Corée du Nord: la CIA parle des capacités de Pyongyang

Corée du Nord: la CIA parle des capacités de Pyongyang

Au cours d'un entretien accordé à la BBC, le chef de la CIA est revenu sur les capacités militaires de Pyongyang.

USA : Donald Trump annule la rencontre avec Kim Jong-Un

Ce n’est un secret pour personne, la situation politique entre la Corée du Nord et les États-Unis est compliquée. D’ailleurs, chacun se prépare à une possible mise en pratique des mots. En effet, si la Corée du Nord assure ne pas avoir peur de Washington et avoue être prêt à une possible guerre, les États-Unis eux, semblent également se préparer au cas où Pyongyang possède l’arme nucléaire.

Récemment interviewé par la BBC, le directeur de la CIA, Mike Pompeo, s’est laissé aller à quelques confidences. D’ailleurs, celui-ci a, l’an dernier, possédé à plusieurs tirs de missiles ICBM ainsi qu’à plusieurs tests nucléaires, dont le plus important a été mené au mois de septembre dernier. D’ailleurs, la tension est à son comble, en démontre la fausse alerte au tir de missile ayant eu lieu dans l’État d’Hawaï. Il faut dire que le régime n’a de cesse de sortir les muscles, faisant fi des remarques de la communauté internationale. D’ailleurs, celui-ci a, l’an dernier, procédé à plusieurs tirs de missiles ICBM ainsi qu’à plusieurs tests nucléaires, dont le plus important a été mené au mois de septembre dernier.

Nuançant ses propos, le directeur de la CIA a expliqué que tout cela n’était que suppositions puisque, aujourd’hui, le régime n’a donné aucune preuve de sa capacité a réellement toucher le sol américain. Possède-t-il réellement la technologie nécessaire ? Les missiles nord-coréens peuvent-ils réellement parcourir plusieurs milliers de kilomètres sans exploser avant ? Le général Paul Selva, vice-chef d’état-major interarmées, a quant à lui expliqué qu’il fallait, dans tous les cas, se préparer à toutes les possibilités : “C’est possible qu’il l’ait, donc il faut partir du principe que c’est le cas, mais il n’en a pas donné la preuve“. Pire encore, selon ses dires, la Corée du Nord aurait également trouvé un moyen de camoufler ses missiles juste avant leur arrivée sur la rampe de lancement, ne permettant à ses ennemis de se rendre compte de son existence, 12 minutes seulement avant son lancement.

Des déclarations qui poussent donc à la prudence.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    RICE YAN Il y a 6 mois

    N’EMBETEZ PAS LES GENS. QUI MENACE LA PAIX AU MONDE? C’EST CETTE MÊME COMMUNAUTÉ INTÉRET-NATIONAL. J’INVITE TOUS LES PAYS AFRICAINS À. SUIVRE LE MODÈLE DE KIM JONG UN.