Rentrée scolaire le 18 septembre: Le gouvernement met la pression sur les acteurs de l’éducation

Rentrée scolaire le 18 septembre:  Le gouvernement met la pression sur les acteurs de l’éducation

La rentrée scolaire 2017-2018 en République du Bénin, est fixée au 18 septembre 2017, sauf changement. Ainsi en avait décidé le gouvernement lors de la rentrée 2016-2017.

Bénin : Rendre obligatoire la scolarisation des enfants au primaire

Mais à quelques semaines de ce retour en classes, les acteurs de l’éducation semblent être sous pression, parce que visiblement le gouvernement insiste et maintient la date du 18 septembre. Suivant le calendrier de l’année scolaire 2016-2017, le gouvernement avait déjà annoncé que les grandes vacances sont fixées pour la période allant du vendredi 14 juillet 2017 après les cours de l’après midi, dimanche 17 septembre, soit 9 semaines 2 jours de repos.

La rentrée scolaire 2017-2018 serait pour le 18 septembre. A quelques semaines de cette date, le gouvernement notamment les ministères des enseignements du premier et second degré, l’ont maintenue. Il y a quelques jours, le ministre Lucien Kokou a encore confirmé la rentrée est pour le 18 septembre 2017. Avec cette volonté affichée des autorités de ne pas excéder cette date, c’est une pression qui est mise aux acteurs du système éducatif, notamment les parents les enseignants et les apprenants. Pendant que les parents se plaignent de la morosité économique et demandent à ce que la date soit repoussée, afin de réunir les moyens nécessaires pour l’achat les fournitures, les syndicats sont sur le pied de guerre et  menacent de boycotter la rentrée si leurs revendications ne sont pas satisfaites. Mieux, ils dénoncent la violation de la législation en vigueur au Bénin, qui dit que les vacances doivent durer 75 jours : cette fois, elles ne dureront que 64 jours. D’ailleurs, des voix s’élèvent dans l’opinion pour affirmer que ce repos a été très court, même si en concordance avec les réformes dans le secteur de l’éducation au Bénin.

Par ailleurs, il faut rappeler que les apprenants n’ont eu que quelques semaines pour se reposer avant le démarrage des cours de vacances, qui prennent fin la semaine prochaine. Si la rentrée est maintenue au 18 du mois prochain, ils ne seront certainement pas prêts psychologiquement à entamer une nouvelle année scolaire.

Mais le régime Talon est un régime qui s’entête et agit avec fermeté, sans tenir compte des différents paramètres nécessaires à une réforme réussie. C’est un gouvernement qui fonce souvent tête baissée et pose des actes spectaculaires et impopulaires, comme ça a été le cas par le passé pour nombre de réformes.

Il est vrai que cette date du 18 septembre avait été fixée depuis environ un an, et que l’on ne devrait pas assister à des effets de surprise. Néanmoins, cette manière de faire qui ne tient compte ni des observations, critiques, suggestions ou cris de détresse des béninois, risque fortement d’hypothéquer cette année scolaire et les résultats de fin d’année.

Le système éducatif béninois est déjà confronté à d’énormes problèmes qui nécessitent des changements certes, mais l’idéal est que les réformes se fassent avec méthode. Les quelques bons résultats enregistrés certaines années ne sont que les arbres qui cachent la réalité de l’école béninoise. Or, « l’école, est le creuset où s’élabore l’avenir d’une génération », a dit le poète et écrivain français, Henri Rolland de Villarceaux

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Boni YAYA 1 mois

    Vraiment pourquoi certains beninois ne veullent pas avancer et cherchent le mal partout??? Cours de vacances , repos aux enfants ect…… Supposons que le rentrée soit reportée au 2 ou 4 octobre combien de temps cela fait? juste deux semaines ; Que pouvons ne pas faire le 18 septembre et c’est au 2 ou 4 octobre que nous allons faire? Au moment ou dans certains pays le temps de grevé est un surcroit de travail chez nous c’est le repos. STP travaillons c’est dans ca que se trouve notre salut. Les pays comme le chine , le Japon, les Etats Unis , la Corée du Nord etc….. ont très tot compris . Comprenons aussi que le développement d’une nation passe par l’education; Nous autres sommes déjà dans la courbe descendante donc il faut preparer la generation future a l’emergence intellectuel et au développement; C’est la transformation de l’être Béninois. Ce serait pas facile mais il faut avoir Courage ; Foi et Abnegation.

  • Avatar commentaire
    ADISSA 1 mois

    Moi je pense qu’il n’y a aucune pression pour un calendrier connu d’avance. Par ailleurs les cours de vacances ne saurait justifier un non repos aux enfants car ce n’est pas réglementaire et les parents ne sont pas obligés d’envoyer les enfants. Evitons de voir le mal partout