Financement libyen : le proche de Sarkozy libéré sous caution

Financement libyen : le proche de Sarkozy libéré sous cautionNicolas Sarkozy Photo: Moritz Hager

Arrêté lundi dernier dans le cadre de l'affaire sur le financement libyen, l'un des proches de Sarkozy a finalement été relâché sous caution.

URGENT – Présidentielle en France : MACRON en tête

Le 8 janvier dernier, Alexandre Djouhri, homme clé de l’enquête sur le financement libyen au cours de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a été arrêté. Finalement il a été relâché sous caution.

Soupçonné d’avoir servi d’intermédiaire entre la France et la Syrie, Djouhri, aurait très bien pu rester en prison. En effet, le procureur Stuart Allen a, en premier lieu, requis son maintien en détention, argumentant que celui-ci faisait l’objet de graves accusations. Sa double nationalité couplée à ses nombreux contacts un peu partout dans le monde auraient très bien pu lui permettre de fuir le Royaume-Uni. Cependant, c’est bien la libération sous caution qui aura prévalu et voilà donc l’homme d’affaires de 58 ans, libre pour le moment.

Pour rappel, les enquêteurs français ont émis un mandat d’arrêt contre Djouhri en décembre 2017, invoquant notamment la vente d’une villa localisée à Mougins (Alpes-Maritimes) pour la somme de 10 millions d’euros à Bachir Saleh ancien trésorier du régime Kadhafi. Ses nombreux contacts et sa relation avec Nicolas Sarkozy ont également attiré l’œil des enquêteurs.

Commentaires

Commentaires du site 0