Suède : Kwame Bonsu, un footballeur ghanéen condamné pour le viol de sa femme

Suède : Kwame Bonsu, un footballeur ghanéen condamné pour le viol de sa femmePhoto - Alchetron

Accusé d'avoir frappé et violé sa femme suédoise, Kwame Bonsu aura écopé de plusieurs peines exemplaires devant la justice suédoise. Une violence donc qu'il paiera très cher. Sa carrière en prendra définitivement un coup.

Affaire des visas aux autorités du Ghana : la presse parle de vengeance des USA

Il n’était pas très connu du grand public. Le footballeur originaire du GhanaKwame Bonsu qui évolue en deuxième division en Suède vient d’être condamné par la justice du pays.

En effet, les autorités judiciaires lui reprochent d’avoir violé et battu sa femme, une suédoise.

Une quadruple peine pour Kwame Bonsu

Condamné à deux ans de prison, il a également été contraint par la justice à verser un montant de 25000 euros à sa femme en guise de compensation. Et ce n’est pas tout. Licencié par son club, le footballeur sera en plus expulsé du pays après avoir purgé sa peine.

La femme l’accuse de l’avoir violée en 2015, après que leur relation de couple se soit dégradée. Il l’aurait empêchée de sortir avant de commettre son forfait.

Toutefois il convient de dire que l’accusé a toujours nié cette version. Le tribunal a penché en faveur de sa femme après le témoignage de certains proches du couple.

Commentaires

Commentaires du site 51
  • Avatar commentaire
    Tchité 4 mois

    Ce sont des gens qui ne sont pas différents de nous, ils aiment vivre au secret et cacher leurs faiblesses et exhiber leurs points forts, c’est tout.

  • Avatar commentaire
    Tchité 4 mois

    Oui Aziz, Passer son diplôme et repartir ne suffit pas pour connaitre ces gens, leur culture et leurs mentalités. Il faut vivre parmi eux, avec eux, concourir pour les mêmes postes (jobs), mêmes logements, manger les même nourritures, visiter les mêmes offices administratives, passer les mêmes concours, les mêmes lieux de cultes et vivre dans les mêmes quartiers (êtres des voisins d’eux) afin de les connaitre réellement car c’est des gens qui vivent beaucoup au secret et aiment à cacher leurs points faibles (leurs faiblesses), ce qui n’est pas le cas en Afrique.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 4 mois

    Sur les raisons qui font la violence conjugale est sévèrement jugée en Europe (c’est pire au US en milieu professionnel), J’adhère totalement au récit de “Avouhan”.
    Il ne faut pas se ruer dans le prétexte du racisme à propos de tout et n’importe quoi.

    La violence conjugale est une maladie familiale transmissible de génération en génération. Les adeptes “de la bonne raclée” à leur copine ou femme (devant les enfants…) doivent :
    – réaliser qu’ils le font souvent, parce que leur père le faiait avec leur mère,
    – savoir que leurs fils battront leurs femmes à leur tour et,
    – que leur filles seront attirées par des hommes, des typs de rapports impliquant la violence dans le couple.

    A eux donc de décider du type de fardeau qui conduira leurs enfants, leurs petits-enfants en taule et dans le malheur.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 4 mois

      “le FAISAIT avec leur mère..”, “le TYPE…”

  • Avatar commentaire
    Avouhan 4 mois

    Le fait n’est pas nouveau et je ne suis point étonné. Je rappelle qu’il y a quelques moi j’étais tranquille peinard chez moi quand un ami Beninois médecin m’a appele au beau milieu de la nuit pour me dire ceci:” Mindaho Je suis dehors”. Loin d’imaginer ce qui lui était arrivé je lui est répondu:”Non mais il est tard, tu ne rentres pas chez toi?” Et lui de me repondre: Ma femme (elle aussi une béninoise) m’a mis dehors. Tous les copains qu’il a appeles ne pouvaient pas l’accueillir sur le champs. Finalement il a passé la nuit à l’hôtel encore heureux qu’il avait sur lui de quoi payer sa nuit d’hôtel. Eh bien qu’est ce qui s’est passé? Il se trouve que lors d’une dispute qui a mal tourné, mon ami s’est énervé et il a giflé sa femme devant les enfants. ( circonstances aggravantes). La scène s’est passée en grande banlieue dans les Yvelines. La femme se sentant humiliée a immédiatement appelé les gendarmes. Lorsque les gendarmes sont arrivés, mon copain le chef de famille a reconnu les faits et les justifiés sous l’effet de la colère. Mais rien y a fait. Les gendarmes l’ont prié de prendre quelques effets personnels et de sortir illico du domicile conjugal. Mon copain j’ai l’accueilli quelques jours mais il a dormi ensuite à gauche a droite le temps que son boulot lui trouve un studio sur Paris puisqu’il travaille comme médecin à Paris. Aujourd’hui mon copain n’habite plus le pavillon que lui et sa femme ont acheté ensemble mais il continue de payer les traites du crédit en plus du studio qu’il loue à Paris. Mieux mon ami est passé au tribunal des affaires familiales et matrimoniales. Je peux vous assurer qu’ il s’est fait malmené, massacré par les juges car ce que vous ignorez pour la plupart est qu’aujourd’hui en France et en Occident notamment au tribunal des affaires familiales et matrimoniales, les trois quart (3/4) du juré est composé de femmes dont beaucoup parmi elles sont des féministes. Lors vous arrivez devant un tel tribunal, vous n’avez pas intérêt à jouer les machos bien au contraire faites vous petit et sage autrement vous allez vous faire malmener. Ainsi donc, Non seulement mon ami doit continuer à payer sa part du crédit contracté pour le pavillon, mais il doit payer également une pension alimentaire pour les enfants et régler le loyer et les charges de son studio à Paris.

