Face aux récentes attaques, Le Président Adrien Houngbédji se défend et fait des aveux

Face aux récentes attaques, Le Président Adrien Houngbédji se défend et fait des aveux

Au cours de la présentation de vœux des parlementaires au président de l’Assemblée nationale, hier à l’hémicycle, le président Adrien Houngbédji est revenu sur certains dossiers qui ont ébranlé l’institution parlementaire.

Bénin : Adrien Houngbedji appelle les députés à se plier aux décisions de la Cour

Il y a quelques semaines, des critiques ont été faites par des députés de la minorité parlementaire, relatives au vote de certaines lois dont celles interdisant la grève aux agents de santé et aux magistrats puis à l’incident du 21 décembre dernier. Pour Me Adrien Houngbédji, le parlement se doit de se respecter et de respecter les autres institutions de la République.

Profitant de cette opportunité qui lui est offerte, le président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji, apparemment abattu et affligé par ces récents évènements qui ont secoué l’institution parlementaire, a tenté de se justifier à travers des aveux.

Extrait de la déclaration du président Adrien Houngbédji

« Ce n’est pas sans un certain pincement de cœur, nous sommes les uns et les autres les héritiers de la tradition démocratique installée au Bénin depuis la conférence des forces vives. Il en est de même de la grève des magistrats. Nous aurions aimé ne pas toucher à ce droit, nous avons dû le faire parce que des abus sont commis dans l’exercice de ce droit. C’est le lieu de le dire, c’est mon devoir de le dire. Je ne sais pas le sort qui sera réservé à cette loi par la Cour constitutionnelle. Quelque soit ce sort, nous respecterons les décisions de la Cour constitutionnelle.

De même que nous devons respecter les décisions de la Cour constitutionnelle, nous devons respecter aussi notre règlement intérieur, nous devons respecter aussi notre constitution. A propos de la décision concernant le Cos-Lépi, qui nous vaut également beaucoup de difficultés, beaucoup de problèmes, nous avons agi dans le respect du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, c’est-à-dire notre constitution. Notre règlement intérieur veut que l’Assemblée nationale soit maitresse de son ordre du jour. Ce qui nous a caractérisé ces trois dernières années, c’est une espèce d’éthique, une espèce de respect des uns et des autres. Des évènements du 21 décembre ont été des évènements douloureux, douloureux pour le président que je suis, pourquoi ? Parce que j’ai vu s’effondrer en l’espace de quelques minutes, un travail acharné de trois ans.

La presse s’en est saisi, les réseaux sociaux. Je voyais la colère montée de l’autre côté et très vite a défilé dans ma tête, la possibilité qu’on s’injurie les uns les autres, qu’il y ait des altercations, qu’on en vienne aux mains et sagement j’ai suspendu la séance et je n’ai pas sanctionné, j’aurais pu le faire. Je ne l’ai pas fait aussi parce que le collègue au cœur de l’incident est un jeune collègue, c’est sa première législature et je sais que la veille de l’incident, il m’a envoyé un message m’annonçant qu’il allait créer un grand problème. Le jour de l’incident, il est passé me voir me disant qu’il allait créer un problème. Je l’ai exhorté à la modération. Je n’ai pas réussi et ce qui devait arriver est arrivé. Je souhaite du plus profond de mon cœur que pareil incident ne se produit plus… » a déclaré en substance le président Adrien Houngbédji.

Commentaires

Commentaires du site 15
  • Avatar commentaire

    Une fin honteuse attend Houngbédji

  • Avatar commentaire

    vous perdez votre temps sur cette page

  • Avatar commentaire

    Je veux être rassuré que le forum n’est pas prédisposé pour accepter les boba des vilains klébés du Seigneur Talon. Ils sont payés à des miettes et ils pilulent tous les fora pour déstabiliser les diseurs de vérité. Si c’est du mépris pour vous chers moutons de TA-LON, sachez tout de même que les vrais fous du Roi sont ceux-là qui osent dire la vérité au Chef à travers des gestes parfois comiques ou en ironisant. Quitte au chef ou au Roi de vite capter ce qu’exprime son vis-à-vis appelé FOU DU ROI. DEMOCRATE, RETRO, AGAVOUNVIDJIDJI, le saviez-vous?
    C’est pas du tout aisé pour un jeune d’avouer à un vieux qu’il est en erreur, c’est tout. Sinon Houngbédji doit savoir raison gardée lorsqu’il a les micros devant lui et les caméras braquées sur lui, pour éviter de se ridiculiser. Et même si son collègue l’avait précédemment joint, est-il obligé avec son âge et son expérience politique, de le révéler publiquement. Que voulait-il exprimer par cet acte?

