Bénin: Réception définitive d’ouvrages d’assainissement à Porto-Novo

Bénin: Réception définitive d’ouvrages d’assainissement à Porto-Novo

Une délégation du Bénin au Congrès de l’Aimf et au sommet de Metropolis

Dans le cadre de la réception définitive des ouvrages réalisés dans le cadre du projet de pavage et d’assainissement de la ville et financé par la Boad, le maire de la ville de Porto-Novo, Emmanuel Zossou, a fait une descente sur le terrain pour constater de visu que ces différentes réalisations ne souffrent d’aucune dégradation.

« Les ouvrages se sont globalement bien comportés, et un an après réception provisoire il n’y a pas eu de dégradation majeure. Les populations que nous avons visitées sont pour la plupart satisfaites, seulement que ces ouvrages qui ont été réalisés sont le début d’autres grands travaux qu’il faut absolument faire. La fin d’un projet est le début d’un autre. Il y a beaucoup de choses à faire en amont et en aval ».

Ce sont les propos du maire Emmanuel Zossou au terme de la visite des différents ouvrages réalisés par l’Agetur, Maître d’ouvrage délégué. Satisfait des travaux effectués, le maire de Porto-Novo a d’entrée remercié le gouvernement béninois pour son appui, la Boad qui a financé ce projet et le Maître d’ouvrage délégué.

A en croire les propos du maire Emmanuel Zossou, les populations sont satisfaites puisque des maisons abandonnées il y a quelques années ont retrouvé  aujourd’hui vie. Toutefois, quelques dysfonctionnements qui ne sont pas liés à ces infrastructures ont été notés.

Les mesures de la mairie de Porto-Novo

Le maire s’engage à ce que la mairie prenne des mesures provisoires pour tout corriger au fur et à mesure, le temps que le gouvernement puisse les aider à accomplir ce travail.

«C’est à peu près 1200 mètres linéaires de caniveaux cadres enterrés et des ouvrages superficiels en amont de ce collecteur F, qui permettront de régler les problèmes d’assainissement qui se posent au quartier de Tchinvié », précise Pierre Koukponou, ingénieur et chef projet à l’Agetur.

Selon lui, ce projet comporte plusieurs volets, notamment la construction d’infrastructures dont un certain nombre de voies qui ont été construites et achevées, réceptionnées provisoirement ou définitivement, sans oublier des travaux de collecteurs. Le coût global de ces réalisations avoisine les 4 milliards de francs FCFA financés par la Boad, et l’Etat devrait y contribuer à hauteur de 1,8 milliard

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Kponou Malick Marc Mawugnon 2 semaines

    Mr laissez nous Afriquains de bonne exemple et stopees tous vos alibis la paiex n, est pas un mots Mai’s surtous le comportment. La France J, invite la France a etres present en Afrique ET dans tout les coins mercies

  • Avatar commentaire
    Kponou Malick Marc Mawugnon 2 semaines

    Je suis un simple beninnios civil devans L,autoritees beninnios ET Je ne profits pour confirmed a ce Mr de cult De stopees apres touts ils represent l, ONG ET puis non au traffic d, influence ET Je continue learning respect est pour nous les Africans que nous Somme ET tous mercie amicalement Google