Bénin : Un camion rempli de sacs de ciment tombé du pont de Godomey

Bénin : Un camion rempli de sacs de ciment tombé du pont de Godomey

Bénin : Collision macabre sur l’axe N’dali-Guessou Sud, des morts et de nombreux blessés

Selon les témoins de la scène (des expatriés nigériens qui vendent aux abords du fleuve), l’état de somnolence du conducteur serait à l’origine de cet accident déplorable.

Le camion rempli de ciments allait en direction de Calavi. Mais un peu avant le pont de houédonou (qui relie Godomey à Calavi), le véhicule a basculé puis s’est renversé par-dessus le pont en brisant les barrières en fer pour se retrouver dans le fleuve.

Pas de perte en vies humaines

Fort heureusement, il n’y a pas eu de perte en vie humaine. Par ailleurs, il est à souligner que cet accident n’a pas pour autant empêcher la circulation au niveau du tronçon. Car les forces de l’ordre sont arrivées très tôt sur les lieux pour réguler la circulation et surveiller.

Cet accident vient lancer une fois encore le récurrent problème du respect des dispositions du code de la route. Les campagnes de sensibilisation et les amendes infligées aux contrevenants doivent être alors renforcées. Et ce pour pallier ces cas d’accident.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    leskiveur 5 mois

    dieu merci

  • Avatar commentaire
    jo 5 mois

    Dieu merci

  • Avatar commentaire
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    Hé talon l’es.croc , qui va encore en faire les frais , le CB du coin , les policiers , le prefet , le chauffeur où les assurances ?

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 5 mois

    Il faut profiter de ce cas particulier pour faire de la pédagogie aux autres transporteurs: faire tous les contrôles exigés par la loi et appliquer une peine lourde car un camion chargé n’est pas un vélo. Si le chauffeur n’est pas en mesure de payer alors obliger le propriétaire du véhicule à le faire à sa place.

  • Avatar commentaire
    Big 5 mois

    Il doit rester en vie pour payer les dommages causés, ce chauffard!