Enquête de Transparency International : « le Bénin est enclin à la corruption », dixit Gustave Assah

Enquête de Transparency International : « le Bénin est enclin à la corruption », dixit Gustave Assah

Les ong ALCRER et Social Watch ont été mandatés par Transparency International pour faire des études sur l’intégrité dans l’administration béninoise. Cette enquête vise surtout à vérifier l’utilisation des fonds alloués au Bénin par l’Union Européenne.

Bénin-Etude sur le diagnostic institutionnel: Un outil pour lever les contraintes au développement

La corruption devient de plus en plus une gangrène pour l’administration béninoise. Une fois encore et de façon unanime, dans l’émission Eclairage de l’ortb, Martin Assogba et Gustave Assah, respectivement présidents de l’Ong ALCRER et de l’Ong SOCIAL WATCH, ont souligné la présence effective de la corruption dans les institutions.

Mais ils reconnaissent également, l’inexistence de moyens pour mener une lutte efficace contre le mal.

La corruption a pris plus de pas

De plus en plus, le partenaire européen a fait le constat que malgré  les aides au développement, la misère des populations est toujours grandissante. Aux dires de Gustave Assah, « Les résultats de l’enquête montre que l’intégrité est globalement modérée. La corruption a pris plus de pas. On est enclin à la corruption. ». En clair, la corruption s’érige en habitude dans l’administration béninoise. On note une instabilité des institutions censées jouer la veille.

Les institutions sont permissives aux réformes

Pour le président de l’Ong Social Watch, certains piliers souffrent d’une incapacité prouvée à faire face au phénomène de la corruption. C’est dire que les institutions, le pouvoir judiciaire, les organisations de la société civile,… témoignent d’une certaine fragilité en matière de lutte contre la corruption. « Les institutions n’ont même pas les moyens de lutte contre la corruption. Elles sont peu mal dotées de moyens et sont permissives aux réformes. ». Toutefois, la corruption n’est pas le seul fait des structures indexées. L’Etat béninois en question devrait prendre ses responsabilités.

Tous les juges ne sont pas des juges corrompus

A l’analyse de la persistance de la corruption, la  justice béninoise souffre de l’insuffisance de moyens de lutte d’ordres financier et humain. Les études ont démontré que la justice a besoin de beaucoup de moyens financiers ou humains.

« Le nombre de magistrats existants aujourd’hui, pourquoi  on parle de la lenteur au niveau de la justice ? Ce n’est pas tout le temps à cause de la corruption dans la justice. », justifie Martin Assogba de l’Ong ALCRER.

Il reconnait la présence de mécréants  dans l’appareil judiciaire béninois, « mais, tous les juges ne sont pas des juges corrompus ! », s’exclame-t-il. En effet, certains juges sont débordés de dossiers. Martin Assogba donne le cas de certains magistrats qui ont à leur seule charge 200 dossiers à examiner et à trancher.

Il faut renforcer l’ANLC

Pour mener une lutte efficace contre la corruption au Bénin, Il y une urgence de renforcer les institutions, en particulier, l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC). Selon Martin Assogba, « Il faut lui donner assez de pouvoir pour que une fois que l’ANLC dépose un dossier au tribunal, que ce dossier là puisse être étudié. ». Mais, dans le cas de figure actuel, force est de constater que l’ANLC n’a pas les moyens de sa politique.

Commentaires

Commentaires du site 35
  • Avatar commentaire
    aziz 5 mois

    Meme des salafistes, djihadistes..et de surcroit rupturiens…de notre forum..tundé agadjavi..ont compris..que tout est foutu

    Qu’ils se préparent..pour guantanamo..la prison..des ennemis combattants

    Les rupturiens..seront balayés..sans ménagement…n’est ce pas

  • Avatar commentaire
    aziz 5 mois

    allomann..!!

    Le monde est petit…et surtout notre pays..est en fait..une grande famille..meme si aujourdhui..on fait 10 briques

    Je connais un peu la famille sossoupké..par pur hasar…

    En effet..il se fait..que sa femme..était une de nos grandes soeurs..et une ancienne de mathieu bouké..

