Limitation des naissances en Afrique : le timing grotesque de la CEDEAO

Limitation des naissances en Afrique : le timing grotesque de la CEDEAO

Stupeur en Afrique occidentale. Ce samedi 22 juillet, les parlementaires de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont frappé! Ces derniers ont curieusement décidé de se pencher sur le taux de naissance dans la région.

Déclaration méprisante de Macron sur l’Afrique : non le problème africain n’est pas sa démographie!

C’est une curieuse coïncidence. Alors que le problème n’avait jamais été abordé à ce niveau dans le passé, des parlementaires de l’institution ouest-africaine ont décidé de se jeter sur le “problème” de la natalité dans la région.

Les parlementaires de la région ont ainsi estimé que face au taux de croissance de 5 à 6%, il sera très difficile de combler les attentes des populations en terme de développement avec le taux de natalité actuel de la région.

Juste après la déclaration du président français Macron

Cette décision attire notre attention puisqu’elle intervient quelques jours après la déclaration très controversée du nouveau président français Emmanuel Macron. Une situation qui rappelle ainsi les temps sombres de l’histoire africaine. Période pendant laquelle la politique africaine était entièrement dictée depuis le palais de l’Elysée.

Peut-on faire des déclarations aussi importantes, sans mener de véritables études sur la question? Les parlementaires qui se sont exprimés sont-ils experts en démographie?

Faut-il rappeler aux parlementaires que le président français est dans son rôle? En termes clairs : celui qui vous nourrit cherchera toujours à réduire sa contribution quitte à vous dicter comment y parvenir.

Qu’est ce qui a bien pu pousser des parlementaires à adopter une posture aussi proche de celle de l’Elysée juste après la déclaration de M. Macron?

D’autres solutions à prioriser avant la natalité

A supposer même que le taux de natalité des populations était un problème, il faudrait rappeler à nos parlementaires que les véritables problèmes sont bel et bien identifiés. Entre autres:

  • la mauvaise répartition des richesses
  • les détournements incessants des biens de l’Etat et de l’aide au développement
  • les politiques agricoles inadaptées aux problèmes des populations (des cultures vivrières délaissées au profit de cultures de plantes dont les prix sont fixés en occident pour ne citer que cet exemple là)
  • les politiques éducatives inadaptées mais identiques à celles de pays qui ont des réalités socio-culturelles différentes
  • des gouvernements pléthoriques qui pompent les ressources des nations
  • des avantages sociaux énormes accordés à une minorité de privilégiés
  • un mépris des recommandations d’experts nationaux au profit d’experts envoyés par les occidentaux
  • une négligence de la lutte véritable contre le terrorisme: Et il le faut le dire, le terrorisme constitue un danger plus grand que celui de la démographie.

Il était donc plus urgent de se pencher sur ces cas, plutôt que d’opter pour une diminution du taux de natalité.

Réduire la natalité alors que l’Europe cherche à l’augmenter

Un autre aspect de la question reste non négligeable. En effet bien que l’Europe soit en crise depuis bientôt une décennie, avec une union européenne affaiblie par le départ de la Grande Bretagne, les pays européens, la France en tête cherchent toujours à augmenter les naissances dans leurs pays avec des avantages sociaux et économiques accordées aux familles nombreuses.

Preuve en est que la natalité n’est pas le véritable problème dans un pays. Certains lecteurs diront que l’Europe n’est pas au même niveau que l’Afrique. Nous leur répondrons que quand bien même l’Afrique a d’énormes problèmes, ne pensent-ils pas que la bonne gouvernance est d’abord la priorité? Ne pensent-ils pas que la résolution des problèmes cités ci-dessus amorceraient un changement dans la vie des ces familles dites nombreuses?

Pour rappel, le taux de natalité a considérablement chuté si l’on considère les taux de natalités avant l’indépendance. Les familles de 14 à 30 enfants sont de plus en plus rare. Il faut donc croire que les populations régulent elles-mêmes naturellement ce taux de natalité au fur et à mesure qu’elles prennent consciences de leurs problèmes. Il y a quelques décennies le nombre moyen d’enfants par familles était de 7. Aujourd’hui il a nettement diminué avec une jeunesse qui se limite en général à 3 ou 4 enfants.

Immigration clandestine et les thèses de l’extrême droite européenne

La question de la natalité africaine a été longtemps l’une des principales thèses de l’extrême droite française. Honte à ceux donc qui sans mener des études appropriées se jettent sur ses thèses en les adoptant à part entière. L’extrême droite a toujours véhiculé l’idée selon laquelle des africains trop nombreux envahiraient l’Europe.

Une extrême terrifiée à l’idée de subir ce que les africains ont subi après l’envahissement des colons. Mais que ces derniers se rassurent, si l’Afrique retrouve son autonomie et le rang économique qui lui est dû, rares seront les africains qui chercheront à quitter le continent. La question de l’immigration clandestine évoquée par les parlementaires n’est pas dû à la démographie du continent. La Chine avec sa démographie et son taux de concentration de la population ne connaît pourtant la même fuite de ses citoyens.

  • Le problème de l’immigration est le résultat de plusieurs facteurs que sont :
  • la destruction de la Libye avec le laxisme des pays africains
  • la mauvaise économie des différents pays et la dictature de certains dirigeants
  • l’absence de politique de réduction de ces immigrations clandestines
  • le terrorisme qui sévit dans la bande sahélienne

A vouloir donc faire ce que d’autres pays recommandent sans aucune étude adaptée, les pays africains risquent donc de déplacer les problèmes au lieu de les résoudre.

Pour finir, les parlementaires auraient même pu faire semblant de lancer une étude avant d’arriver à de pareilles conclusions, histoire d’éviter la honte aux africains, honte symbolisée par le fait qu’on leur dicte encore et encore leur politique depuis des palais étrangers.

Commentaires

Commentaires du site 49
  • Avatar commentaire
    Dimon chabi alphonse 3 semaines

    la CEDEAO de quoi il s’agit même de n’importe quoi. pour resourdre le problème de la natalité en Afrique
    ils n’ont qu’a d’abord faire l’inventaire des enfants des pères fondateurs de ce machin

  • Avatar commentaire
    Jaidit 3 semaines

    Il y a des gens qui toute leur vie durant ont fait un travail sans aucune plus-value. C’est le cas de cette bande de zombies de la CEDEAO. Ils n’ont jamais rien produit mais ils continuent de manger gratis et surtout de brasser du vent, du vent et du vent. Il est temps de les foutre dehors…

    Les africains francophones sont une espèce à part: des fainéants incapables de se prendre en charge.

    • Avatar commentaire
      leo 1 semaine

      je donne raison. ils ne partent de rien se presentent et disent 3 enfants

  • Avatar commentaire

    Qu’ils disent ce qu’ils veulent mais les africains n’y pensent
    même pas vu les conséquence néfastes que les européens sont entrain de rencontrain avec leurs populations vieillissantes

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 3 semaines

    Regardez ceci et vous allez apprécié ce qui se passe en Afrique et la peur que cela cree

    https://youtu.be/NJ5j6tWPNOg

  • Avatar commentaire
    Franco 3 semaines

    Pendant qu’ils palabrent sur le taux de natalité, les autres , avec quelques zéros convertis en beaucoup de CFA , raflent leurs terres sous prétexte d’agroalimentaire.Ils n’ont même pas leur propre radio pour ne pas parler de télé. De quoi allez-vous nourrir vos descendants dans cinquante ans si vendez vos sols les plus productifs à des étrangers ?

    • Avatar commentaire
      aziz 3 semaines

      Dans la hiérarchie… de la création manifestée…j’ai du mal à classer..les bono bono par rapports..à nous les négres..

      car en effet…les deux espèces n’ont que le sexe…comme le sens de leur vie…

      à la seule difference..que les bono bono..eux n’ont font pas d’enfants…qui traverseront la méditérannée…aux risque de leurs vies…pour aller chercher une meilleure..vie en europe…parce que leurs géniteurs,inconscients,irresponsables..n’ont pas pu leur assurer…une meilleure vie..

      Sujet de reflexion n’est ce pas

      • Avatar commentaire
        aziz 3 semaines

        Aucune..espèce animale..ne fait pas d’enfants sans tenir compte de beaucoup de parametres..

        Ils procréent en fonction de la disponibilté…du paturage..particulierement..

        Et moi le sultan aziz…je peux donc affirmer..de façon péremptoire…que nous les nègres nous sommes des idiots et des crétins…qui agissent…et réflechissent

        Jamais responsables…à la recherche..perpétuelle..de bouc émissaires

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane 4 semaines

    Bonne idée à Mon sens.
    Notons que la chine a connu son développement grace aux control de sa démographie.

    De même nous pouvons observer que malgré la croissance fulgurante des Philippines, la pauvreté accroît au même rhythme que la croissance économique augmente à cause du non maîtrise de la démographie.
    Il résulte de ces facteurs que le dévéloppement Africain ne trouverait sa substance que lorsque sa démographie serait proportionnelle à sa croyance. A défaut nous ne ferons que tourner en rond en restant toujours déficitaire malgré l’augmentation de Notre croissance économique.

    On ne peut faire plus de Bouches à nourir que de recettes entrant susceptible de combler les besoins en terme d’alimentation.

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 4 semaines

    On nous a balance le SIDA, ça n’a pas pris. On a fait la promotion de homosexualite, ça aussi bat de l’aile. On a envahi le continent avec des medicaments qui causent l’infertilite et les fausses couches.
    On vient fermer la boucle avec des limitations de naissance.

    La chine qui a mis cette politique en place en souffre enormement actuellement. Des millions d’hommes sont sans femmes et vont mourir celibataires.
    L’homoxesualite est en hausse chez les hommes. Le kidnapping et le viol de femmes sont en forte croissance.

    Avec une population vieillissante, les jeunes enfants unique se retrouvent avec deux generations (parents et grands parents) a gerer, ce qui constitue un grand fadeau.

    Reflechissent mieux a nos vrais problemes tels que cites dans l’article afin de faire face au defi de la pauvrete.

    http://m.rfi.fr/emission/20160713-chine-pays-millions-celibataires-couples-enfant-unique-desequilibre-hommes-femmes

    La croissance demographique est une opportunite de croissance si on y met les politiques economiques adequates.
    Sans tous ces crimes economiques commis, la gabegie, et la mauvaise allocation des ressources financieres sur le continent, imaginez combien de personnes on aurait pu sortir de la pauvrete.

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 4 semaines

    L’argent de Macron ? De quoi parlez-vous ? La France mère patrie est endettée jusqu’au cou avec une dette qui s’élève à plus de 2000 milliards d’euros. Ils en sont à raboter 5 euros par ci et par là, à supprimer diverses allocations. Je ne serais pas étonné si d’ici peu Macron supprimait les allocations aux familles au delà de 3 enfants. Tous ceux qui font des enfants pour vivre des allocations vont devoir trouver d’autres sources de revenus. L’école française est aussi malade à cause de la fertilité de certaines familles immigrées dont les enfants encombrent les salles de classes. Dans les départements populaires de l’hexagone les classes sont parfois a plus de 30 élèves même en primaire. Il faudrait émasculer les hommes ou les stériliser pour limiter le nombre d’enfants par famille afin de permettre à l’école d’atteindre ses objectifs premiers.

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji 4 semaines

    @Napo…

    Ce n’est hélas pas avec de la poésie que nous allons nourrir les 10 millions de Beninois dont 70% ont moins de 30 ans et à qui nous ne sommes même pas en mesure de donner du travail ni la moindre raison de croire en un avenir meilleur…
    A supposer que vos six rejetons( Dieu les garde pour vous) soit aussi fécond que vous et fasse chacun à leur tour six enfants. Avez vous une idée de ce que cela comme repercussion sur l’effectif de la population nationale dans 25 ans? Il faut juste accepter que nous ne pouvons pas être engagé dans une course contre la montre contre la pauvreté et laisser derrière la courbe de croissance de la population voltiger de record en record. Aucun démographe sérieux ne vous encouragera à laisser votre population se multiplier à une vitesse exponentielle alors même que vous n’êtes pas en mesure de donner le minimum vital à la couche juvenile en âge de procréer.
    Un décideur qui s’engage dans cette voie est aussi irresponsable (sinon plus) que les populations qui se reproduisent comme des lapins alors qu’elles n’ont même pas de quoi nourrir convenablement leur rejeton et leur offrir une éducation décente.

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 4 semaines

    Le problème de la limitation des naissances ne se pose pas uniquement en Afrique car l’Inde et la Chine doivent aussi faire des efforts dans ce sens car si la production des biens alimentaires suit une progression arithmétique, la natalité elle suit une progression géométrique. Donc si on ne freine pas les naissances sur la terre entière, dans quelques décennies nous allons devoir nous nourrir avec des gélules ou des comprimés qui remplaceront les bonnes viandes les poissons et les légumes. On parlera de la nourriture en terme de glucides, de lipides ou de protéines …

  • Avatar commentaire
    Amaury 4 semaines

    Même si le taux de natalité élevé fait partie de nos problèmes, c’est vrai que les points énumérés par l’auteur de l’article mériteraient des solutions en priorité.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 4 semaines

    Cette histoire de vouloir réduire artificellement le nombre des naissances par famille en Afrique est contre l’éthique et la philosophie même des africains:

    “Préservez-moi Seigneur!
    Préservez ceux que j’aime!
    Frères, Parents, amis et mes ennemeis mêmes!
    dans le mal triomphant!
    de ne jamais voir l’été sans fleur vermeille.
    la ruche sans abeilles
    et la maison sans enfants”.

    Je perciste et signe que lorsque la qualité de vie s’améliore, le nombre d’enfant par tête dans la Population diminue radicalement.

    Mes grands parents ont engendré 15 voire 12 naissances (dont 13 et 9 ont pu vivre)

    Mon père a eu 9 enfants (dont 6 ont pu vivre).

    Moi-même j’ai 6 enfants bien portants.

    Il en est à peu près ainsi dans chaque famille béninoise.

    Ce qui montre encore une fois de plus que les jérémiades de surpopulation en Afrque ne sont que de la diversion pour détourner l’attention de l’incapacité et la mauvaise foi des dirigeants africains à conduire leur peuple vers un développement équilibré et durable en vue de l’amélioration de qualité de vivre en Afrique.

    L’Allemagne est l’un des pays rares au monde qui ne connait pas le phenomène des délestages si fréquents dans nos villes en Afrique.

    Pendant mes 40 ans de séjour, il n’y a qu’une seule fois coupure générale de courant dans toute l’Allemagne(causé dans un hiver rigoureux, par l’effondrement du système des raccordements Avec Effet d’enchainement) qui a dduré quelques heures dans la soirée.

    Cependant cette seule coupure de courant ce soir là a donné une poussée remarquable à la courbe des naissances, constatée neuf mois plus tard.

    C’est pour dire que mieux les hommes et les femmes sont occupés, plus ils ont une activité satisfaisante qui leur remplit la vie, alors le soucis de se procréer devient un soucis secondaire et conscient.

    C’est à cette tâche première de créer le cadre nécessaire pouvant permettre aux populations d’entreprendre des activités satisfaisantes qui leur remplissent l’existence que les parlementaires et gouvernants en Afrique doivent s’atteler.

    • Avatar commentaire
      aziz 4 semaines

      Coupure de courant en allemagne..induit..un bond de naissance…???

      ça c’est une expèrience empirique…napoléenne..n’est ce pas

      Comme les allemand se plaignent..que leur population vieillit…eh bien..ils ont maintenant la solution….à portée de mains.

      Qu’ils éteingnent…tout pendant une semaine…dans ce pays..

      Une expérience à renouveller…2 fois par an..et le tour est joué

      Quant à mon ami agadjavi…lumiere ou pas….lui..il cogne…tout le temps

      • Avatar commentaire
        aziz 4 semaines

        Courant..induit toujours un champs magnétique…je ne savais pas que la coupure du courant induit…un bon naissance…

        C’est une découverte..faite par un beninois…du nom de napoléon

        • Avatar commentaire
          aziz 4 semaines

          lire un bond

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 4 semaines

          Dans l’obscurité, on frappe au hasard avec sa queue et on ne sait plus très bien avec qui on couche. Les hommes au bout de trois jets sont out pour de bon alors que la femme dès qu’elle est mise en orbite elle va progressant d’orgasme en orgasme… Dans ce méli-mélo, difficile de nommer les vrais pères des chérubins engendrés. Comme disent les Juifs,dont les sociétés sont matrilinéaires ou matriarcales, on sait toujours de qui on est né mais quant à celui qui a déposé la graine, il vaut mieux ne pas être catégorique car avec les tests de paternité pointus, des surprises sont à craindre

  • Avatar commentaire
    sonagnon 4 semaines

    A mon avis, il faut tout simplement une politique responsable de la natalité, pas une limitation.
    Responsable suppose, éduquer les familles a avoir les enfants qui correspondent à leur capacité financière.
    Et déjà très peu de femme des villes en Afrique ont plus de 5 enfants de nos jours, la moyenne se situe à 3 enfants.

    Donc encore une fois, le problème n’est pas la limitation des naissances, mais la mal gouvernance et l’ignorance des populations pauvres.
    Voilà les maux auxquels la CEDEAO devrait s’attaquer, au lieu de faire écho aux propos d’un président français qui maîtrise mal les données du sous développement en Afrique, ou choisit d’aborder seulement les aspects qui ne mettent pas en exergue la responsabilité de la France dans la misère des populations francophones d’Afrique.

    Son séjour de 6 mois au Nigéria quand il était à l’ENA ne fait pas de lui un connaisseur de l’Afrique.
    Alors, que les africains abordent objectivement les questions de développement du continent autrement.

  • Avatar commentaire
    Tchité 4 semaines

    Ces CDEAOENS sont tous des tare’s. Le probleme en Afrique se trouve ailleurs et ils fuient leur responsabilite’ parce qu’ils font partir du probleme de corruptionet de mauvaise gestion qui ruine le continent.

    Le probleme en Afrique, c’est la mauvaise gestion des ressources a’ tous les niveaux. Chine qui avait dit un enfant par foyer, vient de changer et demande deux enfants par foyer, car ils ont constater que le premier n’arrangeait pas leur economie.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 4 semaines

      Ils ont autorisé 2 enfants/foyer(ce qui reste déjà largement en deçà de la moyenne/femme en Afrique au Sud du Sahara) seulement après avoir réussi les transformations économiques profondes initiées par les Deng Xiao Ping et consorts(artisans de la politique de l’enfant unique) et qui seront parachevées par Li Peng dans les années 90, propulsant du coup la Chine au rang de deuxième économie mondiale.

      • Avatar commentaire
        Tchite' 3 semaines

        Il faut quand même retenir que la Chine à elle seule représente déjà plus de la moitié de la population mondiale (plus de 4 milliards de Chinois dans ce monde).

  • Avatar commentaire
    Gigo 4 semaines

    Je signe parce qu’on st au 21è siècle et il n’y aura plus d’ambiguïté à dire la vérité aussi bien aux blancs qu’aux noirs, chinois ou amérindiens. L’Afrique a sa civilisation et ce n’est pas aux européens de venir nous dire si elle est bonne ou pas. Nous en Afrique, savons que deux personnes du même sexe ne doivent pas s’accoupler, ou des accouplements entre humains et animaux. Qu’ils gardent donc leur fameuse civilisation et oublient les africains. On ne balancerait jamais à manger à des blancs affamés par des avions depuis le ciel; mais on irait leur donner à manger quelque soit la distance, le lieu et le moment. Que veut-il nous apprendre, Macron? et ces houtoutoux de dirigeants africains aussi se donnent le vilain luxe de venir parler de limitation de naissance; du vrai n’importe quoi…Si nos ressources n leur suffisent pas, ils faut maintenant limiter les naissances pour pouvoir atteindre les objectifs. Nos enfants sont nos fiertés même si la vie est dure, elle a été toujours dure depuis la nuit des temps.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 4 semaines

    @Agadjavidjidji “Enceinter une femme est une question de millième de seconde”

    🙂 🙂 Mdr ! Celles que tu as doucinées en en faisant “une question de millième de seconde”, tu les as revues ? 🙂 🙂

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 4 semaines

      C’est une hyperbole voulue pour souligner le fait que la fécondation(rencontre d’un spermatozoide et d’un ovule) ne dure pas longtemps.

      • Avatar commentaire
        aziz 4 semaines

        Donc..toi tu es là..avec un chrono..pour mesurer le temps…?

        • Avatar commentaire

          On dit procréer ou peut être féconder. note que le mot enceinter ne sera jamais dans le dictionnaire à mon avi xD et pour plus d’une raison … De la même manière qu’on préléver pas un homme on enceinte pas une femme … Parce que c’est à deux.

  • Avatar commentaire

    Je pense que parfois nous devons nous poser pour réfléchir aux problématiques qui nous sont soumises avant d’accuser à tout va l’occident. Ce problème de la démographie dans certains pays d’Afrique ne date pas d’aujourd’hui. On a souvent entendu dire qu’au niger une femme a en moyenne 7 enfants et d’ailleurs le niger cherche actuellement à reduire son taux de natalité.Nos pays ne sont pas encore suffisamment riches pour assurer à chaque enfant qui naisse le minimum vital c’est à dire éducation santé nourriture.
    Ceux qui sur ce forum critiquent cette décision de la cedeao, combien d’enfants avez vous? Si on regarde bien ils ont 2, 3 voir 4 maxi. Alors pourquoi laisser les pauvres analphabètes procréer comme des lapins et après on retrouve des enfants nus, malnutris, deambulant dans les rues, abandonnés par leurs parents ou servant de bonne à tout faire dans vos maisons.

    • Avatar commentaire
      Alléluia 4 semaines

      Je nous comprends pas. Dans quel modèle de vie sommes-nous ? Une famille avec Papa, Maman et 2 ou 3 enfants. Les blancs l’ont expérimenté. Où en sont-ils aujourd’hui ? Dieu n’a pas créé les hommes pour qu’ils s’accaparent des richesses du monde comme s’ils ne s’en sépareront jamais. Au même moment que d’autres font 10 enfants, il y en a qui n’en ont pas. Retenez aussi que l’idéalisme d’équilibrisme dont vous rêvez n’existe pas. Tous les doigts ne seront jamais égaux. C’est un faux problème que de vouloir artificiellement limiter les naissances, car il n’y a de richesses que d’hommes.

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 4 semaines

    Avec des gens pareils pour penser strategie a long terme de la CEDEAO, nous irons pas très loin.

    DONC c’est la demographie notre probleme… Ils passent vraiment a coté ds vrais enjeux

    • Avatar commentaire
      Tchité 4 semaines

      Le probleme en Afrique, c’est la mauvaise gestion des ressources a’ tous les niveaux. Chine qui avait dit un enfant par foyer, vient de changer et demande deux enfants par foyer, car ils ont constater que le premier n’arrangeait pas leur economie.

  • Avatar commentaire
    Umaru 4 semaines

    Une fois encore honte à l’afrique. Ces soi-disant experts ne meritent pas de ns representer. Ils suivent batsmen l’occident. Ils doivent plutôt lutter contre la gestion scabreuse et clanique des ressources de nos Etats. Le nepotisme et la corruption sont á banir dans nos gouvernement.L’afrique dispose d’immenses ressources pour nourrir ses fils..C’est un don de Dieu. Alors dirigeants de la Cedeao; focalisez vos energies ailleurs. Ds ts les cas l’avenir vous jugera Inshallah.

    • Avatar commentaire
      Tchité 4 semaines

      Le probleme en Afrique, c’est la mauvaise gestion des ressources a’ tous les niveaux. Chine qui avait dit un enfant par foyer, vient de changer et demande deux enfants par foyer, car ils ont constater que le premier n’arrangeait pas leur economie.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 4 semaines

    @Sonagnon, cessez de mêler le FCFA à tous les malheurs de nos pays et de faire des confusions indignes du lettré que vous êtes (à défaut d’être un intellectuel…..). La moitié des devises de nos pays n’est pas déposée simplement au Trésor français, mais investie dans les bons du Trésor français, avec des taux de rémunération approprié, à l’instar de ce que font tous les investisseurs au monde. Certains font même des placements à taux négatifs dans des bons de Trésor français. De plus, les montants déposés au compte d’opération bénéficient de la garantie de change tout en constituant une contrepartie pour la convertibilité du franc CFA…. La répétition a valeur de pédagogie pour les activistes qui parlent à tout bout de champ de ce qu’ils ne maitrisent pas…..

    • Avatar commentaire
      sonagnon 4 semaines

      Je n’ai pas seulement parlé du CFA comme problème mon cher ami!!!
      Et sur le CFA, j’ai une documentation énorme, et l’avis de plusieurs spécialistes de la monnaie certainement plus qualifiés que vous.
      Allez consulter le célèbre professeur Nicolas AGBOHOU sur youtube sur le sujet, et cessez de vouloir défendre indéfendable!!!

      • Avatar commentaire
        ALLOMANN 4 semaines

        C’est qui Nicolas GBOHOU? Vous vous réfugiez dans des logorrhées de gens qui rèvent de destins qu’ils n’auront jamais, pour abuser les pauvres populations. Revisitez l’actualité au sujet des catastrophes monétaires au Congo RDC et en Angola.

        • Avatar commentaire
          sonagnon 4 semaines

          Allez consulter son CV sur google et présentez nous le votre et on va comparer.

