Les retombées des récentes déclarations du quarante-cinquième président des Etats-Unis, Donald Trump, au sujet des pays de merde, se font toujours sentir. En effet, à l’occasion du dernier sommet des travaux du conseil exécutif de l’Union Africaine,le président de la Commission, Moussa Faki Mahamat, s’est laissé aller à un discours très offensif à l’encontre du chef d’état américain.

Accusant Donald Trump de mépris, monsieur Faki Mahamat assure que les États africains sont toujours choqués. Qualifiant les propos de ce dernier, comme étant haineux et marginalisant, celui-ci a assuré que continent africain ne saurait se taire, tout simplement. Assurant que Trump avait également réduit le budget consacré au maintien de la paix, le président de la commission a également condamné les derniers propos du président américain sur Jérusalem. Face à une telle crise diplomatique, cette prise de position a donc été relativement remarquée. Un discours coup de poing qui devrait marquer à coup sur, ce conseil exécutif de l’UA.

D’autres en revanche n’ont pas été spécialement choqués par les récentes déclarations émanant de Washington. C’est notamment le cas du président Ougandais, Yoweri Museveni, qui lui, n’a pas hésité à saluer et féliciter Donald Trump pour “sa franchise et son franc-parler“.

3 Commentaires

  1. Il ne suffit pas seulement de critiquer, mettons-nous à l’oeuvre pour sortir le continent noir de ses nombreux malaises, socio-économiques, sanitaires, scolaires et autres fléaux qui frappent le continent, quand on sait que c’est l’Union Européenne qui paie vos factures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire