France : Les axes prioritaires de la politique Macron

France : Les axes prioritaires de la politique Macron

Emmanuel Macron, le 8ème président, élu au suffrage universel avec une majorité absolue, a officiellement pris fonction ce dimanche.

Leçons des élections en France : La question de l’âge est une aberration au Bénin selon Soglo

Démarrée par la proclamation définitive des résultats de l’élection, la cérémonie remplie d’émotions et empreinte de solennité est marquée par le discours du nouveau président. La réconciliation, la création, l’innovation, la jeunesse et l’Europe sont autant de termes qui ont constitué la substance de ce discours pondéré.

Le développement. Macron s’engage résolument à restaurer la France. D’abord, il rassure le peuple. « Nous tenons entre nos mains tous les atouts qui font et qui feront les grandes puissances du XXIème siècle ». Le travail sera libéré. Il s’engage également à prêter main forte aux entreprises. Il compte s’appuyer sur des critères comme la création et l’innovation. Il veut asseoir une France où les institutions fonctionnent  bien.

L’unité. Conscient du déchirement du tissu social, Macron veut œuvrer à rassembler et réconcilier les français. Le président Macron rêve découdre avec le schisme qui a toujours caractérisé la France sur la plan politique.

« Dans ce combat, j’aurai besoin de la responsabilité de toutes les élites politiques, économiques, sociales, religieuses et de tous les corps constitués de la nation ».

Une France de l’exemplarité dans le concert des nations. Ainsi, la France doit pouvoir surmonter les divisions et les fractures sociales, morales et politiques qu’elle traverse depuis nombre d’années.

La sécurité. Le nouveau président promet plus de sécurité au français. « Nos forces de l’ordre, nos renseignement, nos armées seront réconfortés ».  Macron prône les valeurs comme l’égalité et la laïcité républicaine. Il veillera à ce que son pays connaisse un regain de vitalité démocratique. Il entend s’employer pour construire la paix dans la durée. Il ambitionne protéger les français en passant par le renforcement de la lutte contre le terrorisme.

L’Europe. La politique européenne d’Emmanuel Macron se veut plus que jamais renforcée.

« Le monde attend beaucoup de nous. Nous apporterons, chaque fois qu’il sera nécessaire, une réponse efficace à chaque crise contemporaine, qu’il s’agissent de la crise migratoire, du défit climatique,… » .

Il compte rendre plus efficace l’Europe sur les plans sécuritaire et politique. Une Europe dont les membres sont interdépendants et qui entretiennent de bonnes relations de voisinage. Macron s’attèlera également à faire fonctionner le moteur franco-allemand pour faire renaître une Europe nouvelle.

La jeunesse. Le nouveau président a, à cœur, le problème des générations à venir. Macron veut rendre aux français le gout de l’avenir. « Nous avons à construire le monde que la jeunesse mérite ». Les perspectives passent par l’éducation et la culture. Enfin, Emmanuel Macron se met dès à présent au travail pour que les plus belles pages de l’histoire de la France portent son nom.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 4 mois

    Il descend les Champs Elysées dans un véhicule militaire pour montrer qu’il est Chef des Armées françaises malgré son jeune âge et remonte des Champs avec une voiture Renault qui n’a pas encore été mise sur le marché pour faire de La pub à l’industrie automobile française. Tout un symbole.
    Il ne fallait pas être un génie pour situer les causes de l’échec scolaire au niveau des premières années du primaire mais la volonté politique avait toujours manqué. Avec Macro, dans les Zep ou zones d’éducation prioritaire il n’y aura que des classes de 12 élèves avec deux maîtres ou maîtresses par classes. Le Benin pourrait s’inspirer de ces dispositions pour tordre le cou à l’échec scolaire puisque tout le pays est en ZEP.