    En toute sincérité, je pense que notre frere Ghanéen n’a pas été condamné parce que sa femme est blanche c’està dire une bonne Suédoise vivant dans son pays la Suède ( un beau pays comme toute la Scandinavie) mais il a été condamné pour avoir frappé et violenté sa femme femme tout simplement. En Occident ce type de comportement est désormais proscrit. En Occident les femmes ont de plus en plus de pouvoir et vous avez intérêt à ne pas faire les malins ou jouer les machos lorsque lorsque vous êtes appelé au tribunal des affaires familiales et matrimoniales autrement c’est la mort subite assurée. Les femmes qui siègent à ce tribunal sont animées d’un esprit revenchard vis à vis des femmes et elles prennent un malin plaisir à les dénuder.

    Et dire que je regrette parfois chez moi au Bénin où la femme vient avec un grand respect s’agenouiller en disant:” Dah, Ndéko”. Pourtant elles ne se font pas tabasser ou violenter par leur mari. C’est la raison pour laquelle je retourne souvent au village pou revoir ce côté simpliste, respectueux et merveilleux de la vie de couple qui nous enseigne d’autres valeurs détachées du matérialisme pur. C’est une autre vision des choses.

    Bonne journée

    • Avatar commentaire
      Avouhan 4 mois

      Lire plutôt: “Les femmes juges qui siègent à ce tribunal sont animées d’un esprit revenchard viv a vis des hommes et elles prennent un malin plaisir à les dénuder”.

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 4 mois

        Avouhan , dis nous qu’au village tu vas goûter abondamment au cul noir de tes sœurs , je te vois bien du côté de ” kolofata “

        • Avatar commentaire
          Avouhan 4 mois

          @Ollah Oumar,

          Surtout connaissant bien la commune de Vogan (au Togo), Kolofata serait la bien venue, une belle union en somme.😎

          Bonne journée

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 4 mois

            Avouhan , dit donc , ” vogan rencontrant kolofata ” le match va être serré , prévoir une bonne quantité de lubrifiant de marque manix voyons !

          • Avatar commentaire
            CODJO ATAKOUN 4 mois

            Au Sud du Togo, le sexe de la femme se dit “koto” et celui de l’homme “Vo”. Donc nous comprenons ce que veut dire “Vogan”, gang voulant dire grand. Mais grand comment ? Assez pour calmer celle qui en veut beaucoup ?

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 4 mois

          Kotofata ? Je crois que dans le temps c’était fucky no paid

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 4 mois

      Sur les raisons qui font la violence conjugale est sévèrement jugée en Europe (c’est pire au US en milieu professionnel), J’adhère totalement au récit de “Avouhan”.
      Il ne faut pas se ruer dans le prétexte du racisme à propos de tout et n’importe quoi.

      La violence conjugale est une maladie familiale transmissible de génération en génération. Les adeptes “de la bonne raclée” à leur copine ou femme (devant les enfants…) doivent :
      – réaliser qu’ils le font souvent, parce que leur père le faiait avec leur mère,
      – savoir que leurs fils battront leurs femmes à leur tour et,
      – que leur filles seront attirées par des hommes, des typs de rapports impliquant la violence dans le couple.

      A eux donc de décider du type de fardeau qui conduira leurs enfants, leurs petits-enfants en taule et dans le malheur.

