Lutte contre la corruption au Bénin : Un combat sélectif et partial

Lutte contre la corruption au Bénin : Un combat sélectif et partial

Lutte contre la corruption au Nigéria : “46 millions de comptes bancaires” gelés

Chaque jour livre son verdict sur le combat contre la corruption mené par le gouvernement de la rupture. Le chef de l’Etat affiche une volonté de faire rendre gorge aux pilleurs de l’économie, en déclenchant une lutte effrénée contre les auteurs de malversations financières.

Ces derniers jours en effet, les responsables de l’Onasa, l’ex ministre de l’agricultre Fatouma Djibril… ont été auditionnés à la Bef. Cependant, à l’analyse la lutte paraît sélective et suscite de nombreuses polémiques au regard des personnes ciblées, ouvrant ainsi le débat sur l’impartialité et la bonne foi du président Talon à traduire les ‘’vrais coupables’’ devant la justice.

Plusieurs dossiers sont en instruction dans le cadre de la lutte contre la corruption au Bénin. La Brigade économique et financière (Bef) est très occupée ces jours-ci, s’affairant à vider les dossiers de malversations financières. Une soixantaine de dossiers à traiter, qui devraient s’enchaîner les uns après les autres selon une source proche de cette sous-direction. Généralement, ils sont soldés par l’audition, la garde à vue et la mise sous mandat de dépôt des ‘’fretins’’ mis en cause.

Les vrais auteurs des crimes économiques devraient rendre gorge selon le degré de leur implication dans les faits de malversation. Mais par quelle alchimie échappent-ils aux mailles des filets de l’actuelle lutte contre la corruption ? Qu’est ce qui explique le fait que le chef de l’Etat fasse l’impasse sur leur cas, et que l’opération soit plutôt concentrée sur des ‘’poids plume’’ dont la culpabilité reste difficile à prouver. Il parait évident que la lutte contre la corruption sous la rupture prend une allure sélective… Suscitant des doutes dans les esprits des citoyens avertis. L’impartialité de Talon est remise en cause, car les plus gros coupables de détournement massifs du denier public demeurent dans l’entourage immédiat du

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 19
  • Avatar commentaire
    Jojolabanane 2 semaines

    Hum

  • Avatar commentaire
    Harry 2 semaines

    A lire les uns et les autres sur ce forum, on a la chair de poule. Qu’avons nous fait pour mériter un tel sort ? On vole l’argent destiné à offrir de l’eau potable aux pauvres populations et la justice déclare un non lieu.!!!

  • Avatar commentaire
    Sourou 2 semaines

    Sur simple déclaration du DG BIBE, M. METOGNON a été inculpé d’avoir reçu 2 500 000 de rétro commission, sans qu’aucune preuve ne soit réclamée outre-mesure. Maman Rosine, dépitée de son état à l’assemblée nationale, a déclaré que tous les députés ont reçu de l’argent et qu’elle même a reçu sa part. Tous ses collègues s’offusquent et demande à Rosine Soglo d’apporter les preuves. Au nom de la Paix, cette affaire a été classée sans suite. Aussi, dans le cadre de la propagande pour la révision de la constitution, certains députés ont reconnu avoir reçu de l’argent pour le déplacement, en dehors de leurs indemnités réglementaires. Ceci ne gêne personne. On passe. Et on dit au même moment qu’on mène une lutte contre la corruption. Laissons les faire. Le temps tirera les conclusions

    • Avatar commentaire
      Maou 2 semaines

      Les laisser  faire quel temps. Il faut en appeler à l’armée pour les dégager , en contraignant Talon à la démission. Ce serait d’ailleurs lui rendre un grand service car il est pris en orage par Pik  et Djogbenou à y voir de près. Talon sait que sa charge actuelle dépasse ses compétences. 
      Je suis certain qu’un Pik ou Abt, les choses ne seraient pas pareilles aux dérives connues actuellement.  Pik et Abt abusent (or take advantage on) l’incompétence de Talon.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 2 semaines

    Ce gouvernement a mis le pays en coupe réglée. Le principe en est celui de la prédation: ne rien créer, se greffer sur ce qui existe pour en sucer le sang ( siphonner la richesse) et utiliser la contrainte, la force pour tenir les autres éloignés.

    Le problème c’est qu’ils arrivent à la tête d’un pays déjà exsangue, avec des appétits qui vont le tuer et les conduire à leur perte.

    Tout y passe: le port, les engrais, les revenus des douanes, les caisses de sécu et même les particuliers (amendes fiscales, etc…) dans le même temps, tout est mis en oeuvre pour étouffer les oppositions réelles ou fantasmées, contraindre ceux qui ne veulent pas décaisser pour éponger leurs pertes,…

    Au point atteint là, s’en est maladif au point d’être la démonstration d’une vraie pathologie.

    • Avatar commentaire
      aziz 2 semaines

      Yayi boni..avait un coté plouc,paysan,mentalement déstructuré…mais on pouvait faire des compromis avec lui…pas cher

      Il suffit de flatter son égo,en organisant..une marche de soutien,de prière et de louange..en rassemblant quelques tondus,demi illétrés,affamés…et le tour est joué

      Avec talon..c’est le contraire…..car chez lui..c’est le blé..et rien d’autre

      C’est pas étonnant..que des voix…font leur méa culpa..pour régretter yayai boni

  • Avatar commentaire
    Hélian 2 semaines

    Le seul salut, est de les dégagés tous. Ils doivent partir ces sexagénaires qui n’ont aucune solution aux problèmes du pays.
    Une chose incroyable, les syndicalistes ont faits appel à l’armée pour préserver le droit aux libertés syndicales. Ceci est un dangereux précédent dont le gouvernement actuel est responsable. Il y a de plus en plus de gens qui sont d’avis que l’armée devrait prendre ses responsabilités devant l’échec des politiques. Je souhaite que le Président et son gouvernement mettent la balle à terre. Personne ne sais comment ces choses finissent.

    • Avatar commentaire
      aziz 2 semaines

      Voyez..vous..!!!

      Le sultan aziz..est un observateur et un analyste de la vie politique du benin..

      Il y a des choses que j’ai abordées…ici…depuis des années…mais qui hélas sont reprises..par beaucoup…

      En effet..j’ai eu à dire.que vue..la pratique..des différents gouvernements..

      Vu la décripitude,la perte de toutes les valeurs..dans ce pays…seule l’armée…a encore la légitimité…de faire un consensus

      Je suis pour un nouveau départ…mais sous l’égide de l’armée..

      Nous tournons en rond…et vu comment les choses se passent..avec talon..j’ai peur qu’on se lève un beau matin..avec la musique militaire…

      • Avatar commentaire
        Hélian 2 semaines

        Je dois reconnaître que tes commentaires sont souvent pertinents.

      • Avatar commentaire
        Maou 2 semaines

        Non Aziz, il n’y aura pas de musique militaire. Cela supposerait un coup d’état. Il se passera ce qui a conduit au renversement de Mugabe:
        1- Talon contraint à la démission par l’armée, puis jeté en prison  en même temps que les autres monstres , Pik, Abt, Djogbenou ainsi que le ministrion des finances.
        2- Le Président de l’assemblée assume l’intérim et organisé les election dans un délai de 90 jours.
        Les dispositions constitutionnelles n’étant pas remises en cause, il n’y aura pas désapprobation de la communauté internationale.
        C’est dans ce sens que la nouvelle lutte sera menée.

        • Avatar commentaire
          aziz 2 semaines

          Houngbedji pr par intérim…..hum!!

          Ce sera une benediction..pour lui….vu qu’il a caressé ce réve…jusqu’àààààààààààà…il est admis à la maison de retraite

          Et si..le sultan aziz..était appellé…à assumer une telle responsabilté

          Et ce sera justice

          Les bariba,les fons,les somba,les nagots,les ouéménou meme des négriers…ont gouté à ce poste

          Et nous les peulhs..90 jours…on va pas cracher sur ça

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 2 semaines

    Talon ne peut pas prétendre combattrela corruption quand lui-même a passé toute sa vie à c********* et à d******* les subventions de l’Etat et continue à Pi**** les ressources du pays. Qui est-il pour prendre le Bénin comme sa Chose et traiter les autres de corrompus.
    Dès sa prise de fonction n’a-t-il pas distribué 10 millions à des gens choisis sur la volée pour tailler pour lui un projet de révision sur mesure?
    N’a-t-il pas partagé de l’argent en espèce aux député pour faire passer son projet à l’assemblée nationale.
    Qe Talon cesse d’abêtir les populations. Pour corrompre il faut deux.

    • Avatar commentaire
      Maou 2 semaines

      Talon peut légalement et légitimement  peut prétendre lutter contre la corruption. 
      Le problème c’est que lui même a été responsable de malversations financières au détriment du budget public.
      Pik et Abt, les deux complements du monstre à trois têtes traînent des casseroles. 
      Quand est ce que le peuple cessera d’être dupe.

  • Avatar commentaire
    aziz 2 semaines

    Sélectif ou pas..le bon sens..la recherche de la vérité…exigent de dire….que la société beninoise…depuis la révolution…est malade….

    Surtout les cadres beninois..à divers niveaux..sont effectivement la manifestation d’un désert de compétences..

    Tenez..!!

    Quel est ce pays…ou on met plus de 10 ans pour construire..le siège de l’assemblée nationale…en y injectant autant de blé..

    Quel est ce pays..in capable…de construire une centrale électrique..malgé le blé injecté..

    Incapable de donner de l’eau à sa population..malgré le blé…de ceux là qui ont eu pitié de nous..

    De quartiers latin de l’afrique…nous sommes devenus…le quartier des incompétents,des “adjoto” “balawo”…”shégué n’yan beh”

    • Avatar commentaire

      Je valide!!

    • Avatar commentaire
      Cathie 2 semaines

      J’ajoute que le béninois n’a même pas de fierté, il n’aime pas le beau. A part SOGLO, les présidents qui ont dirigé notre pays n’ont aucune ouverture d’esprit. Voyez-même le palais de la présidence qui a été construit sous Kérékou ne représente aucun symbole original, juste un immeuble moderne vitré sans âme. Quant à notre président actuel Talon, c’est encore une malchance pour le Bénin. Un affairiste, corrupteur et Esc-croc, c’est vraiment pitoyable pour ce peuple qui a été toujours berné par ses dirigeants.

      • Avatar commentaire
        aziz 2 semaines

        Je suis d’accord avec toi cathie..

        Le palais de la marina..ne représente pas notre pays..

        A la place..moi j’aurais souhaité..un grand ensemble..composé de tata somba,quelques cases peulhes faites de torchies en bouses de vaches…et des cases sur pilotis…..

        Tout étranger..qui ne veut pas etre reçu…dans cet ensemble n’a qu’a dégager…un point c’est tout

    • Avatar commentaire

      Merci Aziz, je suis d’accord avec vous.

    • Avatar commentaire
      Maou 2 semaines

      D’autant plus malade que ce pays a réussi à élire un Monsieur qui n’a jamais eu d’égards à l”argent public  à la Présidence de la République.
      Une société qui ne s’offusque point d’avoir dans le gouvernement des personnes à casseroles comme Pik et Abt.
      Triste pour les populations, triste pour nos parents.