    Elle était dotée d’une architecture..qui ne pouvait laisser…un male indifferent…et ton frere sossoupké…douanier à ndali..a vu rouge..

    Mais…mais…celà ne s’est pas passé sans difficultés..tant l’apprehension..à cette époque là…était tres manifeste..dans les mariages..entre ethnies du nord..et celles du sud..(imagines…que agadjavi..ce fon d’abomez veuille marier ma fille…ça jamais)..

    Mais..ils ont tenu ..bon…

    Comme tu l’as dit…elle n’a pas eu la vie facile..(mais je ne rentre pas dans les détails)..

    donc je connais individuellement leurs enfants..leurs parcours…et ce que je retient…ces enfants vouent un culte pour leur papa…et se rendent..à chaque anniversaire triste..de la mort de leur papa…chez vous au bled..prier sur sa tombe..

    C’est triste…puisque ce monsieur était tres apprecié…meme au niveau de son corps

    Je me rappelle..de cet éloge…tenu par un ami colonel des douanes…un ami personnel..à son endroit..sans qu’il ne sache que je le connaissais

  • Avatar commentaire
    Biglotchémey 5 mois

    Il urge de mettre en place un service ultrasecret anti-corruption qui se chargera de liquider tous les corrompus.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 5 mois

      Essayez toujours et vous vous retrouverez au bout du rouleau sans famille, ni frère, ni soeur, ni rien. Et surtout moins de femelles à qui rendre hommage. La corruption au Bénin est un navire où tout le monde est embarqué, de la base jusqu’au sommet. C’est déjà passé de l’étape de fléau social à un quasi mode de vie qui irrigue la psyché collective dans sa totalité. Incurable??? Certainement pas. Mais pas à coup de bâton.

      • Avatar commentaire
        aziz 5 mois

        Rendre des hommages…à nos femelles en rut…avec les temps qui courent…ça doit etre indécent…n’est ce pas..

        Notre president..bien aimé,le timonier national,le soleil du midi…ne bande plus….

        par respect..pour le grand leader…nous devons nous abstenir…de faire crac crac..avec nos femelles

  • Avatar commentaire
    Gbetomagnon 5 mois

    “Toute analyse faite…talon..pour etre un enfant…de ce systeme..sait ce qu’il faut faire,…il connait tous les mécanismes…mais…” Dans ce “MAIS”‘était le pari de ce “moins mauvais choix”, entre peste et choléra.

    Un pari parce que l’oligarchie (mariage de l’argent et du pouvoir), dérive très souvent aux dépens du plus grand nombre.

    Deux faits sont avérés depuis:
    – la personnalité du président TALON semble totalement asservie à la cupidité et sa soif de biens matériels et du paraître. Au delà de ce qui était envisageable.

    – les mécanismes de contre pouvoir (Assemblée, Justice, opinion) et la conscience des Ministres, sont totalement incapables – s’ils existent – de contenir l’ivresse de cueilleurs/ramasseurs, qui auraient trouvé un champ de maïs mur, des personnes au pouvoir.

  • Avatar commentaire
    sonagnon 5 mois

    Tous le pays du monde connaissent la corruption, surtout quand ils sont jeunes comme le nôtre.
    50 ans dans la vie d’un pays c’est très peu, seulement l’histoire de nos pays ne comment pas en 1960, ou à la pénétration coloniale.
    Nous avons une culture millénaire, faite de probité, d’intégrité et de la vertu du travail.
    Où est passé tout ça???
    La recherche du gain facile, l’argent peu importe d’où il vient, qui est devenu la vertu de la société nouvelle est la cause fondamentale.

    Que la corruption devienne endémique résulte de la paupérisation accrue des travailleurs et l’introduction de l’argent dans le jeu politique au lendemain de la conférence nationale en est une situation aggravante.

    Nous avons connu l’échec de la révolution, du renouveau démocratique, et du changement et avons souhaité de toutes nos forces, une rupture.

    Mais cette rupture est volée par le plus cupide, et le plus incapable de tous les béninois appelés à servir la nation.
    Ni Lionel ZINSOU, encore moins Patrice TALON ou ADJAVON ne pouvaient incarner cette rupture attendue.

