Affaires François Compaoré et Thomas Sankara : Roch Kaboré lance un appel à la France

Affaires François Compaoré et Thomas Sankara : Roch Kaboré lance un appel à la France

Dans une interview accordée à plusieurs médias français, le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré a lancé un message aux autorités françaises pour qu'elles jouent sa partition dans deux dossier importants pour le pays.

Burkina Faso: bilan provisoire de 18 morts et une dizaine de blessés dans l’attaque de Ouagadougou

Le président burkinabè Roch Kaboré a un message pour les autorités françaises. Ce message concerne deux dossiers importants pour le pays non seulement dans un contexte historique, mais aussi pour que certaines personnalités puissent obtenir justice. 

M. Kaboré a choisi de faire passer son message lors d’une interview accordée à trois médias français: RFI, Le monde et TV5 Afrique. Les deux dossiers importants concernent l’ancien président du Burkina Faso Thomas Sankara et le frère de l’autre président chassé du pouvoir (Blaise Compaoré), François Compaoré qui vit en exil entre la France et la Côte d’Ivoire.

Pourquoi la France?

Pour rappel, François Compaoré avait été arrêté par les autorités françaises à son arrivée à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Il était sous le coup d’un mandat d’arrêt international dans le cadre de l’affaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo; mandat qui n’avait pas été appliqué en Côte d’Ivoire où il résidait à temps partiel. Depuis il a été relâché en attendant le procès sur son extradition. Concernant ce dossier Roch Kaboré a laissé un message aux autorités judiciaires françaises :

« Pour nous et pour le peuple burkinabè, le souhait est que le tribunal (ndlr : en france) puisse extrader François Compaoré au Burkina Faso pour qu’il puisse répondre de ce qui lui est reproché » a t-il dit affirmant cependant ne pas pouvoir peser sur l’affaire puisqu’il s’agit d’un dossier judiciaire.

L’autre dossier concerne le cas de l’ancien président Thomas Sankara. L’enquête sur les auteurs de sa mort pourrait connaître une évolution si la France acceptait de lever le secret-défense sur les archives de l’affaire. Le président burkinbè appelle ainsi les autorités à faire un effort : « ce serait une preuve de bonne foi quant à la manifestation de la vérité »

L’appel sera t-il entendu? Au-delà de la requête de M. Kabore, d’autres considérations sont à prendre en compte notamment sur le dossier Sankara qui pourrait sortir du cadre du Burkina Faso.

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    Tchite' 3 semaines

    Que justice soit faite. Les victimes atte, certaines d’entre elles sont déjà même décédées

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 3 semaines

    Il y a plutôt 3 dossiers et non 2 dossiers. le 3eme est Blaise Compaoré qui est le vrai chef d’orchestre de toutes ces tribulations du peuple burkinabé. On doit d’abord commencer par lui.
    Kaboré n’était pas indiqué pour succéder à Blaise et traîner les criminels devant la justice. Il était au coeur du système mis en place par Blaise devenu le nouvel ivoirien.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 semaines

    Il se fout de qui ce kaboré 
    – est-ce que c’est la France qui détient les archives du Burkina pour lever secret défense .? 
    – lui kaboré fait de la simulation en demandant l’extradition de François compaoré qui peut une fois extradé au Burkina , peut devenir une patate chaude dans ses mains , lui kaboré ayant par le passé servi longtemps les frères compaoré 

  • Avatar commentaire
    Tchité 3 semaines

    A-t-il oublié que c’est la France qui a habilement exfiltré Compaoré du Burkina, et que la France n’agit jamais contre ses intérêts?

    La France ne comprend pas cette manière de parler.

  • Avatar commentaire
    aziz 3 semaines

    Il y a en france des secrets d’états.dont les briefings sont faits…à tout nouveau chef d’état..

    Les campaorés..en savent beaucoup…sur certains faits..qui risquent.de mettre en cause la france directement..

    Et pour rien au monde..il ne vont pas les livrer

    La preuve..c’est la france qui a exfiltré..blaise..n’est ce pas

    Et je ne pense…pas que c’est fait pour nos beaux yeux..

    Pauvre…afrique..!!!

  • Avatar commentaire
    EL Awa 3 semaines

    What is so extraordinary in that his message? Instead, he is pleading. I leader don’t plead. He uses all the weapons at his disposition to obtain what he want.