(Jean-Marie Alagbé pour la minorité et Rosine Dangniho pour la majorité). A la suite de l’adoption du rapport concernant la clé de répartition de la désignation des représentants de l’Assemblée nationale au sein de la Commission béninoise des droits de l’homme (Cbdh), les députés ont procédé hier à la désignation de leurs deux représentants, et leurs suppléants au sein de cette commission.

C’est à la faveur de la plénière qui a été présidée par le premier vice-président de l’Assemblée nationale, l’honorable Eric Houndété. Ainsi, conformément aux dispositions des articles 55.1

« Les votes s’expriment soit à main levée, soit par assis et levé, soit au scrutin public ordinaire, soit au scrutin public à la tribune, soit au scrutin secret » et 55.2 « Toutefois, lorsque l’Assemblée nationale doit procéder à des nominations personnelles, le scrutin est secret. Dans ce cas, le scrutin peut avoir lieu à la tribune », le scrutin secret a été engagé.

Ce qui a permis de recueillir les résultats suivants : 45 pour, 0 contre et 0 bulletin nul. Ainsi, les députés Jean-Marie Alagbé (minorité) et Rosine Dangniho (majorité), vont désormais siéger au sein de la Commission béninoise des droits de l’homme (Cbdh). Ils ont respectivement pour suppléants les députés Yarou Kinyaré Sinatoko et Chabi Katotcha.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire