Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), donne ce jour 30 mai, une conférence de presse afin d’éclairer sur l’organisation du dernier concours de la Cnss. Les résultats des enquêtes et investigations sur ce concours à polémique (à la CNSS Bénin) seront rendus public. Le silence aura été long.

Loading...

Mais sa voix était l’une des plus attendues pour apporter plus d’éléments d’appréciation sur l’obscur concours de recrutement organisé dernièrement par la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss). Jean-Baptiste Elias, président de l’Autorité de nationale de lutte contre la corruption (Anlc), donne de la voix ce jour.

Il sera face à la presse pour livrer à l’opinion publique les résultats des enquêtes et investigations de l’Anlc sur ce concours décrié. Bien que d’autres voix se soient levées, les responsables de la Caisse nationale de sécurité sociale n’ont pas cru devoir reculer. Ils ont foncé en engageant ceux dont l’admission fait toujours polémique.

Un espoir pour les participants écartés?

Avec la révélation de preuves évidentes de fraudes dans l’organisation dudit concours, des lignes pourraient bouger quand on connait la ténacité et le rôle qu’a joué l’Anlc dans l’annulation de certains concours, à l’avènement du régime de la rupture.

Une lueur d’espoir semble se dessiner pour les candidats recalés arbitrairement, si les révélations suffisent à entraîner une annulation dudit concours

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Les juges de nos tribunaux ont-ils encore un rôle à jouer dans notre société quand on voit la place que l’on donne aux fonec, alcrer, etc tous tenus, infeodes à l’es.croc de talon !

Répondre à OLLA OUMAR Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom