Nigéria : Patience Jonathan, ancienne première dame dans la tourmente

Nigéria : Patience Jonathan, ancienne première dame dans la tourmente

Au Nigéria, la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) a fait des découvertes concernant Mme Patience Jonathan, ex-première dame du Nigéria. Le couple est depuis quelques années dans la tourmente.

Nigéria: l’ambassade des USA répond à Goodluck Jonathan après ses accusations

Au Nigéria, les déboires de l’ancien couple présidentiel se poursuivent. En effet, La Commission des crimes économiques, l’EFCC, a lancé une enquête autour de l’ex-première dame, Patience Jonathan.

Mme Patience Jonathan dans de beaux draps

Et d’après les premiers éléments relayés par la presse nigériane, une propriété de plusieurs milliards de nairas auraient été attribués à Mme Jonathan. Selon des indiscrétions, la première dame ne devrait normalement pas avoir les ressources nécessaires pour acquérir cette propriété.

Cette dernière aurait également des liens avec deux sociétés du pays. Pour les besoins de l’enquêtes, trois comptes et trois autres propriétés sont actuellement dans le viseur de la commission.

Selon une enquête préliminaire, d’importants blanchiments d’argent ont peut-être été organisés autour de Mme Jonathan. Et ce lorsque son mari était au pouvoir.

Pas la première affaire concernant le pouvoir de Goodluck Jonathan

Au fil des années, les autorités de lutte contre la corruption et les crimes économiques au Nigéria ont découvert de nombreux scandales qui ont émaillé la gouvernance du président Goodluck Jonathan. Et pour cause, l’ancienne ministre du pétrole avait déjà été mêlée à des histoires de détournement. L’entreprise Shell a été également citée dans une affaire sous la présidence Jonathan.

Une nouvelle affaire donc, mais qui cible directement cette fois-ci, l’ancien couple présidentiel.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    Emile 2 mois

    Vraiment Tchite vous avez raison c’est aussi valable pour presque tous les pays africains ce monsieur d’abord vice président puis président viser un autre président à l’origine de don éviction lors des présidentielles prouve qu’il est capable de malversations et crimes économiques finalement il n’ya aucun intellectuel africain capable de se blanchir les mains dans la gestion des affaires de l’État ils(leaders africains) sont tous corrompus et ceux qui luttent contre eux le font aussi par intérêt

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 2 mois

    Malgré sa soif inextinguible d’argent et les déboires qui s’en sont suivis ce Goodluck ose affirmer que c’est Obama qui est à l’origine de son échec ! Quel culot ! Je vous dis qu’en Afrique la plupart de nos dirigeants sont pires que les colons.

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 2 mois

    Le pétrole, le gaz et tous les produits dérivés ne profitent qu’à une minorité alors que les banques prêtent aux plus pauvres à des taux d’usure 25 % minimum avec un délai de remboursement très court. Le Nigeria est finalement comme l’ex-Congo belge et bien d’autres pays africains où la compassion et l’aide aux plus pauvres n’existent pas. Décidément on ne peut rien attendre des nôtres et les populations au lieu de se révolter courbent l’échine et se contentent de miettes.

  • Avatar commentaire
    Tchité 2 mois

    Rien d’étonnant. Avec les richesses et les recettes du pays, personne au Nigeria ne devrait etre pauvre. Mais puisque tout est mal géré et la grande corruption tout comme la petite corruption sont présentes a’ tous les niveaux, il y a par conséquent plusieurs pauvres dans le pays.

    Si tout était bien géré, chaque Nigérian serait un millionnaire en dollar US. Je parle des milliers de milliards en fuite dans les paradis fiscaux (Shell par exemple) et les dirigeants qui ne pensent qu’a eux, tout le monde au Nigeria devrait etre millionaire. Je veux dire chaque nigerian pourrait etre un millionnaire en dollar si les ressources du pays étaient bien gérées.