Marché St-Michel : après les plaintes des femmes le préfet Toboula réagit

Marché St-Michel : après les plaintes des femmes le préfet Toboula réagit

Le Préfet du Littoral voudrait rassurer qu'il s'agit d'une intoxication sur fond de manipulation politique pour orchestrer de la zizanie au sein de la population.

Tabagisme en milieu scolaire : l’ONG IECT adresse une pétition à Toboula
Partages

Après les plaintes des femmes face au maire Lehady Soglo concernant un possible déplacement vers un autre marché, le préfet Modeste Toboula a réagit et affirme que la préfecture n’a jamais envisagé une telle option. Lire ci-dessous le communiqué de la préfecture.

Communiqué de la Préfecture

Il nous est revenu avec insistance que des individus mal intentionnés sont allés annoncer aux bonnes dames et autres usagers du Marché Saint Michel de Cotonou que le Préfet du département du Littoral viendra en fin de mois casser leurs installations marchandes. Ce comportement de nature à semer de trouble à l’ordre public ne saurait rester impuni si les auteurs se faisaient appréhender.

À cet effet, le Préfet du Littoral voudrait rassurer qu’il s’agit d’une intoxication sur fond de manipulation politique pour orchestrer de la zizanie au sein de la population.

Par ailleurs, l’Autorité préfectorale invite les uns et les autres à la sérénité, au calme, leur réitère l’engagement du gouvernement du Président Talon à ne jamais se lancer dans des mesures de contre goût au grand dam de ses populations et les exhorte à ne jamais céder aux chantages montés de toute pièce.

Fait à Cotonou, le 24 Avril 2017

Modeste TOBOULA

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 4 semaines

    “Communiqué de la Préfecture…” C’est un écrit du mal nommé “Modeste” ?

    Quand je pense que j’ai été jusqu’au lycée dans ce pays… J’hallucine.