    J’avais pensé que PIK ou ABT, pouvait essayer quelque chose en attendant qu’une génération plus audacieuse ne vienne au pouvoir.
    Mais ils ont été pris au piège de leurs ambitions, pour devenir les valets du plus grand prédateur de l’histoire politique du Bénin indépendant, en hypothéquant du coup, leurs avenir politique.

    Patrice TALON a été élu de manière régulière.
    Il est le reflet de la moralité du peuple béninois d’aujourd’hui, si non, ni lui, ni ADJAVON ne devraient occuper les 2ème et 3ème place aux présidentielles passées.
    Nous avons choisi, donc subissons!!!

    • Avatar commentaire
      aziz 5 mois

      Ni lz,talon adjavon et voire yayi ne peuvent pas incarner la rupture…je valide

      Le cas spécifique de lz…est évident..car..qu’on le veuille ou non..il ne connaissait pas les beninois…et de ce point de vue..toute son expertise,son carnet d’adresse étaient insuffisant…sans une dose…de dureté

      Dans l’histoire politique de notre pays..seuls emile derlin zinsou,et ahomadégbe..avaient…l’etoffe pour conduire les beninois

      Tout a foutu le camp…apres la conf nationale..ou la liberté retrouvée a été confondu avec le bordel,la mauvaise gestion,l’impunité…dis je..c’est à partir de cette période que les beninois..sont devenus cupides ,individualistes,anti patriotes…

      Toute analyse faite…talon..pour etre un enfant,un produit de ce systeme..sait ce qu’il faut faire,il a l étoffe,il connait tous les mécanismes…mais étant lui meme sale…on voit mal..comment il peut donner la leçon aux autres..sans se faire coincer lui meme

      Pour moi…la seul chose..qui tient la route…c’est de mettre chaque beninois devant lui meme…c’est à dire faire de telle sorte…que…chaque action qu’il pose, ce qu’il fait, ce qu’il entreprend..ait un impact direct (en positif ou en négatif)..sur lui et ses proches…je dire par là…le systeme liberal,privé intégral

      Le systeme judiciaire,la sécurité et la paix..donc l’armée et la police,la diplomatie….et la collecte des impots..sont des charges régalliennes…et l’état doit se limiter à ça….

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 5 mois

    Une découverte, la corruption au Bénin???. C’est à pleurer, car le pays est pourri depuis l’indépendance!!!! En juin 1974, mon bac avec mention fraîchement en poche assortie d’une bourse canadienne attribuée depuis janvier 1974 (sur la base de mes résultats au second cycle secondaire), je suis rentré au village, comme tout bon petit villageois, attendant mi-août pour la mise en route sur Montréal……Au Ministère de l’Education Nationale début août, j’ai fais le pied de grue (tous les jours de 8H à 17H) pendant 15 jours…sans réponse à mes droits (billets d’avion, pécules…) jusqu’à ce qu’une bonne dame daigne remarquer ma présence insistante sur le banc des visiteurs…(Mme Sodji elle s’appelle)..Elle me fit appeler ( elle avait pitié de moi) pour me dire que ma bourse a été réatribuée au neveu d’un Ministre…Mes parents, paysans n’ont pu rien faire…… Ils en sont venus à souhaiter la fin de l’indépendance, car disait mon pater, du temps des colons, le mérite primait sur toute autre considération….J’ai dû formuler, tardivement, une demande pour de bourse nationale..qui ne m’a été attribuée qu’en avril 1975…à l’UB…Vous voyez….déjà à cette époque….On n’en sortira jamais et je connais des amis qui ont renoncé au Bénin pour moins que celà……D’où la nécessité de d’occire le monstre avec brutalité, avec à la limite, la violence pronée par @Aziz….

    • Avatar commentaire
      aziz 5 mois

      En ce temps là….si tu avais eu le réflexe de s’en référer à kérékou…justice te serait rendue..

      En effet..kérékou a tous les défauts…mais c’est un justicier..et j’en sais quelque chose

      Ceci étant dit…s’il peut chacun. met le parapluie sur sa tète..