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 4 mois

        Rien à ajouter car tout cela est facile à comprendre.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      @ Avouhan. Cette histoire d’un médecin beninois marié à une béninoise qu’il a giflée ou violentée devant les enfants me fait de la peine car à vrai dire la violence ne s’introduit pas ainsi dans un couple sans des précédents. C’est pour cela que dès la première tentative il faut voir un psychologue familial et demander de l’aide. On a souvent tort de croire que quelqu’un qui est instruit et possède des diplômes est forcément bien éduqué. Je parie que le mari médecin ne fait que reproduire un schéma de violence familiale dont il n’avait pas mesuré les conséquences malgré son savoir. En France lorsqu’on nous présente un médecin, il va de soi qu’on doit attendre de la part de cette personne un certain comportement. Je crois qu’il y a déjà eu dans le couple des précèdents et la femme avait dû dire à l’homme “tout puissant”: si tu me frappes encore, j’appelle les gendarmes. Mais notre homme n’a pas cru que sa femme mettrait ses menaces à exécution et a récidivé. Cet homme n’est pas à plaindre car tout médecin qu’il est c’est un triple i.d.i.o.t car il ne s’est pas comporté comme un père de famille et encore moins comme un mari qui se respecte. C’est celui dont le devoir est de consoler et de soigner qui se permet de violenter ! Absurde, non ?

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 4 mois

    à vous hommes béninois misogynes sachez pour une fois de bon ceci: Vous devez toujours refaire la Cour à chaque fois à votre femme. C’est ce qu’exigent les dispositions de la vie conjugale.

    Votre gemme est un être digne, une personnalité jouissant le droit de disposer de son Corps comme bon leur semble. En ce sens elle est protégée par la loi.

    Se jetter sur sa femme, la forcer et la contraindre à l’acte sexuel même marié est bel bien condamné par les lois et réglementations qui punissent violation et violence faite à la femme dans l’intention d’être intime avec elle.

    Sans le libre consentement de votre femme, même marié, pas de sex.

    à bon entendeur Salut!!!

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      Exact. Si on ne veut pas de ce deal on prend des maîtresses et on fout tout en l’air. Mais enfin, on ne se marie pas rien que pour le sexe ! si la femme n’est pas disposée on peut aussi parler d’autres choses… des vacances prochaines, des études des enfants, de l’avenir de la famille… en attendant bien sûr que le désir se manifeste.

    • Avatar commentaire
      BCPANORAMA 4 mois

      Et elle est libre d’aller butiner où elle veut. Curieux le “mariage” en Occident rédempteur.

  • Avatar commentaire
    aziz 4 mois

    Les blancs..avec leurs ongs…à la con..veulent nous compliquer la vie en montant nos femelles contre nous

    Maintenant elle nous bastonnent..discrètement..en intimité…et ceci a eté prouvé

    (agadjavi toffa tundé joe et franck)…en gardent les séquelles..

    Maintenant…on ne peut plus les niquer…qu’en on veut…!!!

    Ou va ce monde…?

    Qu’elles..nous transforment en eunuques ..tant qu’on y est…

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      Pour que l’acte sexuel devienne mécanique chez la femme et sans plaisir, certaines tribus africaines font exciser les femmes dès leur plus jeune âge , l’opération étant l’œuvre de femmes plus vieilles qui avaient elles mêmes été exciser dès l’âge de 7 ans. Ainsi pour l’homme, “grimper sa femme” devient une sorte de masturbation, lui seul goûtant à se plaisir solitaire.
      Les femmes qui n’ont pas été excisées prennent plaisir à l’acte sexuel en même temps que l’homme et peuvent ainsi le punir de temps en temps en se refusant à lui. Mais pourquoi certains hommes forcent-ils leur femme pour avoir des rapports sexuels alors qu’ils ont d’autres solutions pour évacuer cette tension hormonale ? Je crois qu’ils considèrent leurs femmes comme leur chose ou leur propriété car elles sont là pour leur propre satisfaction sexuelle. Les plus courageux peuvent se mettre en chasse pour avoir des maîtresses afin de ne pas subir ce refus. Les autres peuvent aller dans des maisons closes où l’acte sexuel est tarifé ou faire ça avec la main.

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 4 mois

        Ou bien des comme tundé , se masturber comme à leurs accoutumées ; un branleur et péde celui là

        • Avatar commentaire
          Avouhan 4 mois

          @Olla Oumar,

          Hum, @Tunde est une personne respectable. Personnellement je ne le vois pas en train de se payer une branlette au savon sous la douche à moins de me tromper, bah!…

          • Avatar commentaire
            CODJO ATAKOUN 4 mois

            C’est vrai que Tundé n’est quand même pas un ado. Je pense que OLLA et le Sultan aiment bien le taquiner. C’est un jeu entre eux.

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 4 mois

            Et pourtant c’est ce que fait tundé tous les matins sous sa douche , puis ensuite viens jouer au branleur défenseur de talon l’es.croc et des ruptucons

  • Avatar commentaire
    La Foudre 4 mois

    Quand on a pas la bonne couleur, on laisse passer son tour…mais à défaut de porter plainte contre fausses accusations, il aurait pu dire comme l’autre qu’il est tombé accidentellement sur sa femme et qui son (A)zizi a glissé dans le trou déjà ouvert et prêt à l’accueil de sa femme.
    Nègre aussi aime trop viande de brousse de visage…un footballeur qui a réussi à passer d’un trou à l’autre en un tir, je pense qu’il doit se reconvertir en golfeur à sa sortie du gnouf…un vrai suédois!!!
    Mais comment Aziz et le doyen arrivent-ils à s’en sortir en France..? Peut être que Olla leur fournit des koklo adjagblé pour échapper à la justice

    • Avatar commentaire
      La Foudre 4 mois

      Visage pâle

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 4 mois

      Tiens la foudre , en golfeur tu as dit , pour faire les 18 trous , il faudrait qu’il prenne du Viagra , bon Aziz pourrait l’aider

      • Avatar commentaire
        aziz 4 mois

        Agadjavi et toffa et tundé et joe,te franck..qui font pas le ramadan..peuvent vous répondre

        Moi..j’ai déjà chaud…là grave…

        • Avatar commentaire
          OLLA OUMAR 4 mois

          Aziz , justement en suede il fait trés froid , et tu pourras te réchauffer dans des poils tous blonds ” mamamia “

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      @ La foudre. Il est dans la nature de la femme de se faire désirer. Alors il faut être patient ou tout simplement se mettre en quête d’autres femelles. Le prix à payer est un restaurant et une chambre d’hôtel ou on peut arriver à créer le besoin chez sa propre femme en lui faisant l’amour complet avec préambules et quelques trucs de kamasutra si on n’est pas trop rouillé. Une femme se refuse à un homme qui bâcle l’acte sexuel en ne pensant égoïstement qu’à son seul plaisir. Notre footballeur fait tout passer par les muscles comme s’il était sur un terrain de foot ! Quel malheur…..car cela est aussi un défaut de finesse et d’intelligence.
      Notre footballeur est -il pingre au point de ne pas pouvoir aller satisfaire ses besoins dans des maisons closes ? Les professionnelles du sexe sont justement là pour ça et on peut leur demander tout ce qu’on veut.

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 4 mois

        Désolé pour ce doublon. Ici aussi c’est comme avec une femme il faut prendre son temps, ne pas se précipiter sinon on risque le doublon.

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 4 mois

        Doyen codjo , finess , intelligence , hôtel , restaurant etc , pour 2 minutes de floc floc , celà fait trop hein ! Je vois tundé de passage dans les gloglos de joncket s’entend interpeller par les filles : fais vite , au suivant ” ebougbava “

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 4 mois

          On doit soigner l’acte la première fois afin d’installer une sorte d’addiction chez la femme car nous ne sommes pas des animaux. Pour cela il faut savoir de quoi est faite cette partie de la femme que nous aimerions tant découvrir. Est-elle clito ou vagi ? Et pour le reste vous devenez maître du jeu !

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 4 mois

            Doyen codjo , vous oubliez ” bucco , anal , ou avec les pieds et j’en passe

          • Avatar commentaire
            CODJO ATAKOUN 4 mois

            Je dois reconnaître que notre OLLA en connaît un rayon côté “gâteries”…..

        • Avatar commentaire
          Avouhan 4 mois

          @Ollah Oumar,

          Hum, mdr !… À croire que vous êtes un habitué des quartiers obscurs, des maisons closes de Cotonou comme par exemple Joncquet, Tcheklegbo, Dahokalamazo, etc

          Eh oui comme disent les femmes “atchao” du quartier dAmoutivé à Lomé au Togo dans les années 70:”Amédéka néva” c’est à dire “Au suivant”.

          Bonsoir

          • Avatar commentaire
            CODJO ATAKOUN 4 mois

            Souvenirs, souvenirs ? Hélas, nos jeunes années au pays sont bien derrière nous.

