Sanctions contre Téhéran: Trump affirme qu’il peut se passer de l’UE

Sanctions contre Téhéran: Trump affirme qu’il peut se passer de l’UE

La position de la France et de l'Allemagne sur le dossier iranien ne semble pas faire reculer le Président américain Donald Trump qui est visiblement engagé à poursuivre sur la ligne qu'il s'était fixé.

USA : Comment Donald Trump engage un bras de fer avec l’Europe

Dans une récente interview, le Président américain Donald Trump a affirmé que pour conduire sa politique, il pouvait se passer de la France et de l’Allemagne. Cela ne voudrait pas dire qu’il n’entretient pas de bonnes relations avec ses puissances.

Au contraire, Donald Trump a assuré au cours de son entretien le 22 Octobre dernier avec Fox News que «ce sont de bons amis» et qu’il s’entend bien avec eux faisant allusion à Emmanuel Macron et Angela Merkel. A en croire le Président américain Donald Trump, ces pays sont réticents à suivre la ligne fixé pour des raisons économiques. Il poursuit en affirmant que Paris et Berlin sont liés à Téhéran par des contrats qui leurs font gagner des milliards. Ce qui explique selon lui, la position mitigée de la France et de l’Allemagne sur le dossier iranien.

«Quand ils [les Iraniens] achètent ces choses, il est un peu plus difficile pour ces pays de faire quelque chose», lance Trump.

Donald Trump affirme cependant que s’il avait insisté, leur position aurait changé.

Commentaires

Commentaires du site 0