Philippines : Duterte ordonne d’abattre les terroristes même s’ils tuent des otages

Philippines : Duterte ordonne d’abattre les terroristes même s’ils tuent des otages

Le président philippin Rodrigo Duterte semble avoir perdu patience dans la crise qui secoue la ville de Marawi. Cette ville du pays connaît une recrudescence de combats entre terroristes et militaires.

Corée du Nord : Duterte s’en prend à Kim Jong-Un

Face donc à cette situation, Rodrigo Duterte a décidé d’employer la manière forte. Et celle-ci ne sera pas du goût de tout le monde.

La menace du président Duterte aux terroristes

Rodrigo Duterte ne veut plus s’embarrasser de mesures de protection des civils. Il l’a fait savoir lors d’une réunion de sécurité dans le pays. En effet, le président philippin a ordonné à l’armée de ne plus ménager les terroristes.

Ordre leur a été donné d’abattre à chaque fois que cela était possible les terroristes de Marawi. Et ce, même si cela devait coûter la vie aux otages retenus par ces derniers. C’est la première fois que le président philippin prend une décision aussi radicale. L’annonce a été faite ce dimanche 4 juin et l’information a également été relayée par la presse internationale.

Le président a donc adopté une attitude radicale face à la complexité de la situation, affirmant qu’il ne dialoguerait aucunement avec les terroristes. Pour lui, le pays a perdu trop de soldats depuis le début de l’attaque des terroristes le 23 mai.

La ville de Marawi en proie à des violences inédites

Rien qu’hier samedi 3 juin, 20 civils et 38 militaires ont perdu la vie contre 120 terroristes tués. Fort heureusement, 160 personnes ont été sauvées d’après des chiffres relayés par la presse nationale. Les terroristes qui sévissent dans cette région du pays sont affiliés au groupe Etat islamique.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 6 mois

    Cela servira à quoi de tirer sur un kamikaze qui vient se faire exploser sous votre nez ?

  • Avatar commentaire
    vincent 6 mois

    Lui a compris que les fleurs, bougies et autres dessins ne servaient à rien pour remporter une guerre. Il agit comme tout pays civilisé doit agir face à la barbare musulmane