Bénin : Plus de publication d’actes administratifs sur les réseaux sociaux

Bénin : Plus de publication d’actes administratifs sur les réseaux sociaux

Le garde des sceaux, ministre de la justice et de législation Joseph Djogbénou est on ne peut plus formel là-dessus. Par arrêté°008MJL/DC/SGM/DSJ/SA/005SGG18, il a mis un terme à la notification et la circulation des actes administratifs par le biais des

Bénin : Un milliard et demi de subvention aux agriculteurs

réseaux sociaux, sous peines de sanctions administratives ou pénales. Sont concernés, les agents de l’administration publique béninoise qui utilisent les réseaux sociaux comme des canaux de publication de ces actes administratifs.

Selon les termes de l’arrêté, il est interdit à toute, dépositaire ou délégataire de l’autorité administrative, en fonction à la chancellerie ou des juridictions, d’émettre ou de notifier les actes administratifs au moyen des réseaux sociaux. Sous les mêmes sanctions, il est également interdit de procéder à la circulation des actes administratifs par les mêmes moyens », pouvait-on lire dans ledit arrêté. Cette décision intervient au lendemain du vote sur le code sur le numérique.

Commentaires

Commentaires du site 10
  • Avatar commentaire

    A-t-il jamais entendu parler de VPN?

  • Avatar commentaire
    Democrate Il y a 9 mois

    Laissons de côté la politique.
    Les actes administratifs de quel pays sérieux circulent sur les réseaux sociaux?
    Les réseaux sociaux ne sont pas des canaux formels de communication.

  • Avatar commentaire
    La vie Il y a 9 mois

    Rappel la loi sur les données voté en cascade au parlement ?Va y on nous asphyxier peu à peu vers la privatisation. Mais, attendons voir les restes à venir

  • Avatar commentaire
    Milieu Il y a 9 mois

    En avant la rupture. Mais allons y doucement sinn!!?

  • Avatar commentaire

    J’attends de voir comment les génies et les demi-dieux de la rupture vont s’y prendre pour contrôler et traquer les contrevenants. Peut-être en mettant à contribution les grands prêtres du Fâ d’Abomey qui disposent très certainement des codes et des outils technologiques pour interroger tous les serveurs même les mieux protégés au monde.
    Bon courage et bon vent à cette bande de plaisantins et d’aventuriers qui traînent chaque jour le Bénin vers le bas et pour lequel je crains qu’on touche très bientôt le fond

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 9 mois

    LE 21E SIECLE EST LE SIECLE DE LA TECHNOLOGIE.
    DJOGBENOU DEVRAIT LE SAVOIR , MAIS COMME LE POUVOIR SAOULE COMME LE LAIT AVARIE DU PAYS DE AZIZ ET OLLA OUMAR , IL FAIT LE MALIN APRES LA RACLEE DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE . QUI PEUT DIRE A NOS GOUVERNANTS QUE NUL N’EST ETERNEL AU POUVOIR ?
    DJOGBENOU PAR CET ARRETE VIENT DE PLONGER DANS UNE PISCINE VIDE ET ROCAILLEUSE . IL OUVRE AINSI LA PORTE A DES MILLIERS D’ANONYMATS DAns notre administration DE DIVULGUER DANS LES RESEAUX SOCIAUX LES ACTES ADMINISTRATIFS .
    LA SEULE PERSONNE QUI CONNAIT L’AFRIQUE C’EST BEL ET BIEN TRUMP : PAYS DE MER…DE
    SI NOUS REFUSONS HONTEUSEMENT D’ACCEPTER CE BAPTEME DE DONALD TRUMP , ALORS QUELLE MOUCHE A PIQUE DJOGBENOU POUR INTERDIRE D’UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX ?

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 9 mois

    Ce djogbenou débloque, il est vrai qu’il a tellement reçu de coups sur sa petite tête de héron qu’il ne comprend plus rien , et va bientôt rejoindre l’asile psychiatrique 

  • Avatar commentaire
    K Thomas Il y a 9 mois

    Hi hi hi! C’est le meilleur moyen stimuler cette publication!