France : Le ministre de la défense tacle Bachar el-Assad

France : Le ministre de la défense tacle Bachar el-Assad

Entre la France et la Syrie, la guerre des mots fait rage. Une situation qui n'arrange en rien des relations déjà bien compliquées.

France – Congo : les avoirs de Sassou N’guesso ne seront finalement pas saisis (pour le moment)

La situation diplomatique entre la France et la Syrie ne va pas en s’arrangeant. En effet, il y a quelques jours, Bachar el-Assad, le dirigeant Syrien, répondait à la France qui l’accusait d’être un obstacle au processus de paix de son pays.

Celui-ci a très vite rétorqué, affirmant que la France était le porte-étendard du soutien au terrorisme en Syrie. Une allusion à peine voilée sur le soutien de l’Hexagone à l’opposition et à sa dénonciation du régime : « Celui qui soutient le terrorisme n’a pas le droit de parler de paix et n’a même pas le droit de s’ingérer dans les affaires syriennes », a d’ailleurs déclaré Bachar el-Assad, virulent.

Bien entendu, cette petite phrase n’allait pas rester sans réponse. Dans un monde où la parole prime, le ministre des affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian a tenu à répondre à son homologue Syrien, assurant que sa prise de position n’avait pas lieu d’être, tant qu’il était encore sous le joug de la Russie et de l’Iran. Assurant qu’Assad a libéré de ses prisons des djihadistes de Daesh, Le Drian a ensuite fait une allusion concernant le massacre dont a été victime le peuple syrien : « Quand on a passé son temps à massacrer son peuple, on a généralement un peu plus de discrétion.» .

Au cours de son allocution, Le Drian a également tenu à remettre la France au centre des débats, assurant que celle-ci n’a jamais cessé de se battre contre les djihadistes de l’Etat Islamique: «La France a été dès le départ dans l’action de la coalition contre Daech, et aujourd’hui, c’est la coalition qui a permis la victoire.»

Entre la France et la Syrie, la guerre des mots fait donc rage. Une situation qui n’arrange en rien des relations déjà bien compliquées.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Bayiha Il y a 7 mois

    Je ne sais pas comment la France qui soutient des forces contre un gouvernement légal peut dire que la coalition à premis de gagner Daech alors qu’au départ ils n ont jamais accepté quand Bachar disait QU’il y avait des terroristes qui cherchaient à déstabilisé son pays