    Je peux encore le comprendre puisqu’il joue à tous les jeux possibles pour bénéficier d’un second mandat auprès du Roi. Qu’il pense un peu à ce peuple dans ses agissements et agitations.

  • Avatar commentaire

    Ce monsieur AH est un rigolo. C’est ce qu’il a toujours fait et la magistrature suprême lui a échappé pour de bon. Il se croit toujours plus intelligent que les autres. Merde à la fin !
    Comment peux-tu condamner un député pour les déclarations d’un groupe ? AH a toujours été un danger pour notre démocratie. Le voici finalement en actions pour l’enterrer définitivement avec l’autre amoureux des méthodes de KAGAME et qui oublie que chaque peuple a son histoire dont il faut tenir compte compte.

    Heureusement que, ça aussi passera.

  • Avatar commentaire

    Guy mitokpè est à l’image de son mentor. Il comprendra plus tard.

  • Avatar commentaire
    Attakoun Il y a 11 mois

    Hougbedji est un danger pour la démocratie beninois il insiste que ses collègues comme lui vote les loi fustigé cors l’épi est là houngbedji n’a pas désigner les députés pour faire ce travail ce vieux président de l’assemblée nationale est là pour dit oui oui à son petit frère président de la République a cause de l’argent .cest dommage pour le benin

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 11 mois

    Faux démocrate , c’est bien dans ta petite cervelle de moineau , qu’il y a rupture ; AC , et SAS t’ont bien répondu, et c’est bien talon qui emporte pour lui et son clan les ” meubles ” du benin 

  • Avatar commentaire
    L'IDEAL Il y a 11 mois

    la minorité parlementaire ne comprend rien encore et ce l’honorable MITOKPE est entrain de tombé bas en suivant ces pilleurs d’économie d’hier.

    • Avatar commentaire

      @L’idéal,

      Vous voulez qu’il suive les pilleurs d’aujourd’hui ? ça revient au même non ? lol !

  • Avatar commentaire

    Quel drôle de président de l’assemblée nationale qui vote les lois les yeux fermés, qui empêche l’opposition de s’exprimer, qui prend 5 millions pour voter une réforme constitutionnelle et en plus est obligé de faire le lèche-cul à talon pour éviter la prison au maire de porto novo. Vraiment le pays est tombé très bas.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 11 mois

    Dans tout ça , malgré son ton mielleux , nous donnons 0/20 à houngbedji, les caméras l’ont trahi lorsqu’il coupait brutalement la parole à Guy mitokpe , ça pue qu’il bouffe allègrement avec le djingbin de talon , la preuve , les nombreuses lois qu’il fait passer à l’assemblée , les questions écrites et orales au gouvernement qui passent au forcep , si elles  ne sont rangées dans les tiroirs , à se demander si le mentor du djingbin n’est pas devenu son mouton , et il pourra tenir compagnie à l’autre mouton de agadjavi 😜😜😜
    Quant à houndété et mitokpe , nous leurs disons bravo pour avoir bien situé les choses qui se passent de désagréables au sein de l’hémicycle, 

    • Avatar commentaire
      Democrate Il y a 11 mois

      La rupture t’a sevré au point où la galère te ronge la cervelle.
      Toi et tes refondateurs coller la paix Talon et laisser nous respirer.
      Vous aviez géré durant 10 ans et selon les rapports du Fmi publiés en 2018 vous nous avez laissés un Benin avec la pauvreté galopante et il revient à Talon de sauver les meubles.

  • Avatar commentaire
    Democrate Il y a 11 mois

    De quoi parle ce Guy Mitokpè?
    Il se croît et s’autoproclame bien éduqué.
    Quel drôle de béninois !!.

    • Avatar commentaire

      @Democrate
      “Quel drôle de béninois !!.” Tu vois en Mitikpè un drôle de Béninois ?  Venant d’un béninois, comme toi, cela résonne comme un compliment pour le concerné car rares sont les béninois qui  ont aujourdhui le discernement et qui surtout ose exprimer leur desarroi. Le vrai drôle d Béninois c’est bien toi et ce n’est pas un compliment