Financement libyen : le proche de Sarkozy libéré sous caution

Financement libyen : le proche de Sarkozy libéré sous cautionNicolas Sarkozy Photo: Moritz Hager

Arrêté lundi dernier dans le cadre de l'affaire sur le financement libyen, l'un des proches de Sarkozy a finalement été relâché sous caution.

Péninsule coréenne : Macron lance un appel à Kim Jong-Un

Le 8 janvier dernier, Alexandre Djouhri, homme clé de l’enquête sur le financement libyen au cours de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a été arrêté. Finalement il a été relâché sous caution.

Soupçonné d’avoir servi d’intermédiaire entre la France et la Syrie, Djouhri, aurait très bien pu rester en prison. En effet, le procureur Stuart Allen a, en premier lieu, requis son maintien en détention, argumentant que celui-ci faisait l’objet de graves accusations. Sa double nationalité couplée à ses nombreux contacts un peu partout dans le monde auraient très bien pu lui permettre de fuir le Royaume-Uni. Cependant, c’est bien la libération sous caution qui aura prévalu et voilà donc l’homme d’affaires de 58 ans, libre pour le moment.

Pour rappel, les enquêteurs français ont émis un mandat d’arrêt contre Djouhri en décembre 2017, invoquant notamment la vente d’une villa localisée à Mougins (Alpes-Maritimes) pour la somme de 10 millions d’euros à Bachir Saleh ancien trésorier du régime Kadhafi. Ses nombreux contacts et sa relation avec Nicolas Sarkozy ont également attiré l’œil des enquêteurs.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    IMKI DAVO Il y a 7 mois

    CHERS LECTEURS SALUTATIONS,
    L’Unique Chemin Indéniable: La CPI

    Je vous prierais de suivre attentivement mon regard dans ce dossier crucial dit de financement illicite de la campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy par la Lybie. Et ceci sans me tromper, je puis vous dire que Nicolas est sur la bonne voie, et ceci sans aucun détour de se retrouver á la CPI.
    Vu, l’allure oú vont les choses cette affaire vient enfin réparer pour une toute preniere fois dans l’histoire des peuples, cette forme d’injustice que la France et l’Union européenne se doivent le devoir de panser. Car ells en ont énormement le Coeur lourd des dommages perpétrés á l’Afrique avec ses morts par milliers dans la mer et de surcroít n’arrivent méme pas á juguler cette crise migratoire, dont le pivot responsible n’est rien d’autre que ce Nicolas. Cette démarche de la justice francaise pourrait aussi remettre de nombreux actes en réflexion, dont la guerre en Libye, la mort du colonel Kadhafi. Cela pourrait ainsi avoir d’importantes répercussions pour la France et l’on pourrait qualifier cela de scandale d’Etat, méme au niveau international, puisque cela voudrait dire que Paris et ses acolytes d’OTAN aient été l’acteur direct de la chute et du meurtre d’un chef d’État au même titre que de la déstabilisation socio-politique d’un pays tout entier, et la conséquence, tout le monde en sait quelque chose une crise migratoire sans précédent en Europe. Cher Nicolas, sur ce, je te souhaite rien que du Bonheur et sans plus tarder dans ton nouveau palace, la CPI.
    Agréable journée á tous…