Congrès des frondeurs de la Rb : Ce que dit l’ordonnance du président du Tpi

Congrès des frondeurs de la Rb : Ce que dit l’ordonnance du président du Tpi

La crise à la Renaissance du Bénin (Rb) connaît un nouveau rebondissement, après l’épisode infructueux du juge des référés. Contrairement à ce qui avait été annoncé sur plusieurs sites, voici les vrais éléments de l'ordonnance du TPI.

Procès de la renaissance du Bénin : Le délibéré reporté au 30 octobre prochain

Selon le conseil du président déchu de la Rb, les frondeurs ont tenu leur congrès extraordinaire le 26 juin 2017 à Abomey, en violation  des textes et statuts du parti. Il en est de même de la réunion du bureau politique national tenue le 17 mai 2017, et qui a prononcé la destitution du président de la Rb.

Considérant que cette réunion a été convoquée sur le fondement des articles 26 et 51 des statuts d’une part, et 31-b du règlement intérieur d’autre part, qu’aucun militant ou responsable digne de ce nom dudit parti ne peut rester indifférent face à une flagrante méconnaissance des règles démocratiques et de l’Etat de droit, etc., l’avocat du président déchu Léhady Soglo a demandé et obtenu du juge Jacques Hounsou du tribunal de première instance de première classe de Cotonou une ordonnance pour faire juger l’affaire dans le fond.

Cette requête fait suite à la récusation du juge des référés par Me Bocovo. Cette ordonnance fait obligation aux 38 membres du bureau politique national de la Rb nommément cités, de se présenter à la barre pour répondre de leurs actes.

L’audience qui sera consacrée à ce sujet est prévue pour demain mercredi 19 juillet 2017, au tribunal de Cotonou. (Affaire à suivre)

Commentaires

Commentaires du site 15
  • Avatar commentaire

    J’attend la fin

  • Avatar commentaire
    Franco 5 mois

    La grogne au sein de la RB ne date pas de l’ère de Talon.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 5 mois

    QUE LNT CESSE DE NOUS MONTRER CETTE PHOTO DE GEORGES BADA .
    LES ENFANTS NE DORMENT PLUS EN VOYANT CE MONS.TRE VIVANT .

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 5 mois

    UN JOUR VIENDRA ET IL EST PRES DE NOUS CE JOUR OU LES SOGLOS VONT VAINCRE LES TURPITUDES DE TALON .
    REGARDEZ LES DEUX PERSONNAGES ;
    georges bada tel un sou..lard et lehady un vrai gentlemen.

  • Avatar commentaire
    Benin Ruptique 5 mois

    Non-lieu

  • Avatar commentaire
    sonagnon 5 mois

    Une justice indépendante et crédible est le socle d’un système démocratique digne du nom.
    Le feuilleton de destitution et fronde dans les formations politiques est un test pour notre système judiciaire. C’est sa capacité à se mettre à la hauteur des exigences d’un pays démocratique qui est éprouvée.

    Le béninois est il capable d’organiser et de vivre dans un pays de droit???
    Nous aurons cette réponse à travers la fin du feuilleton des destitutions au PSD et à la RB.

    Ce ne sont pas de petites formations politiques au Bénin, les acteurs qui s’affrontent sont des personnalités de premier plan dans la vie politique béninoise.
    Tout en ayant aucune sympathie pour les uns et les autres, tout citoyen conscient du devenir de son pays, doit suivre de près ce qui se passe, pour savoir où nous en sommes sur l’état de droit dans notre pays, à l’ère du gouvernement dit de la rupture et du nouveau départ.

  • Avatar commentaire
    Amaury 5 mois

    De report en report, ils finiront par siéger sur l’affaire un jour et on verra comment le droit sera dit.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    à vouloir ” singer ” les systèmes de democratie des blancs , c’est ce qui arrive .
    Les soglo sauvy moment de la tenue du congrès des rebelles parricides , auraient dû convier des loubards pour tout casser , et ce congrès serait suspendu pour cause : ” trouble à l’ordre public ” par les autorités politico-judiciaires ; ils n’ont pas eu ce courage , cette audace , et maintenant , report d’audience sur report d’audience , enfin ç’est leurs problèmes .

  • Avatar commentaire
    aziz 5 mois

    Tout ça…c’est la forme….

    Le fond..c’est justement..que le concept de prince héritier d’un parti politique..n’est pas acceptable dans notre pays

    Et je dis..bravo..aux aboméens..d’avoir fait comprendre celà au soglo

    Quel qu’il en soi..les soglo son désavoués..dans le plateau d’abomez..par les cadres

    C’est ce que moi..je retiens..puisque qu’on est pas en guinée équatoriale

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 5 mois

      Il n’empêche qu’ils s’y prennent comme des burnes, qu’ils sont télécommandés par le gouvernement, qui essaye de régler ses comptes pour le blocage de son projet de Constitution autocratique.
      Je considère que, tout ça n’annonce rien de bon, de ce qu’ils feraient s’ils arrivaient en position d’influencer la Politique au Bénin.

      et in fine, à tout prendre, je préfère un renouvellement générationnel du personnel politique au Bénin.

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 5 mois

    L’autre tordu d’avocat à la retraite aura le temps dans un plaidoyer de démontrer à la cour sa carence et sa non maîtrise des textes qui régissent la RB.
    Dire que cet ancien avocat de la veille école ne maîtrise plus les nouvelles évolutions du droit n’est point exagéré . Je parle du nouveau président dissident de la RB. Je ne cite pas de nom. Devinez.
    Honte à lui .

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 5 mois

      “non maîtrise des textes…ne maîtrise plus les nouvelles évolutions…”
      Là dessus, je suis en phase.
      Je ne suis pas juriste, mais avec les quelques années d’expérience en matière de gestion d’association, on voyait tout de suite que frondeur ou pas, que ces gens là y allaient à la “vas-y-comme-je-te-pousse”.

      • Avatar commentaire
        BELDIOS 5 mois

        Attendez que le droit soit simplement dit avant que vous ne fassiez vos commentaires qui ne tiennent pas la route. De toute façon, le droit sera dit un beau jour et chacun de nous sera situé. Et je suis sûr d’une chose, que les frondeurs vont gagner le procès sur tous les plans. Allez notez ça quelque part, car la RB n’est pas un patrimoine des SOGLO, mais plutôt un patrimoine national.

  • Avatar commentaire
    Bossouko 5 mois

    on ne vous comprend pas!