      Je veux dire par là…que nous parlons de notre pays…et c’est normal…

      Mais pour..ce qui conserve toutes les tares..que nous dénonçons à longueur de journée…j’affirme que notre pays n’est pas mal loti..

      Je connais hélas..beaucoup de pays…en afrique..ou la situation est beaucoup plus grave

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 5 mois

        “en référer à kérékou…justice te serait rendue..
        En effet..kérékou a tous les défauts…mais c’est un justicier…” Je confirme, sans réserve.

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 5 mois

          Encore fallait-il pouvoir atteindre les oreilles de Kerekou car l’homme était bien gardé et on ne l’ennuyait pas avec ces “choses-là”

      • Avatar commentaire
        ALLOMANN 5 mois

        @Aziz, tu imagines le petit adja, avec mon pater paysan, venu de son mono natal, affronter un ministre membre du Comité Central de “je ne sais plus quoi” à l’époque…Nous nous sommes contentés d’en référer à un de nos cadres de l’époque, un douanier (Sossoukpè dont l’épouse originaire du Nord était d’une gentillesses sans égale…) pour tenter de me rétablir dans mes droits, mais en vain…. Il était apparu que les protagonistes étaient très puissants….Bon, en y pensant encore aujourd’hui… je me dis que ma vie aurait peut-être eu une autre tournure….??????

        • Avatar commentaire
          aziz 5 mois

          Sossoupké..paix à son ame…

          Je le connais par personne interposée..

          Il a marié la petite soeur de issa pkara..(donc une sémèrouaise)..

          Il était en poste à ndali….

          • Avatar commentaire
            aziz 5 mois

            Son premier fils avec la dame c’est brice..et je crois qu’il est france..n’est ce pas..? apres viennent..ses trois filles

          • Avatar commentaire
            ALLOMANN 5 mois

            Merci @Aziz pour ces rappels qui montrent que les hommes, à fortiori, des compatriotes, retrouvent toujours des points de jonction….Imagine que nombre des parents de feu Sossoukpè se méfiaient de son épouse qui n’était pas originaire de notre région…Mais dès qu’on la rencontrait, on était conquis par sa personnalité, la qualité de son accueil. ….même à l’égard de ceux qui sortaient tout droit du village…..Exceptionnel…..Un témoignage que je tenais à rendre pour la postérité….J’ai perdu de vue cette famille, ayant été obligé, vu les injustices subies au pays, de prendre des raccourcis (heureux ou non) qui m’ont conduit en Côte d’Ivoire, puis au Sénégal….

        • Avatar commentaire
          Adjakpa 5 mois

          Notre FRANCK M MAKON fabulle sur le nom de Yayi. Le monde découvre aujourd’hui de qui ce pauvre garcon fut l’otage pendant 8 années ! La corruption au Bénin/Dahomey ne date pas d’aujourd’hui. L’exemple douloureux de ALLOMANN est légion.Vous connaissez Désiré Adadja. Il fut premier au BAC avec mention ”BIEN”en 1971, série C. Meme promotion que Koukpaki.Comme cela se faisait a l’époque, c’est en classe de premiere que les bourses sont attribuées en fonction des moyennes de classe et par tirage, certaines bourses étant rangées dans la meme catégorie: bourses canadiennes, bourses FAC, suisses, etc.Adadja recu la bource canadienne. Il réussi avec brion son BAC. Mais en 1971 déja, une main invisible au Ministere de l’Éducation Nationale lui subtilise sa bourse méritée qui fut attribuée a quelqu’un d’autre.Les cadres de Savalou, Tossou Boco en tete se sont mobilisés pour le retablir dans ses droits. Cette main était beaucoup trop forte. Il eu fallu l’avenement du GMR et l’implication ferme et directe du Cptaine Badjogoume (dont je salue la probité)pour infléchir la situation. Adaja parviendra, a s’envoler pour l’École Polytechnique de Montréal en 1974, avec en poche 03 Licences a l’Université du Dahomey:Mathématiques, Physique et Chimie.La corruption au Bénin d’aujourd’hui a cette particuliarité d’etre crapuleuse, cynique.Et venant du sommet.

