Tentative de mutinerie de Kandi au Bénin : Le chef d’escadron Azatassou et trois de ses comparses écroués

Tentative de mutinerie de Kandi au Bénin : Le chef d’escadron Azatassou et trois de ses comparses écroués

Le militaire arrêté pour avoir tenté une mutinerie le jour de l’an, séjourne à la prison civile de Kandi depuis ce vendredi 19 janvier 2017. Désiré Azatassou a été placé sous mandat de dépôt par le procureur du tribunal de Kandi après son audition.

Bénin : Les Forces armées mettent 5000 cocotiers en terre

Le chef d’escadron a rejoint la prison en compagnie de trois de ses comparses, dont un lieutenant. Selon l’Agence Bénin Presse qui a rapporté l’information, il y avait sept éléments de l’armée devant le juge ce vendredi.

Ils étaient poursuivis pour flagrant délit d’attentat contre la sûreté de l’Etat, de séquestration et de non dénonciation de crime pour certains. Après l’audition, le procureur a décidé de libérer trois militaires sous convocation. Les quatre autres prévenus dont le commandant Azatassou ont fini la journée en cellule. Ils comparaîtront le 06 février 2018.

Pour  mémoire, le premier janvier 2018, le chef d’escadron Azatassou a séquestré avec l’aide de quelques subalternes, le commandant du camp militaire de Kandi (lire ici). Le militaire a ensuite pris la poudre d’escampette avec des munitions et un AKM. Sa cavale n’a pas eu l’avantage du temps puisqu’il a été appréhendé quelques jours plus tard dans une localité de la commune de Kandi.

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 7 mois

    Les pieds Nickelés dans l’Alibori ! 🙂