  • Avatar commentaire
    Virgile 4 semaines

    C’est bel et bien les pays francophones de la CEDEAO qui vont détruire cette belle organisation sous régionale, qui constitue un joyaux de développement. Allez y enquêter vous comprendrez que ce sont les pays francophones qui ont fait passer cette honteuse décision. C’est triste. Les européens en l’occurrence la France empêchent la CEDEAO de progresser par des coups bas. Et certains chefs d’états acceptent de jouer ce jeu. Blaise Compaoré l’a fait en destabilisant le Libéria et la Sierra Léone. Aujourd’hui c’est Faure du Togo. Ils font rentrer le Maroc au sein de la CEDEAO sans aucun respect aux populations.
    Alors qu’au même moment la France s’agenouille pratiquement devant le Nigéria pour ses intérets. Car les interets de la France dans les pays francophones d’Afrique réunis ne font pas la moitié des intérets de la France au Nigéria. Pourquoi n’allons nous pas nous entendre avec le Nigéria et le Ghana nous francophones pour le décollage de la CEDEAO?

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 4 semaines

    J’ai l’impression que ce journaliste cherche vainement à cacher le soleil avec ses mains …!!!!!!!. Pensez-vous que la CEDEAO est en mesure de réunir aussi rapidement une telle assise sur la seule pression des déclarations de Macron? C’est mal connaître le rythme de travail de nos institutions régionales qui avancent comme des tortues. Ces décisions étaient préparées depuis longtemps et selon vous , il aurait fallu les différer parce Macron a mis le couteau dans la plaie……? Une telle irresponsabilité de la part de LNT, faiseur d’opinion, est à condamner. L’Afrique se meurt de sa population non maîtrisée au regard de notre capacité à produire des richesses et à prendre en compte les besoins en éducation et en emplois de sa population. Toute autre vision serait suicidaire et la réduction de la natalité est devenue un impératif à imposer contre les tendances naturelles observées…..Observez l’actualité récente au Bénin où on est obligé de dégager 27 milliards pour les cantines scolaires du fait de la démission des parents d’élèves qui font des enfants à tout va, sans pouvoir leur assurer, ne serait ce que la pitance quotidienne,sans compter le complet kaki…. c’est un comble…favorisé par nos décisions populistes de gratuité des césariennnes, des contributions scolaires etc…Moi, je suis né avant les indépendance et nos parents paysans, prenaient en charge de façon relativement satisfaisante la scolarité primaire……
    Un choix différent de la réduction du taux de natalité nous conduirait au suicide pur et simple…..

    • Avatar commentaire
      Alléluia 4 semaines

      Bravo Monsieur au col blanc ! J’espère qu’en plus de la nationalité béninoise, vous n’auriez pas aussi une nationalité française, car de tout ce que vous pondez, rien ne vous ressemble en un béninois authentique.

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 3 semaines

        Parce que Alleluia est authentiquement beninois ? Seriez vous complexé en lisant ce Monsieur ?

  • Avatar commentaire
    sonagnon 4 semaines

    Les politiques en Afrique font honte à nos peuples!!!
    Dans quel pays de l’Afrique de l’Ouest la démographie pose un problème de développement???
    A part le Nigéria, tous pays de l’Afrique de l’Ouest sont sous-peuplés, alors quel est le problème???
    Mais tous les pays de l’Afrique de l’Ouest souffrent d’un problème crucial de corruption, de gabegie et d’incompétence notoire des décideurs politiques et de ceux des administrations. Voilà nos problèmes d’aujourd’hui!!!!

    D’abord qui va m’empêcher au Bénin d’enceinter ma femme 5 ou 8 fois???
    J’irai en prison ou je vais payer plus d’impôts???

    L’Afrique n’a pas à écouter le chant des sirènes d’ailleurs, d’abord ce que l’Afrique de l’Ouest a à faire d’urgence, c’est de cesser de mettre la moitié de ses devises extérieures au trésor français; de lutter contre la corruption endémique de ses leaders et de protéger son marché intérieur.

    Si ces trois choses sont faites, elle disposera d’assez de ressource pour investir dans l’éducation de sa jeunesse; assurer la viabilité des entreprises de l’espace CEDEAO et la croissance va s’accélérer. Ainsi la croissance démographique sera inférieure à la croissance démographique.

