Kemi Seba: « Macky Sall a fait des basses besognes de l’impérialisme français »

Kemi Seba: « Macky Sall a fait des basses besognes de l’impérialisme français »

Officiellement le président de l’Ong urgences panafricanistes Kémi Séba a foulé dans la nuit de ce dimanche 23 octobre 2017 le sol béninois.

Soutien à Kemi Seba : Le franc Cfa brûlé à Cotonou hier

A sa descente d’avion, il nous a accordé une interview exclusive dans laquelle il est revenu sur son expulsion du Sénégal et bien d’autres.

LNT : Vous venez de fouler le sol béninois, quelles sont vos impressions ?

Kémi Séba : Je ressens de la joie car j’ai été bien accueilli par la jeunesse de mon pays. C’est une joie. Car je suis parti dans des conditions difficiles de la terre africaine suite à la volonté de certaines autorités soumises à la France, et je reviens parce que l’autre partie de ce continent attend toujours que la libération, l’indépendance, la souveraineté et l’autodétermination puissent être appliquée. Raison pour laquelle je reviens au Bénin en guise de première étape pour faire la tournée de tous les pays de la zone francophone et revenir sur la terre de mes aïeux, cela à un sens, un sens profond et nous allons tout faire pour être dans une démarche de communion avec la jeunesse africaine qui est dans cette dynamique d’autodétermination.

Que devient l’ultimatum que Kémi Séba à donner aux dirigeants africains de rédiger un plan de sortie du FCFA ?

On a des retours en off. Des choses qu’on ne peut pas dire de manière explicite. Mais une chose est certaine, il faut que les autorités africaines telles qu’elles soient comprennent que nous ne sommes pas dans une démarche de guerre contre elles. Nous sommes leur fils, ils sont nos pères parfois nos mères. Mais il faut que nos aînés comprennent que la jeune africaine ne peut plus courber l’échine, que la jeunesse africaine ne peut plus être à quatre pattes devant un occident qui ne cesse de nous ruiner. Dire cela, ne signifie pas que nous sommes contre les occidentaux dans leur globalité. Il y a des millions d’occidentaux qui souffrent eux-mêmes de leurs élites. C’est un combat de peuple, c’est un combat de classe, ce n’est pas un combat de race. Et dans ce combat de classe, nous demandons à nos élites qu’elles soient du côté du peuple et non pas du côté de ceux qui sont dans une démarche de spolier ce même peuple là.

Le CFA n’est qu’un chapitre dans le grand livre de prédation, d’un grand livre de dépouillement, d’un grand livre d’oppression. En parlant du CFA, on ne s’arrête pas simplement à la monnaie, on parle du néocolonialisme français sur le continent africain. Nous parlons de l’impérialisme sous toutes ses formes. Nous sommes dans cette optique aujourd’hui, pour dire que la jeunesse africaine a vu, elle a appris, elle a entendu. Elle a vu ses parents se faire dépouiller, elle a vu ses grands-parents se faire opprimer. Elle a décidé aujourd’hui de dire non. Et c’est un combat d’un peuple, mais aussi de toutes les populations qui aspirent à la liberté et à cette démarche d’autodétermination.

Il est dit dans certains cercles intellectuels en Afrique que Kémi Séba est venu trop tard dans un monde trop vieux. Qu’en dites-vous ?

(Sourire) !!! La plupart du temps ces élites-là sont des élites qui sont coptés par l’occident. Donc elles sont le perroquet généralement de l’oligarchie occidentale. Je ne peux pas leur en vouloir, elles ont été formées pour penser comme ça. Le continent africain est grandement dans une situation dramatique aujourd’hui parce que nous avons des élites qui ne sont rien d’autres que des perroquets, rien que des singes qui répètent systématiquement ce que les autorités occidentales veulent entendre. C’est pour ça qu’on les qualifie d’élites. Il serait d’ailleurs intéressant de se poser la question qui nomme qui élite ? Généralement quand ceux qui vous dépouillent vous nomme élite, c’est que vous êtes des grands portes paroles de leurs intérêts, et pas les intérêts du peuple. Donc je ne suis même pas en guerre contre ces dernières, elles sont en guerre contre elles même, parce qu’elles font partie d’un monde qui est en train de tomber. Ce sont elles qui font partie d’un monde trop vieux. Nous nous sommes une nouvelle génération qui va les faire passer du côté de l’ancienneté définitive, et ceux qui voudront être du présent devront être dans une logique de responsabilisation de soi et de défense de nos intérêts. Toutes les élites du monde défendent les intérêts de leur peuple. Dans nos pays, nos élites défendent les intérêts des autres peuples que les nôtres. C’est quelque chose qui pose problème.

Ne crains-tu pas une expulsion chez toi comme au Sénégal ?

En réalité, je suis chez moi partout en Afrique. Et ce n’est pas parce que Macky Sall a fait des basses besognes de l’impérialisme français, puisqu’il faut appeler un chat un chat, sous injonction de certains présidents de la sous-région que je ne citerais pas, même si tout le monde les connait que cela signifie que je n’étais chez moi au Sénégal ou ailleurs. Nous sommes des enfants du continent africain, et nous sommes les enfants de ceux qui ont voulu les Etats unis d’Afrique. Et si certaines élites ont trahi leur ambition par rapport à cette unité africaine, il faut savoir que le peuple lui est dans cette démarche de solidarité africaine, de fraternité africaine. Je suis ici parce que c’est la terre symboliquement parlant de mes pères, patrie extrêmement importante, mais je tiens à rappeler que je suis le fils de la terre mère. Un enfant ne naît que parce qu’il y a un père et une mère. Il y a la patrie qui est le Bénin et il y a la mère qui est la terre mère, et je vais visiter cette terre mère partout dans les mois à venir pour installer les bases du mouvement anti CFA.

Appel à l’endroit de la jeunesse africaine !

Je vous aime profondément. Nous sommes prêts à risquer votre vie pour vous. Je pense que la jeunesse le sait. Nous ne vivons que pour cette autodétermination. Nous ne vivons que pour donner une autre image de l’Afrique. L’image de l’Afrique qui refuse de se faire piller, l’image de l’Afrique qui veut profiter de ses propres richesses, l’image de l’Afrique qui veut profiter de ses propres matières premières. Une image de l’Afrique qui ne veut plus que les bases militaires d’autres entités soient chez elle, mais que nous n’ayons pas de bases militaires chez les autres. Une image de l’Afrique qui veut profiter de son propre sol et non pas laisser son sol à l’extérieur. L’image de l’Afrique qui veut aimer l’humanité à condition que l’humanité nous respecte. Mais s’il nous considéré comme des paillassons, on leur fera comprendre que le paillasson peut se lever et peut devenir une montagne.

Commentaires

Commentaires du site 28
  • Avatar commentaire
    Jalloh 4 semaines

    Merci kemi baucoup pour tout ce que tu fait pour afric merci

  • Avatar commentaire
    Tchite'? 4 semaines

    Comme les Allomaan (des français) avec des pseudos bizarre supportent si bien la France-Afrique, le CFA et toutes les autres conneries de la France en Afrique, pourquoi ne vont ils pss imposer (proposer l’usage du ) cfa à leurs compatriotes français? Pourquoi la France a t elle quitté la zone franc pour l’euro et surtout pourquoi avoir dévalué cette monnaie floue e t ma fieu se qu’est le Cfa juste avant d’adopter l’euro?

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 4 semaines

    @Napoleon1, j’ai décidé depuis longtemps de ne plus répondre à vos logorrhées qui traduisent votre absence de maîtrise de la matière monétaire et financière. Vous ne faites que recitez des tautologies que l’on retrouve dans tous les manuels d’économique politique et économique sans en faire un lien organique et appropriée avec la situation de nos Etats. Vous parez tous les Etats qui ont des monnaies nationales de toutes les vertues et lorsqu’on vous démontre le contraire, vous vous perdez dans vos démonstrations indigestes…..Nous sommes ici sur un forum, discutant de façon anonyme.. je n’ai donc pas besoin d’exhiber mes références académiques, ni mes travaux dans ce domaine que j’ai l’honneur de transmettre dans les enseignements que je dispense dans des institutions de référence…. Je pense que mes interventions donnent un aperçu de ce que j’en sais……A plus..

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 4 semaines

      @ allomann
      Encore une fois, vous divaguez comme d’habitude.

