Après la Côte d’Ivoire, le Nigérian et bien d’autres pays concernés par la migration clandestine, le Sénégal a lui aussi rapatrié près de 2500 ressortissants bloqués en Libye.L’annonce a été faite par le premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne à l’Assemblée nationale alors qu’il se prononçait au cours de débats sur la politique générale.

L’autorité assure que ces migrants une fois au pays, ont reçu une enveloppe financière en guise de soutien de l’Etat du Sénégal. Aussi vont-ils bénéficier d’un suivi rigoureux des autorités sénégalaises.

Devant des conditions dégradantes des migrants en Libye, le pouvoir de Dakar n’a pas attendu la diffusion du reportage de la chaîne de télévision américaine CNN avant de réagir. Le premier ministre a fait savoir que le gouvernement réagira toujours promptement toutes les fois que les sénégalais où qu’ils soient auront besoin de lui.

Par ailleurs, les autorités veulent mettre tout en œuvre pour savoir si ces derniers ne sont pas liés à des structures terroristes.

Voir les commentaires
Loading...

3 Commentaires

  1. Pourquoi jouer au medecin apres la mort?
    Pourquoi distribuer apres coup a ces jeunes des enveloppes au lieu de les aider plus tot a la fin de leur formation avec cette enveloppe en amont afin de les aider a s’integrer financierement et socialement dans la societe.

    Ceci eviterait cette exode vers la Lybie.

    Il y en a qui ont juste besoin d’un pret bas pour lancer leur activite, leur propre business ou encore pour finir une formation pouvait de bouche sur un emploi ou auto-emploi.

    Avons besoin de dirigeants visionnaires a la tete de nos etats.

  2. CE QUI SE PASSE EN LIBYE EST UNE TRAGEDIE .
    MAIS COMMENTER POUR CONDAMNER CETTE TRAGEDIE DEVIENT PARFOIS UN CRI..ME SUR LE FORUM .

  3. C’est une bonne décision que de les contrôler quand car on sait jamais.
    Mine de rien bcq d’entre nous désertent le continent…pas étonnant kon devienne des déserts 😛
    Revivifions notre continent

Répondre à Pokouan Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom