Nigéria: Buhari ne s’en ira pas vivant du Biafra selon les indépendantistes

Nigéria: Buhari ne s’en ira pas vivant du Biafra selon les indépendantistes

Alors que l'on pensait que la tension allait baisser entre les indépendantistes du Biafra et le gouvernement du président Buhari, il n'en est visiblement rien. Le président doit visiter ce 14 novembre, la région très disputée du sud-est du Nigéria, mais la tension reste vive.

Nigeria : l’administration Buhari va indemniser les victimes de la guerre du Biafra

Muhammadu Buhari avait pourtant fait preuve de bonne foi en décidant d’indemniser les victimes de la guerre du Biafra. Mais cela n’aura rien changé dans la campagne menée par les indépendantistes contre l’Etat central. 

Alors que le président nigérian est annoncé ce 14 novembre dans la région du Biafra, les indépendantistes ont décidé de menacer directement l’intégrité physique de ce dernier. En effet, le mouvement indépendantiste, Le peuple indigène du Biafra (IPOB) a une fois encore demandé au président de se tenir à l’écart de la région :

Le 14 novembre 2017 sera enregistré dans l’histoire comme une journée sanglante, si Buhari tente d’atterrir sur le sol du Biafra (…) Nous mourrons avec lui s’il met le pied sur la terre sacrée du Biafra. Il ne rapartira pas en vie (…) Il vient se moquer de nous et uriner sur les tombes de nos 91 frères que son Opération Danse de Python II a tués dans l’Etat d’Abia. Il vient nous montrer que le pouvoir appartient au Nord et nous dire que nous sommes toujours des esclaves. ” a lancé le porte-parole du mouvement Emma Powerful.

Pour l’heure, le gouvernement nigérian n’a pas réagi à la menace. Et le voyage n’a pas non plus été annulé.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 1 semaine

    On ne brave pas l’autorité, on négocie avec intelligemment. Car on sort toujours perdant si on se montre violent envers elle.