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 5 mois

        C’est exact et ces Africains font tache dans ce monde occidental où ils truandent les allocations, mettent sur le trottoir leurs propres sœurs ou cousines…. Et on ne sait même pas ce qu’ils font avec cet argent sale. Ils sont tellement bêtes qu’ils le remettent dans le système en consommant à outrance des produits manufacturés de luxe. On les appelle les ambianceurs… Même des célébrités comme le regretté Papa Wemba n’échappent pas à la règle….

      • Avatar commentaire
        GSM 5 mois

        Sous Kerekou II, un frere classe 1er au concours de l’Ecole des Ingenieurs en Hydraulique et Equipement Rural de Ouagadougou a ete remplace par un autre pour des motifs fallacieux.Il a fallu l’intervention de Kerekou par l’intermediaire de feu GADO Griguissou avant qu’il ne soit retabli dans ses droits.

        • Avatar commentaire
          aziz 5 mois

          Gsm..!!

          Le népotisme..qui se présente sous plusieurs formes..fait partie de l’adn de nous les beninois..

          Les cas de ollomann,désiré adadja sont hélas nombreux..et chacun peut en citer..des tonnes

          Cependant..reconnaissons..que toutes les périodes de notre histoire..n’ont pas eu la meme gravité du phénomene..

          La révolution..du 26 octobre,les slogans..etc..ont quand meme formé psychologiquement les petits beninois que nous étions..

          Tout personne victime d’une injustice flagrante..pouvait avoir gain de cause..s’il arrivait à toucher kérékou..

          Et je peux meme dire…qu’au vue..de ce qui se passe…les révolutionnaires étaient encore mieux..vue que la plus part..sont morts..sans avoir laisser..quelque chose..à leurs enfants

          Depuis le renouveau démocratqiue…quel cadre nommé ministre,dg,ou le meme poste administratif..n’est pas arrivé…à se faire un tresor de guerre..pour des générations

          En effet..le bien fondé,l’arriere pensée,le dessein..qui se cachent..derriere la proliférations des partis politiques,les soutiens,les marches,les prieres…bref toutes les guignoleries…n’ont pour but…de se retrouver autour du plat…et de bouffer comme tout le monde

          Personne ne s’engage..en politique..parce qu’il a des nobles idées,ou guidée par une certaine idée du benin..

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 5 mois

      “ma bourse a été réatribuée au neveu d’un Ministre…Mes parents, paysans n’ont pu rien faire……” Mais quelle horreur ! Quelles douleurs, quelles injustices ont été infligées à de si nombreuses personnes au bénin.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 5 mois

    C’EST YAYI BONI QUI A AGRAVE LA CORRUPTION AU BENIN .
    LISEZ CE QUE J’AI ECRIT PLUTOT EN COMMENTAIRE SUR L’ARTICLE DE VINCENT FOLY QUI SE PLAIGNAIT SUR LA JUSTICE A DEUX VITESSES…

    [ [La Rupture et…. cette justice à deux vitesses qui commence à nous inquiéter]
    IL FAUT ACCUSER LE REGIME PRECEDENT QUI DANS L’HISTOIRE DE NOTRE PAYS A INSTAURE LA GADOUE PARTOUT .
    YAYI BONI EST CELUI QUI A INVENTE LES FAUX DIPLOMES , LES CONCOURS FRAUDULEUX ET SURTOUT ICC SERVICE OU PLUS DE 165 MILLIARDS ONT PASSE PAR LA FENETRE .
    DEPUIS 1960 , QUI A JAMAIS DANS UNE ELECTION REMPORTE PAR [ KO ? ]
    LAISSEZ LA RUPTURE ET ATTAQUE LA RACINE QU’EST YAYI BONI .]

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 5 mois

      Non , Boni Yayi vous obsède car il y a plus d’une quarantaine d’années la corruption s’était renforcée avec l’avènement de la révolution Kerekou dans les années 1970.

      • Avatar commentaire
        Gbetomagnon 5 mois

        Exact,

        à l’époque c’était l’habitude du “petit cadeau” (un institution dans la prostitution) à la discrétion des bénéficiaires de services ( malades, client de la poste, etc…).
        L’autoritarisme et les pénuries de l’époque ont transformée la demande insistante du “geste”, quémandé par l’employé d’administration, ou par l’artisan, en exigence des prestataires ou fonctionnaires (ce que j’appelle “la dictature du mendiant”).

