est dit! Ajavon est naif. Son seul mérite, selon moi, c’est d’avoir su trouver la parade pour déverser sur le marché nigérian, des surgelés dont l’importation directe est prohibée par le géant de l’Est pour protéger ses producteurs locaux. Mais qu’à cela ne tienne!

      Personnellement, je ne lui vois aucune possibilité de prospérer dans le panier à crabes que constitue notre landerneau politique. Il va se faire déplumer comme d’habitude. Au mieux il jettera l’eponge très tôt et au pire il en sortira ruiné.

      S’il était quelqu’un de sensé, il saurait que la meute d’opportunistes ayant porté sa candidature aux dernières présidentielles ne saurait constituer une base de depart credible pour un mouvement d’envergure nationale.

      Ajavon veut surfer sur la vague de mecontentement que suscite talon pour se faire une stature politique
      Mais il en a ni les clés ni la capacité.

    • Avatar commentaire
      sonagnon 7 mois

      Est ce vraiment une question de savoir si ADJAVON peut prospérer en politique au Bénin???

      Notre pays le Bénin, avec son aura à la sortie de la conférence nationale ne doit plus confier son destin à des amateurs et des aventuriers.
      La reproche qu’on faisait à SOGLO en faisant revenir KEREKOU, s’était une recheche légitime de performence dans la pratique politique. Mais nous avons eu le diable.

      Le changement n’a pas pu exorcicer le mal, et c’est du lucifer même qu’il a accouché.
      Il nous faut à présent sortir notre pays du règne démoniaque en renouant avec des personnes qui sont habités par une culture véritablement républicaine avec des standards du 21 ème siècle.

      ADJAVON et TALON, c’est des hommes de régression,d’avilissement de la fonction présidentielle et de l’image de notre pays.

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji 7 mois

        Culture républicaine avec des standards du 21ème siècle dites vous???? Dans ce Bénin??????

        Il n’a pas fini de nous étonner ce Sonagon….

        • Avatar commentaire
          sonagnon 7 mois

          Bien sûr Mr Agadjavi!!!
          Permettez moi de bien écrire performance.

          Et de vous faire comprendre, que c’est bien pourquoi le profil de TALON et d’ADJAVON ne colle pas du tout avec l’homme capable d’engager notre pays sur le chemin du développement.

          Le monde d’aujourd’hui repose sur des standards conforment à la mentalité des personnes d’aujourd’hui. Si vous pouvez vous accommoder en politique à des personnes qui traînent des casseroles comme TALON et ADJAVON, ce n’est pas possible pour tout le monde.

          • Avatar commentaire
            CODJO ATAKOUN 7 mois

            Des hommes compétents capables de diriger notre pays ne manquent pas. Je pense à Lionel Agbo qui a tout laisser tomber ici à Paris pour essayer d’apporter sa pierre à l’édifice. Autour de lui gravitent des gens sensés. Le découragement et l’absence de fibre patriotique nous a conduit sur des voies incertaines avec des vautours qui n’ont pas de vision pour notre pays. Il n’est pas trop tard car Buhari et Trump sont rentrés très tard en politique. Des hommes politiques valables existent au Benin, il suffit de fréquenter les cercles de réflexion pour s’en rendre compte. Patience, Patrice Talon fera son temps et s’en ira. À nous tous de nous préparer pour la relève. Cela nous aidera à supporter ses caprices de milliardaire.

          • Avatar commentaire
            La Foudre 7 mois

            @Codjo Attakoun
            Nous citer Lionel Agbo comme personne sensée pour diriger le Bénin est une plaisanterie de votre part…et dire qu’il a tout laissé tomber en France pour apporter son aide au Bénin est une insulte à votre propre intelligence…..la blague du jour est que Agbo, simple avocat beninois qui réside à paris a abandonné la longue file de clients qui se tiennent debout devant son cabinet parisien pour aller sauver le Bénin.
            Un creuvard comme moi qui a pensé qu’il suffit seulement de rentrer au pays prétextant qu’on est avocat à paris pour se faire aduler….
            Vous de la diaspo-rats, cessez de prendre vos frères et soeurs qui sont au pays comme de igno.rants idi.ots à qui tout dienga de franprix et lidl ou livreur de pizza viendra au pays et se faire passer pour l’incontournable intellectuel venu de l’occident.

