Prix des droits de l’Etat et de l’Etat de droit: Babylas Gbaguidi dans le cercle fermé des lauréats

Prix des droits de l’Etat et de l’Etat de droit: Babylas Gbaguidi dans le cercle fermé des lauréats

Le prestigieux prix franco-allemand des droits de l’homme et de l’Etat de droit, compte cette année parmi ses lauréats un béninois. Il s’agit de Nounongnon Babylas Gbaguidi.

Bénin : Le préfet Cissé ferme un centre de soins illégal à Parakou

Il a reçu son prix hier lundi 11 décembre 2017, à la résidence de l’ambassadeur de France, des mains des ambassadeurs de France et d’Allemagne. Babylas Gbaguidi est désormais internationalement reconnu pour ses combats pour l’amélioration des conditions de détention des prisonniers.

Cet activiste des droits de l’Homme né le 5 janvier 1956 et actuellement coordonnateur de l’Ong ‘’Prisonniers sans frontière’’, figure cette année parmi les 15 lauréats du prix franco-allemand des droits de l’Homme et de l’Etat de droit. Une distinction qui lui a été conjointement remise hier lundi 11 décembre 2017, lors d’une cérémonie officielle présidée par Son excellence l’ambassadrice de France Mme Véronique Brumeaux, et Son Excellence l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne, Mr Achim Tröster.

Dans son allocution, Son Excellence l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne Mr Achim Tröster n’a pas manqué de préciser les buts que vise ce prix. « L’objectif du prix est de travailler à donner aux prisonniers un procès équitable, améliorer les conditions de détention, la réinsertion des prisonniers », a indiqué l’ambassadeur. Des objectifs vis-à-vis desquels le récipiendaire ne se sent pas du tout étranger. Son Ong œuvrant dans ce domaine depuis plusieurs années.

« C’est une joie d’être le porte étendard de l’Ong. Je fais du bénévolat depuis 22 ans. L’Ong a formé plusieurs équipes dans la sous-région. », a confié Babylas Gbaguidi avant de plaider pour le cas des mamans et des bébés vivant en prison.

Ancien enseignant et secrétaire général d’un syndicat de l’enseignement primaire et maternel, Babylas Gbaguidi a occupé de nombreuses fonctions pour la protection des droits de l’Homme au bénin. Il a aussi siégé au Conseil consultatif des droits de l’Homme. Depuis 20 ans, il œuvre avec son association pour l’amélioration de l’accueil des femmes et des enfants, l’amélioration de l’accès des prisonniers à la nourriture et aux soins, le soutien juridique aux détenus et également pour leur réinsertion.

Commentaires

Commentaires du site 0