        Parallèlement dans le privé, “l’absence” de monnaie à rendre devenait systématique; au point qu’il était malséant voire coupable ou indigne de l’exiger.

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 5 mois

          Bien vu. Ce sont de petites astuces inventées par des commerçants gagne-petits pour se sortir d’affaire. Mais ce faisant ils prennent le client pour un idiot qui serait incapable de comprendre leur combine. C’est vrai que tout le pays est pourri de haut en bas par cette corruption et cette habitude de quémander ou de mendier sans vergogne. Il faut absolument redonner le sens de la dignité au peuple. Je crois que toutes les institutions religieuses par leur prêchi-prêcha pourraient participer à cette immense oeuvre de salubrité publique. L’école aussi est un lieu où la bonne morale avec des scénari pour les plus petits. Demandons à notre Coua-Zotti national de nous pondre quelques pièces de théâtre afin d’apporter sa pierre à l’édifice car le sujet est grave et mérite d’être pris à bras le corps.

      • Avatar commentaire
        FRANCK M MAKON 5 mois

        JE SAIS TRES BIEN QUE TU ES PETIT NEVEUX DE YAYI BONI SIEUR CODJO ATAKOUN .
        UNE QUESTION :
        SOUS KEREKOU Y AVAIT T’IL :
        ICC ?
        FAUX DIPLOMES ?
        ELEPHANTS BLANC ?
        KO ELECTORAL ?
        CONCOURS FRAUDULEUX ?
        ACHATS DE DEPUTES ?
        BRAQUAGES TOUS AZIMUTS ?
        AVION PRESIDENTIEL QUI NE VOLE JAMAIS ?
        LA LISTE EST LONGUE CHER NEVEUX DE YAYI BONI ….CODJO ATAKOUN .
        TALON A HERITE DE SES PREDECESSEURS !

        • Avatar commentaire
          Gbetomagnon 5 mois

          Non, mais il a eu sous la révolution marxiste-léniniste:

          affaire KOVACS, SAGA, SONACOP, IBETEX et j’en passe

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 5 mois

          Exact, Talon a trahi avec sa fausse rupture qui n’est qu’une continuité du système auquel il avait participé avec son acolyte le docteur Yayi Boni que vous affectionné tant.

          • Avatar commentaire
            CODJO ATAKOUN 5 mois

            Que vous affectionnez tant…

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 5 mois

    “le Bénin est enclin à la corruption ” Euphémisme…

    “Les résultats de l’enquête MONTRENT que l’intégrité est globalement modérée…” ça c’est une Litote

    “En clair, la corruption s’érige en habitude dans l’administration béninoise…” au temps de conjugaison près (le passé composé eut été plus fidèle à la réalité), c’est dit.

    On a vraiment l’impression d’un déni de la réalité, même de la part de celui qui essaye de mettre les pieds dans le plat.

    Soyons brutal (excusez moi). Gouvernement en tête, suivi par l’Administration, le Bénin devient progressivement un peuple où le vol devient une culture.
    Dans la société civile, de l’homme “d’affaires”, en passant par l’artisan (pensez aux maçons, aux société de petits services, …), jusqu’au tâcheron et aux gens de maison.

    Pire, les soupçons, les doutes s’insèrent jusque dans les familles.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 5 mois

      “aux SOCIETES…”

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 5 mois

        Après un accident cardiovasculaire un de mes parents a été admis dans une clinique car il n’y avait pas de place au Cnhu de Cotonou. Savez vous que non seulement il fallait régler tous les frais officiels mais donner aussi des pourboires au petit personnel pour que le malade puisse manger à temps et être parmi les premiers à aller se laver le matin ? Incroyable !

    • Avatar commentaire
      aziz 5 mois

      meme la vendeuse de kloui kloui et de gari à délayer pour les maçons est corrompue

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 5 mois

        @ Aziz Comment arrive-t-on à corrompre une vendeuse de klouikloui? Dites nous tout.