            NB : Eh tonton Codjo !!! De même que pour boire un verre d’alcool, il faut lever la tête, pour choisir la bouteille dans un magasin, il faut faire pareil….parce que baisser la tête pour choisir sa bouteille amène à prendre des bouteilles à bas prix, donc alcool dont la consommation ne permet pas d’avoir des idées claires…

          • Avatar commentaire
            CODJO ATAKOUN 7 mois

            @ La Foudre. À vous lire, j’ai l’impression que nous ne parlons pas du même homme. Que vous raconter ces choses sur Senou Richard, je comprendrais… Mais on ne sait jamais, certains hommes confrontés aux épreuves de la vie changent du tout au tout. Je ne puis vous contredire puisque cela fait plus d’un quart de siècle que je n’ai pas vu Lionel. J’espère seulement que vous vous trompez. Ne prenez pas quelques cas particuliers pour une généralité. Nous savons tous ici, que le fait d’avoir fait ses études et travailler en France ne nous donnent pas les qualités nécessaires pour entrer en politique au Benin. Par vos affirmations teintées d’injures, vous enfoncez des portes ouvertes. En France les sénégalais et les beninois ne font pas pale figure dans les mairies et formations politiques et ils se défendent bien. Mme N’diaye une des trois sénégalaises qui se défendent bien en politique est chargé de presse de Emmanuel Macron qui sera bientôt élu president de la République. Si le Benin ne veut pas de ses ressortissants pour construire le pays ils se feront apprécier en France ou ailleurs dans le monde. Pour ma part, je reste loin de cette faune politique dont je ne goûte pas les vertus. Merci d’avoir été aussi réactif.

          • Avatar commentaire
            La Foudre 7 mois

            @Codjo Attakoun
            Je vous comprends maintenant si ça fait 25 ans que vous n’avez plus vu Lionel Agbo..mais vous n’êtes pas si autant déconnecté de l’actualité du pays…25 ans correspond à l’âge de notre démocratie et Lionel faisait partie de la ribambelle d’expatriés aux paroles moelleuses venus de France que nous avons accueillis au pays et, qui comme tout bon beninois ou africain je dirai, n’a aucune vision sérieuse de développement pour son pays.
            Le pire des africains est celui qui a fait ses études ou séjourné en occident….c’est vrai qu’on entend des noms de brillants africains qui participent au rayonnement de leurs pays d’accueil en Europe et aux États Unis (votre Lionel ne faisant pas partie bien sûr)
            Mais que font-il une fois dans leurs propres pays quant à la conduite et la gestion des administrations d’état qu’on leur confie…?
            La plupart des africains qui nous dirigent ou gèrent les sociétés d’état dans nos pays depuis la lune des indépendances nous reviennent de l’occident ou y séjournent régulièrement….et même si O.Chognyka dit que “le séjour dans l’eau ne transforme pas le tronc d’arbre en crocodile” , au moins il lui ressemble un peu. ..ce qui n’est pas le cas de ceux que je dénonce ici.
            En tout cas le fan.faron que nous avions reçu au pays et qu’on appelle maître Agbo n’a rien de quelqu’un qu’on peut aduler ( ses errements politiques en disent long sur sa véritable nature)

          • Avatar commentaire
            CODJO ATAKOUN 7 mois

            @ Foudre. Je vous assure que je ne comprends pas le manque d’humilité des nôtres qui ont vécu et travaillé en Occident. Je désapprouve leur agitation. Croyez vous que si un jour je devais assister à l’enterrement d’un des miens au Benin, je chercherais à prendre la conduite des cérémonies, même si je suis l’aîné de la famille ? Non, non et non. La bonne attitude sera de m’effacer pour que ceux qui sont sur place faire les choses telles qu’elles doivent être faites.

