Football : La CAF dévoile le nouveau format des qualifications à la CAN 2019

Football : La CAF dévoile le nouveau format des qualifications à la CAN 2019

Les pays participant aux éliminatoires de la CAN Cameroun 2019 seront répartis dans 12 poules de quatre équipes. Les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour la phase finale de la compétition sauf dans le groupe du pays organisateur.

Eliminatoires Can 2019 : Encore du chemin pour les Ecureuils du Bénin

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) va désormais se jouer avec 24 sélections nationales dès 2019. Ce changement de formule n’est pas sans conséquence sur l’organisation des éliminatoires de cette compétition continentale. Le secrétaire général de la CAF vient d’ailleurs de notifier aux fédérations africaines que les sélections engagées dans la phase éliminatoire de la compétition seront logées dans 12 poules comportant chacune quatre équipes.

Contrairement à l’ancienne formule ou chaque premier du groupe obtenait directement son billet pour la phase finale de la CAN, la nouvelle formule permet aux deux premières équipes de chaque poule de se qualifier. Mais attention ! Ce n’est pas le cas dans le groupe du pays organisateur. Une seule équipe pourra donc se qualifier dans cette poule puisque le pays abritant la compétition est d’office qualifié.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Titus Tovizounkou 3 mois

    Je Soutiens Frank M.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 4 mois

    Football : La CAF dévoile le nouveau format des qualifications à la CAN 2019
    LE GROUPE DU BENIN COMPTE :
    ALGERIE
    BENIN
    TOGO
    GAMBIE
    SI AVEC CETTE FAVEUR NOUS NE POUVONS PAS ETRE 2E DERRIERE L’ALGERIE , ALORS TOUTES NOS [ FELICITATIONS A TCHOMOGO ]
    MAIS AVEC CE TCHOMOGO A LA TETE DES ECUREUILS SENIORS, IL EST FORT A PARIER QUE NOUS N’ IRONS NULLE PART.
    LE TOGO LOCAL A ETE ELIMINE GRACE A L’ARBITRE QUI A REWFUSE UN BUT VALABLE SUR PENALTY AUX VISITEURS .
    IL EST TEMPS QUE NOS AUTORITES SE REVEILLENT CAR NOUS AVONS 6 MOIS DEVANT NOUS POUR CHANGER TCHOMOGO.
    JE N’AI RIEN CONTRE LUI. IL FUT L’1 DES MEILLEURS JOUEURS DE SA GENERATION. A DEVENIR UN BON ENTRAINEUR , JE DIS : NON ET NON !