      Je vous ai posé une question concrète: „y a-t- il des arguments aussi techniques et neutres qu’ils puissent être pour légitimer voire justifier la servitude monétaire, l’esclavage, la colonisation, l’exploitation de l’homme par l’homme pour la France en Afrique et le maintien du franc des „Colonies Francaises d’Afrique“ dans une Afrique indépendante?

      Quel est le rôle, la fonction et quelles sont les attributions de la banque centrale et les banques commerciales (ordinaires) dans un pays?

      Vous continuez toujours à soutenir que les exportateurs africains ont leurs comptes auprès de la banque centrale ?

      C’est cela l’enseignement que vous pretendez dispenser dans ce que vous appelez „institution de référence“?

      Vous attestez à tout ceux qui n’adhèrent pas au maintien du franc „des Colonies Francaises d’Afrique“ dans une Afrique indépendante, qu’ils „ne maîtrisent pas monnaie et finance“. Ceci revient toujours dans les verbiages justaposés que vous délivrez ici et démontre suffisamment que l’application de technique méthodologique de raisonnement est un domaine étranger pour vous.

      C’est pourquoi vous préconisez un seul objectif, celui de gonfler votre ego. L’on doit en conclure que vous n’êtes qu’un Petit! pauvre! aliéné!et prétentieux!

  • Avatar commentaire
    Tchité 4 semaines

    Kemi Seba est un digne fils d’Afrique, et il faut lui reconnaitre ce merite de preferer souffrir avec son peuple, afin de ce peuple qui a tant donne’ au monde qui ne fait que recevoir des injures et des mepris en retour prenne enfin conscience de son importance sur la scene mondial. Que serait le monde sans l’Afrique et ses ressources immense.

    Tout ce que nous demandons c’est de profiter aussi de nos ressources, naturelles comme humaines. Etant conscients que nos boureaux ne nous fairont et ne nous ont jamais fait de cadeau, nous sommes prets a’ nous battre pour obtenir ce qui nous appartient.

    • Avatar commentaire

      Cite nous un peu les richesses du sous sole du bénin , et les Usines merci .

      • Avatar commentaire
        Tchite' 4 semaines

        Combien de sociétés françaises sont impliquées dans l’industrie du ciment au Bénin?

        Combien de tonnes de cotton et de carité sont envoyés en France pour rendre les Bettencourt (L’Aureal, Pierre Cardin) etc des milliardaires sur le dos des Africains qu’ils injurent. Maintenant Bollore’ qui a hérité d’une usine de production de papier de sont père est venu aussi faire fortune en Afrique par des voies peux octodoxes en s’ appuyant sur les politiques tels Sarkozy etc. La France-Afrique, c’est un système prédateur avec une philosophie de tout pour la France rien pour l’Afrique. L’Afrique aux Africains et maintenant.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 4 semaines

    @Tchité, on mesure ton ignorance à la pauvreté de ton argumentaire qui montrent que tu n’y connais rien en monnaie et finances. Dans les autres pays africains que vous présenter en exemple, la monnaie est dévaluée tous les jours. On n’attends pas 40 ans pour cela comme pour le franc CFA . En Angola, au Ghana, au Nigeria, en Guinée Conakry, au Zaîre, au Zimbabwé,….. c’est une tragédie de baisse continuelle du pouvoir d’achat que les populations doivent affronter tous les jours…Et dire que c’est des gens comme vous qui osez faire la leçon et servir de porte voix….Dommage pour notre jeunesse qui n’a même plus le courage d’étudier et de se cultiver pour ne plus se laisser abuser par des imposteurs….

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 4 semaines

      @ allomann
      L’ignorant, le stupide et l’aliéné inconscient de son aliénation, c’est vous. Cessez de jouer à ce faux savant que vous prétendez être. Vous êtes la risée des intervenants sur ce forum.

      Laissez-moi vous dire, que vous ne connaissez rien en monnaie et finance. Ceux qui en connaissent ne s’en pressent pas pour la porter au bout du nez comme vous le faites ici sur cde forum.

      Dites-nous votre dissertation inaugurale à ce sujet. Et citez nous vos publications, livres que vous avez écrits et conférences que vous avez dédiées à ce sujet. Il ne suffit pas d’avoir lu seulemnt quelques pages écrites par les autres pour vouloir jouer au grand Zampano.