          • Avatar commentaire
            La Foudre 7 mois

            C’est bien si vous, vous cultivez en votre sein, cette humilité et le sens de la répartie des choses…et si je généralise la chose, ce n’est pas pour autant que ce sont tous les expatriés qui viennent au pays qui jouent aux “venus de France”…il y a quelques rares sensés et si vous en faites partie, c’est bien…on a bien l’exemple de l’autre Lionel (Zinsou) dont j’admire le parcours et l’humilité…

          • Avatar commentaire
            CODJO ATAKOUN 7 mois

            Lionel Zinsou malgré sa couleur de peau avait une gueule de sale négre pour certains Blancs ici. Disons clairement les choses, lorsqu’un métis est rejeté il retourne à la race à laquelle les racistes l’assimilent. Donc il a dû se dire qu’il valait mieux être un citoyen de plein droit au Benin plutôt qu’un citoyen de deuxième zone en France. Car même s’il a été la plume d’un ancien ministre francais, il n’a pas réussi à occuper en France un des postes pour lequel il était qualifié. En France les dirigeants politiques ont l’habitude de promouvoir les femmes d’origine étrangère plutôt que les hommes, peut être parce qu’elles peuvent être plus malléables et plus acceptées du grand public.

    • Avatar commentaire
      CARLOS AMETEPE 7 mois

      Tout esprit épris d’objectivité et d’honnêteté intellectuelle, reconnaîtrait dans cette analyse d’une rigueur intellectuelle remarquable, les conseils éclairés d’un aîné expérimenté dans le domaine politique? et qui parle à son jeune frère qui ne semble pas réellement mesurer la gravité de sa décision de s’engager dans une sphères aussi dangereuse que celle de la politique et où la fortune, si elle peut être un élément déterminant dans la balance de la force indispensable au succès, ne saurait à elle toute seule constituer un avantage comparatif ou atout suffisant pour réussir.
      Le Magnat de la volaille comme la presse se plaît à l’appeler a besoin de conseillers objectifs de la trampe du Doyen A. ADEKPEDJOU.
      Salutations respectueuses au Doyen.

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 7 mois

    Certains hommes politiques n’ont toujours pas compris la nécessité d’avoir une bonne équipe pour la communication et ils en paient le prix. La communication politique ou la communication de crise ne sont pas de simples verbiages, ce sont de vraies technique du logos avec des stratégies à la clé. Sébastien Ajavon aurait pu éviter toutes ces bourdes s’il avait été bien conseillé, de même que le PR Talon.
    Au final, Sébastien Ajavon au lieu de se faire oublier en se recentrant sur ses affaires et ce qu’il sait faire le mieux veut absolument devenir un vrai homme politique à cause de sa compétition avec Patrice Talon. Vanité des vanités ! Cela sert à quelque chose de faire des études car cela clarifie la pensée. On ne fait pas des dissertations philosophiques, littéraires ou économiques sans compter des analyses de cas pour rien. Les études supérieures nous donnent une bonne formation pour mieux nous insérer dans la société. Et lorsqu’on n’a pas eu l’opportunité d’en faire, il faut faire appel aux techniciens de la parole. On attend la prochaine bêtise de Sébastien Ajavon ou de son alter ego Patrice Talon

    • Avatar commentaire
      sonagnon 7 mois

      Voilà à quoi est réduit le quartier latin!!!

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 7 mois

        Depuis 1972, à l’avènement de Kerekou, la priorité a été donné à l’argent, l’argent roi. Et tous les étudiants vous diront qu’ils sont souvent tentés de tout plaquer pour se lancer dans le business, pas seulement l’import export, mais aussi ce business douteux qui fait de notre pays la plaque tournante du trafic de stupefiants. Alors, les belles lettres ont été mises aux oubliettes depuis for longtemps au Benin où on ne s’intéresse qu’à ce que vous pesez financièrement et pas à vos diplômes. La prolifération des faux diplômes sous tous les gouvernements depuis 1972 n’est pas non plus pour redorer notre blason de quartier latin. Oubliez cette expression qui ne fait plus partie de nos catégories mentales.

