Loi pour encadrer les cérémonies : « Il faut adapter le texte aux réalités béninoises » selon Dodji Amouzouvi

Loi pour encadrer les cérémonies : « Il faut adapter le texte aux réalités béninoises » selon Dodji Amouzouvi

Reçu par la radio nationale pour opiner sur le projet de loi qui encadre l’organisation et le déroulement des cérémonies familiales au Bénin, le professeur Dodji Amouzouvi a fait remarquer qu’une certaine ambivalence pourrait subsister, si les dispositions du texte s’écartent du vécu des béninois.

Bénin: Un projet de loi pour encadrer les cérémonies (consommation d’alcool, réjouissances …)

Félicitant l’honorable Sado Nazaire qui, a constaté qu’il existe des dérives à corriger dans ce domaine, le sociologue de religion Dodji Amouzouvi a fait savoir que le peuple pourrait manifester simultanément deux sentiments opposés, si le projet de loi ne prend pas en compte l’ordre social préétabli depuis des lustres.

L’arrêt de ces cérémonies familiales qui nécessitent des moyens pourrait créer une société à  double vitesse selon le professeur de sociologie. Une première vitesse qui va se conformer à la loi, donc légale et juridique. Quant à la seconde, elle est sociale et pourrait déboucher sur un blocage de la société, ce qui, toute proportion gardée peut créer une société schizophrène, malade où on enfreindrait purement et simplement les lois.

Par ailleurs, le professeur Dodji Amouzouvi a souhaité que la philosophie de cette loi puisse faire bon ménage avec l’organisation sociale existante.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    Karl 2 semaines

    He Sado est fatigué de donner à chaque fois des enveloppes à son électorat, alors il faut trouver un moyen pour se mettre à l’abri. Il y a mieux pour les populations et non une telle proposition de loi à la limite ridicule. Députés et politiciens commencez par respecter vous-mêmes la loi qui interdit l’achat massif des consciences lors des élections. Même votée, cette loi ne va pas être respectée déjà par vous. Et quand sera-t-il des pauvres populations? Il y a mieux à faire en matière de lois au parlement. Une loi ridicule en gestation c’est aussi la dépénalisation de l’adultère au Bénin. Une question : qui sont les plus infidèles au Bénin? Qui détournent les femmes d’autrui à coup de billets de banques ? Suivez mon regard !!

  • Avatar commentaire
    Le boss 2 semaines

    Ils le faut urgent

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 2 semaines

    Une proposition de loi pour encadrer les cérémonies au Benin. Certains n’en peuvent plus de voir leurs vons interdits à la circulation sans compter les fameuses enveloppes qu’on est obligé de donner en espérant être payé de retour. Il arrive que les gens empruntent juste pour faire bonne figure. Ce n’est pas ainsi que les capitaux vont s’accumuler pour le développement du pays. Au Benin, ces dépenses obligatoires étouffent beaucoup de gens !

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 2 semaines

      Isidore Gnonlonfoun contre Rock David Gnahoui…. Qui réussira à tirer son épingle du jeu ?

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji 2 semaines

    Ce n’est pas un projet de loi. C’est une proposition de loi. Ca c’est pour la forme. Dans le fond, il s’agit d’une lubie d’un parlementaire en panne d’inspiration.