    Mais, si nous refusons de prendre les mesures urgentes permettant de prendre notre destin en main,et d’attaquer sérieusement là où il y a vraiment des problèmes, alors là, la réduction de la population sera à terme un problème sérieux et irréversible pour nos économies, comme c’est le cas en occident.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 4 semaines

      Enceinter une femme est une question de millième de seconde. Accompagner par contre un enfant depuis le berceau jusqu’aux portes de la maturité et de l’autonomie prend toute une vie et necessite en général un investissement aussi lourd en temps qu’en argent….
      Personne ne vous demande de cadenasser vos gonnades mais vous devez savoir que chaque enfant que vous faites venir au monde constitue une charge supplémentaire pour la communauté. C’est de cela qu’il s’agit.

      Certes, la limitation des naissances ne boostera pas d’un iota la croissance économique tant que les maux que vous dénoncez auront cours. Mais laisser des populations analphabètes et sans ressources proliférer comme des cochons ne fait qu’amplifier la paupérisation et mitige négativement l’impact des politiques sociales.

      • Avatar commentaire
        aziz 4 semaines

        Tiens ! tiens.!!!

        Agadjavi..devenu spécialiste de la procréation “photomaton”…et quoi encore…?

        Fini le boulot…en nous donnant la position de kamasutra la plus efficace..tant qu’on y est..

        Quant à sonagnon…qui n’a pas pitié des femmes..lui..il veut les tranformer..en pondeuse..sans nous dire comment éléver toute cette smalla…….

        Dans ce cas…l’état doit utiliser des moyens de coercition…en vous castrant…

        Enfin..à Ac…je dis..que le cerveau de nous les africains…se situe..au niveau du sexe..

        On tire..à vue..et c’est apres qu’on se pose des questions..

        Conclusion..il va falloir élaborer une loi..dans les pays de la cedeao…qui pénalise…ceux qui font des enfants sans réfléchir aux conséquences…avec possibilité…de poursuite pénale..des enfants,ou des associations…contre des géniteurs irresponsables

        • Avatar commentaire
          sonagnon 4 semaines

          Mr AZIZ, j’aime bien votre manière de voir les choses, mais au delà de l’aspect ironique de ton style, c’est bien des questions que vous posez!!!

          Comment élever les enfants, chacun doit pouvoir dans la limite de ses moyens avoir le nombre d’enfant qu’il souhaite.
          Et l’Etat comme partout dans le monde, doit pouvoir prendre en charge l’éducation et organiser les soins de tous les citoyens et en priorité des enfants.
          Mais voilà que nous avons en Afrique des Etats défaillants à tous les niveaux, et des escrocs et des incompétents prennent la gestion de nos pays et amassent pour eux seuls les ressources disponibles, plutôt que de les mettre véritablement au service du développement des pays.

          Il y a aussi des facteurs exogènes qui empêchent le développement de nos pays, et pour ce qui nous concerne, le CFA et les accords de partenariats sont les premiers carcans.

          Voilà les points sur lesquels il faudrait axer les efforts, plutôt que d’empêcher nos femmes bien fécondes de faire librement leur maternité.

          Il ne faudrait surtout pas désarticuler l’organisation de nos sociétés traditionnelles en copiant le modèle de développement occidental.
          Nos populations qui vivent dans les milieux ruraux, avec 7 ou 10 enfants, sont les plus nombreuses; ils ont besoin, des politiques adaptées pour moderniser leurs activités dans leurs milieux.

          Si elles ne sont pas complètement oubliées ils subissent une destruction de leur mode de vie par l’introduction des modèles non adaptés, avec des conséquences sociaux incalculables.

          La question, ce n’est donc pas de limiter les naissances, mais comment renforcer les activités de ces familles, pour qu’elles puissent accroître leurs activités pour leurs bien être, et celui de leur communauté.

    • Avatar commentaire
      sonagnon 4 semaines

      lIRE LA CROISSANCE démographique sera inférieure à la croissance économique

  • Avatar commentaire
    Jean 4 semaines

    Alpha Blondi a raison lorsqu´il a déclaré dans une de ses chansons que ”Le probléme de l´Afrique, ce sont les africains´´.
    Ces experts ne sont pas des blancs, ce sont des africains.
    Voilà la solution que les nôtres nous proposent; j´ai l`impression qu`ils sont obnubilés par l´argent de MACRON. Ils sont dans la logique de capter cette manne financière à tout prix.