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 4 mois

            Avouhan , hé oui , c’était le temps de la jeunesse insouciante, même qu’à Lomé, on a connu l’époque des ” pagneuses “

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 4 mois

        Pas à dire, 🙂 quand l’ancien se décide, il sait y faire 🙂 🙂

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 4 mois

          @ Gbetomagnon. Je ne fais que partager mon expérience en la matière si j’ose dire.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      @ La foudre. Il est dans la nature de la femme de se faire désirer. Alors il faut être patient ou tout simplement se mettre en quête d’autres femelles. Le prix à payer est un restaurant et une chambre d’hôtel ou on peut arriver à créer le besoin chez sa propre femme en lui faisant l’amour complet avec préambules et quelques trucs de kamasutra si on n’est pas trop rouillé. Une femme se refuse à un homme qui bâcle l’acte sexuel en ne pensant égoïstement qu’à son seul plaisir. Notre footballeur fait tout passer par les muscles comme s’il était sur un terrain de foot ! Quel malheur…..car cela est aussi un défaut de finesse ou d’intelligence.
      Notre footballeur est -il pingre au point de ne pas pouvoir aller satisfaire ses besoins dans des maisons closes ? Les professionnelles du sexe sont justement là pour ça et on peut leur demander tout ce qu’on veut.

  • Avatar commentaire
    aziz 4 mois

    A partir de désormais donc..dans les contrats de mariage..il faudra ajouter…des rebriques…

    Il y avait..séparation de biens…ou pas..

    Maintenant il faut ajouter…droit de niquer..à volonté et sans préavis..ou pas..

    Il faut…etre situer..n’est ce pas

    • Avatar commentaire
      aziz 4 mois

      On est ou là..

      Maintenant..pour niquer sa femme..il faut lui envoyer..une lettre avec acusé..de reception…c’est çà..????

      • Avatar commentaire
        BCPANORAMA 4 mois

        Et attendre la réponse… Le rendez-vous peut prendre du temps si elle est bien sapée la garce.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 5 mois

    En suède, il a choisi le mauvais pays pour se mettre en situation d’être accusé de violence et de viol conjugal…

    • Avatar commentaire
      Tchité 5 mois

      Les Suédois eux-mêmes se violent entre eux sans conséquences graves devant les tribunaux.
      La Suède est le pays ou’ il y a plus de viol et de drogue enregistre lors des festivals dans ce pays comparativement au reste du monde.

      https://www.youtube.com/watch?v=ogSpt7qn-sM

      • Avatar commentaire
        Tchité 5 mois

        D’ou’ la fameuse expression “Syndrome de Stockholm” parlant de femmes violées qui finissent par rester avec leurs violeu.rs en couple. Stockholm étant la capitale Suédoise.

  • Avatar commentaire
    Tchité 5 mois

    Si tu sais pas faire, “Voyo Gnon nou” va grimper sur ta tête, surtout quand elle sait qu’elle est/se trouve dans son pays (chez elle).

    Mais elle ne sont pas toute comme cela, raison pour laquelle il ne faut pas prendre n’importe quelle femme comme épouse, même si elle est Africaine, car comme l’autre le disait, “Quand le femme se fâche, ….il n’y a plus de secret….”

    • Avatar commentaire
      on verra 4 mois

      Surtout les africaines qui se retrouvent en occident

    • Avatar commentaire
      aziz 4 mois

      Hélas..beaucoup d’africains..ne connaissent pas comment fonctionnent les occidentaux..

      meme ceux qui sont venus passer leur diplome..et qui sont contarints de rentre en afrique..ne connaissent pas les occidentaux…je veux parler de toffa et agdjavi

      Comment on peut violer sa propre femme…?

      Dans ce cas de figure..on peut porter plainte…contre elle pour rupture abuse de contrat…

      Quand tu maries..une..femme..celà suppose..que tu dois la niquer..à volonté,la nourrir..la loger,et la protéger

      Le droit etre dit…

      Apres la rupture..du jeune…moi je nique…jusqu’ààààààààà…on dit pas

      et j’attends le premier imbécile..qui va m’accuser..de viol

      C’est elle ne veut pas etre violer..qu’elle vienne s’installer…à jonket..n’est ce pas

      • Avatar commentaire
        Tchité 4 mois

        Oui Aziz, Passer son diplôme et repartir ne suffit pas pour connaitre ces gens, leur culture et leurs mentalités. Il faut vivre parmi eux, avec eux, concourir pour les mêmes postes (jobs), mêmes logements, manger les même nourritures, visiter les mêmes offices administratives, passer les mêmes concours, les mêmes lieux de cultes et vivre dans les mêmes quartiers (êtres des voisins d’eux) afin de les connaitre réellement car c’est des gens qui vivent beaucoup au secret et aiment à cacher leurs points faibles (leurs faiblesses), ce qui n’est pas le cas en Afrique.