  • Avatar commentaire
    Big 7 mois

    Si ce pouvoir veut faire désormais la politique, c’est qu’ils ont décidé de reléguer en arrière les questions de développement. Et voila, on retombe dans les travers décriés par cette fausse rupture, qui n’a aucune conviction et va au gré du vent. On dit qqch, on se dédit, on critique une méthode, on l’applique.
    “Il n’y a de vents favorables à qui ne sait où il va”. On les attend au carefour!

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 7 mois

    La nommination prochaine de Gbadamassi à un poste n’est qu’une question de jours et c’est stratégique. Je vous disais que ces 22 députés du NON à la révision de la Constitution ont transformé un doux homme d’affaires en un Animal politique qui fera très mal et vous me donnerez bientot raison. Il ne le fallait pas. Ce NON est inapproprié et anachronique pour ce moment que traverse notre pays. Maintenant le mot Transition est enterré et on retombe dans l’habituel cercle infernal profondément politisé.
    Adjavon est un potentiel adversaire qu’il a choisi de “détruire” très tot et meme 4 ans plus tot avant la prochaine Présidentielle.
    Je me mords le doigt car mon peuple a mal négocié le virage de sa Transition pourtant bien offerte sur un plateau d’argent.

    • Avatar commentaire
      Big 7 mois

      Ton talon ne fait peur à personne! Ecris ca qq part, les memes methodes de blocage du pays qu’il a financés contre yayi, seront utilisés sur lui. Wait and see huh

    • Avatar commentaire
      Helian 7 mois

      On s’en fout de TALON et de Gbadamassi….en 2021 il a 0 chance pour Talon de rempiler.Si tu as peur de lui alors c’est ton problème nous on en a que cure

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 7 mois

    La nommination prochaine de Gbadamassi à un poste n’est qu’une question de jours et c’est stratégique. Je vous disais que ces 22 députés du NON à la révision de la Constitution ont transformé un doux homme d’affaires en un Animal politique qui fera très mal et vous me donnerez bientot raison. Il ne le fallait pas. Ce NON est inapproprié et anachronique pour ce moment que traverse notre pays. Maintenant le mot Transition est enterré et on retombe dans l’habituel cercle infernal profondément politisé.
    Adjavon est un potentiel adversaire alors qu’il a choisi de “détruire” très tot et meme 4 ans plus tot avant la prochaine Présidentielle.
    Je me mords le doigt car mon peuple a mal négocié le virage de sa Transition pourtant bien offerte sur un plateau d’argent.

    • Avatar commentaire
      sonagnon 7 mois

      Patrice TALON ne fera rien d’autre que de confirmer sa réputation.

      Dans une démocratie quaand on est perd une bataille politique, on s’incline devant la volonté populaire.

      Cet homme est venu en politique pour mettre le pays sous sa domination; ça ne passera pas!!!
      Il peut mettre des escros de son acabit où il veut, c’est son problème, le peuple avisera au moment opportun.

      Mais son plan, c’est de mettre des hommes de main à la cour constitutionnelle. Mais rassurez vous, le peuple béninois trouvera les ressources nécessaires pour mettre en échec sa volonté de mettre à genoux les institutions de notre pays.

    • Avatar commentaire
      Agbonon 7 mois

      Heureusement que les béninois comprennent peu à peu; et si ça demeure inchangé, que Talon décidait de se présenter à nouveau en 2021 même face à LZ et ASG, il va encore passer parce qu’il a les moyens et la population sans embage aucune, décidera encore pour lui.