      A chaque fois vous citez ici des pays africains ayant leur monnaie nationale qui serait en perpétuelle difficulté . Et alors, à quoi cela rime? Où avez-vous appris, que posséder une monnaie nationale, c’est regler tous les problèmes une fois de bon. Un pays comme l’Allemagne a connu l’inflation la plus galopante de l’histoire, mais cela n’a pas empêché que l’Allemagne plutard s’acquiert une performance en matière monétaire. A tel point que le DM allemand fut la monnaie la plus forte de l’Euroland, pour imposer ses usances et specialités en matière de gestion monétaire à l’Union européenne, qui sont suivis à la lettre et qui font aujourd’hui la santé de l’Euro, la monnaie de l’Union.

      En matière de gestion monétaire, n’est ce pas toujours une course et n’est- il pas des expériences vécues et la readaptation dans la pratique quotidienne que l’on tire le professionnalisme? Tous les pays du monde font cette expérience.

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 4 semaines

      Savez-vous, combien de fois la France a du dévaluer sa monnaie le franc dans son histoire ? Et je vous apprends que les pays comme la France et l’Italie ont connu une telle dégenerescence de leur monnaie qu’à un certain moment, il fallait réduire tant de zéros à leur monnaie pour en avoir une comodité acceptable.

      Le dollar américain, a-t-il été toujours une monnaie stable bien qu’étant la monnaie pilote dans le monde? Après avoir eu une parité fixe en or, cette monnaie a dû abandonner sa convertibilité en or pour flotter comme toutes les autres monnaie ne pouvant plus être échangée contre une quelconque quantité d’ors.

      Vous ne connaissez rien de tout cela, mais vous prétendez connaître la BCEAO de l’intérieur et cela suffit pour vous de jouer à l‘expert monétaire et finance sur un forum virtuel. Avouez vous-mêmes que C’est honteux et que c’est pauvre comme ambition.

      Les intégrations monétaires naissent et disparaissent. Quoi de plus naturel. Il y a eu la zone sterling, il y a eu la zone escoudo etc. Tous ont disparu sans problème.

      L’union européenne à présent est aussi une intégration monétaire. Je vous apprends que là-bas il n’y a pas un seul pays qui intime aux autres l’ordre de déposer 100 %, 65 % et 50 % de leurs devises chèrement gagnées auprès de lui en guise de garantie d’une quelconque convertibilité comme c’est le cas dans la zone-franc.

      Aliéné que vous êtes, il vous est visiblement difficile de comprendre que la servitude , les sequelles de la colonisation et l’esclavage monétaire entretenu par la France en Afrique se situe là.

      Mais y a-t-il des arguments aussi techniques qu’ils peuvent être pour légitimer et justifier la servitude, l’esclavage et le maintien du franc des „Collonies Francaises d’Afrique“ dans une Afrique indépendante?
      Cette réflexion est visiblement trop forte pour vous. Cessez donc de vouloir toujours projéter votre ignorance et votre stupidité sur les autres.

  • Avatar commentaire
    Tchite' 4 semaines

    On dirait que ceux qui sont contre Képi sur ce forum manquent d’argumentaires. Il l’accusent de rien et de tout.

  • Avatar commentaire
    Tchite' 4 semaines

    Il faut apporter sa pierre à l’édifice, il faut lutter et surtout il faut continuer à travailler et à garder espoir.

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 4 semaines

    Du courage dans cette lutte de liberation.
    C’est un long processus d’eveil de conscience qui commence.

  • Avatar commentaire
    Abdoulaye Atchadé. 4 semaines

    Soit la bienvenue mon frère Kemi. Si j’ai un conseil pour toi, c’est te dire de ne pas être surpris de ne pas pouvoir terminer ce que tu a ou tu va commencer. Talon est aussi prêt pour toi, et tu même déjà sur ses collimateurs. La mission dans ton pays te sera plus pesant que tu ne l’imagine peut être pas. Ici c’est le Bénin de”fofo agbonon”,le défenseur infatigable du francs colonial. Pour moi, dans ces conditions,un homme averti n’en vaut pas seulement deux. Un homme averti en vaut plusieurs. Maintenant que tu es averti, je te souhaite bon séjour dans la République de fofo agbonon.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 4 semaines

      🙂 🙂

    • Avatar commentaire
      Sonagnon 4 semaines

      Le Bénin est un pays de droit je suppose!!!
      Ni TALON, encore moins TOBOULA qui est indigne d’être préfet dans un pays sérieux ne peuvent rien contre lui, qu’on soit d’accord avec lui ou pas.

      Seuls les tribunaux sont compétents au Bénin pour apprécier tout ce que fera KEMI au Bénin.
      Et si par malheur TALON cherche à se mettre sur le chemin de KEMI pour rendre service à la France ou à ses paires, je conseillerai KEMI de nous aider à nous débarrasser de TALON d’abord.
      Pour fragiliser le CFA, pourquoi ne pas prendre le pouvoir politique dans un pays membre de la zone franc d’abord???

  • Avatar commentaire
    Cathie 4 semaines

    Kémi Séba oublie que le Bénin est membre de la CEDEAO. S’il se prend encore aux Présidents Macky Sall ou Ouatara, il risque de se faire expulser du Bénin pour trouble à l’ordre public, pire, il ne pourrait même pas se faire délivrer un passeport béninois. Je lui conseille de contribuer à développer l’économie du Bénin. Comme l’a dit AZIZ sur ce forum, “Ce n’est pas la monnaie qui fait l’économie, c’est l’économie qui fait la monnaie”. Il faut que Kémi Séba sache que sans l’économie, il n’y a pas de monnaie, si ce n’est qu’une monnaie de singe avec des dévaluations à cascades.

    • Avatar commentaire
      Tchite' 4 semaines

      Comment l’économie peut elle faire la monnaie quand la France peut se lever du jour au lendemain comme ce fut le cas en 94 et diviser unilatéralement la valeur du CFA par 2. Tu peux travailler jusqu’à vieillir si tu ne coupe pas et ne sécurise pas toi memême la monnaie que tu utilisé, tu resteras pire qu’un esclave sans salaire.

      • Avatar commentaire

        Alors chité si l’économie ne fait pas la monnaie vous et votre gourou vous n’avez l’idée de rien, de bon à part la haine de la France , ça ne suffit pas .

        • Avatar commentaire
          Tchité 4 semaines

          Pourquoi caches tu ton nom. Nul ne hait la France, on ne fait qu’essayer de prendre possession de ce qui nous a ete vole’. Point a’ la ligne.

  • Avatar commentaire
    La rédaction 4 semaines

    Attention !!!!
    Les commentaires avec des injures seront supprimés. Merci de continuer à réagir sur nos articles sans insulte.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 4 semaines

    “Nous ne vivons que de notre détermination….” Mon oeil, tu vis des subsides de commanditaires du terrorisme international, en l’occurrence, l’Iran….dont tu propages l’diéologie extrémiste…..De quel travail vis-tu? Dis aux jeunes que tu prétends mobiliser la profession que tu exerces!!!!!!!!
    Par ailleurs, Touboula va te faire taire bientôt si tu continues à vilipender les Chefs d’Etat des pays de la sous-région…au risque de provoquer des brouilles diplomatiques avec le Bénin……..

    • Avatar commentaire

      ALLOMANN Quand on a rien de rien à apporter on la ferme ok? Si tous les africains pensaient comme vous… Dieu nous en préserve

      • Avatar commentaire
        Che Guevara 4 semaines

        Kemi parle d’une generation de perroquets d’elite “sachants” qui ont passe leur vie a repeter le message de leur maitre. Ils n’ont jamais pense par eux memes.
        Souffrez qu’on ne puisse pas les changer si facilement.

  • Avatar commentaire
    Sonagnon 4 semaines

    Je partage tout ce que dit KEMI, je lui rends d’ailleurs un hommage pour son courage.

    Seulement, je m’interroge sur sa méthode!!!

  • Avatar commentaire
    aziz 4 semaines

    Commentaire supprimé

    • Avatar commentaire

      Tu a bien raison Boko Aram est né de cette manière t’en ils n’ont pas été pris au sérieux . Ce n’est pas la monnaie qui fait l’économie , c’est l’économie qui fait la monnaie !il y a tellement autre chose a faire .