Inondations à Cotonou au Bénin : un plan d’intervention d’urgence mis en place

Inondations à Cotonou au Bénin : un plan d’intervention d’urgence mis en place

A l’initiative du préfet du Littoral Modeste Toboula, une réunion a eu lieu dimanche 4 juin dernier entre les autorités de la mairie de Cotonou, la hiérarchie militaire et des cadres du ministère du cadre de vie.

Léhady Soglo: « La mairie de Cotonou n’est ni complice, ni coupable de l’occupation illégale … »

Cette rencontre a eu pour objet de peaufiner un plan d’urgence pour faire face àux inondations dans certains quartiers de la ville de Cotonou.   

Pour juguler le délicat et récurrent problème d’inondations que connait la ville de Cotonou en saisons pluvieuses, le préfet du Littoral, Modeste Toboula, a rencontré ce dimanche 4 juin les autorités du ministère du cadre de vie, de la mairie de Cotonou et de la hiérarchie militaire.

Cette séance qui a eu pour cadre la préfecture de Cotonou, a permis de mettre en place une mesure d’urgence pour évacuer l’eau qui inonde les quartiers de Cotonou en ces moments. Les participants à cette réunion se sont penchés notamment sur les cas des quartiers de Ladji, d’Agla, d’Akpakpa et ailleurs, où les populations sont en proie à l’inondation.

A l’issue de la rencontre, un plan d’intervention d’urgence a été mis en place pour faire partir l’eau stagnante dans les quartiers identifiés ce même dimanche. Seulement, cette action reste une mesure à court terme qui permettra juste de sauver les populations de la menace insistante de l’eau des dernières pluies. C’est pourquoi, des pistes d’actions durables à mener pour endiguer le problème ont également fait l’objet de discussions.

Faire face de façon durable au problème d’inondations appelle des actions profondes capables de lever les obstacles à l’écoulement naturel des eaux de pluie. La réunion a alors décidé que les zones et emplacements éventuels qui bouchent les exutoires de l’eau soient identifiés. Ils seront ensuite dégagés pour libérer le passage naturel de l’eau, afin de freiner les dégâts causés par les inondations à Cotonou

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Gouvènon 1 semaine

    “Faire face de façon durable au problème d’inondations appelle des actions profondes capables de lever les obstacles à l’écoulement naturel des eaux de pluie.”

    Pauvres populations béninoises….

  • Avatar commentaire
    Attakoun 3 semaines

    Il veux fait quoi ? Zéro toboula chikoyi on en entend des choses commeça avent quel est celui là même zéro + zéro +zero=zero 000000 toboula

  • Avatar commentaire
    aziz 3 semaines

    Le bon..plan d’urgence..à mon avis…c’est des milliers de bouées de sauvetage,des pirogues…et quoi encore

    Et pendant ce temps…le vieux semèroua dounpkago..aigri,jaloux ,prétentieux…aux yeux de sorciers..mangeurs d’ames…commande des taxis…

    Bientot..le commandant coustaud (disons ses heritiers) et nicolas hulos…viendront faire des recherches..océanographique…sur cotonou

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 semaines

    Il peut même faire quoi ce gros lard de toboula , contre les inondations à cotonou ! Vendeur de sommeil oui

    • Avatar commentaire
      SEGNI 3 semaines

      Aigris!

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 3 semaines

        Hé! Seigni ça se mange ?

        • Avatar commentaire
          Morel GUIDI 3 semaines

          @OLLA OUMAR comme à son habitude toujours égal à lui même (LOL). Si il ne faisait rien on dira qu’il est incompétent, il essaie et on dit qu’il est nul. C’est sa la mauvaise foi légendaire du Béninois. Même si c’est une solution précaire, je salue l’initiative car c’est déjà un début, il s’est au moins lever au moment où le maire de cotonou dormait. C’est votre aigreur qui vous tuera.