    • Avatar commentaire
      CARLOS AMETEPE 7 mois

      Vous semblez jubiler pour la nomination prochaine d’un analphabète et marchant politique comme GBADAMASSI qui se vent comme de l’art antique depuis des années sur le marché des enchères de voix d’un fonds de commerce politique qu’il s’est acquis en profitant de la misère des populations de Parakou et environs,vous avez cessé d’être productif an plan cérébral. Vous êtes devenu inutile pour votre pays. Car on se demande qu’est-ce qu’un telle nomination pourrait apporter à notre économie ? N’est pas une tragédie nationale que par le labyrinthe poisseux des motivations politiques, une tel individu accède à un poste dans notre administration déjà en proie au désert de compétence ? Et vous annoncez avec un telle légèreté, une pareille hérésie que je refuse de croire que le Chef de l’Etat salirait sa notoriété et sa rigueur à commettre.

      • Avatar commentaire
        CARLOS AMETEPE 7 mois

        Cette réponse était destinée à Monsieur Prince Toffa 1er. et non à AGBONON

  • Avatar commentaire
    sonagnon 7 mois

    Jacques Migan et GBADAMASSI!!!
    Sont ils des acteurs politiques sérieux??? C’est des commerçants politiques, ils ne font jamais dos à celui qui est au pouvoir!!!

    Seulement, il faut reconnaître que ADJAVON n’est pas aussi sérieux, il n’inspire pas confiance, les dessous de sa fortune s’expliquent au jour le jour.

    Il vol le fisc, exploite la misère du peuple. Il est aussi indigne que TALON de diriger ce pays.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 7 mois

      C’est exact car tous deux sont blanc bonnet et bonnet blanc. Même pipe, même tabac.

    • Avatar commentaire
      Agbonon 7 mois

      Vous avez enfin tout compirs

  • Avatar commentaire
    Ojoubanire 7 mois

    Migan dont vous parlez n’est que l’ombre de lui même.
    Quand à Rachidi comme il aime bien s’appeler est un coq il suffit de lui jeter de maïs et son cas est réglé

  • Avatar commentaire
    SEGNI 7 mois

    # on nous a chanté,,nous avons chanté et loué à Parakou le prince sans presque rien eu si ce n’est le peu que Gbada nous a engrangés!#

  • Avatar commentaire
    SEGNI 7 mois

    Mauvaise analyse de la part du journaliste! Ajavon n’est pas chef de parti politique que je sache!

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 7 mois

    Sieur akpo c’est quel article bizarre ça ? Parlez de soutiens en citant des gens bizarres comme ce migan et gbadamassi, rend votre article ” birarre ” tien vous oubliez aussi un autre avocat okounlola qui se désolidarise de adjavon pour son action bizarre à la cour africaine de ” je ne sais pas quoi ” . Bon tous ces gens vont là où ils pensent tirer plus de blé, du flouze , de l’argent

    • Avatar commentaire
      SEGNI 7 mois

      Okounlola n’est pas avocat l’escroc Oumar Olla, mais il y a Maître Orounla qui est de défendre qui il veut! Mais sache que Gbadamassi est meilleur pour Nour dans Parakou, car c’est cette politique qui permet d’être écouté par les pouvoirs. Pendant 10 ans nous chanté à Parakou sans presque rien du n’est le peu que Gbadamassi nous a engrangés!

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 7 mois

        Segni , autant pour nous pour la confusion des noms ; quant à ce que vous déblatérez sur gbadamassi , convenez avec nous que Parakou vaut mieux que les couardises de ce pantin , inculte , mercenaire sans foi ni loi de gbadamassi , surtout quand on a connu des lolo chidiac qui a la classe lui , les mallam idi , les arouna mama , etc etc et même notre ami Aziz qui à la nostalgie de ces époques

        • Avatar commentaire
          R.Minakpo 7 mois

          Le comportement de ces alliés d’hier ne devait surprendre personne ,surtout au Bénin, terre de Behanzin. Ils ont profité de son argent sans pouvoir l’amener à la victoire. Après l’échec du moment, on l’oublie. On verra après s’il peut être utile.C’est ainsi que fonctionnent,ceux qui donnent chaque jour raison au célèbre roi d’Abomey, et ça fait pitié. Je demande à m.Adjavon,si tant est qu’il est convaincu de ses idées de foncer.Tout est encore possible.