Salaires mirobolants au sommet de l’Etat: réaction de Michel Adjaka

Salaires mirobolants au sommet de l’Etat: réaction de Michel Adjaka

Suivant le décret N°2017-570 du 13 décembre 2017, fixant les rémunérations des cadres nommés aux fonctions de directeur de cabinet, secrétaire général, directeur adjoint de cabinet et de secrétaire général adjoint dans les ministères,

Bénin : Michel Adjaka réagit à la démission d’Azannaï

le chef de l’État a revalorisé les salaires des collaborateurs immédiats de ses ministres, ainsi qu’il suit :

Directeur de cabinet…………2 300 000 F
Secrétaire Général………2 200 000 F
Directeur adjoint de cabinet…..1 800 000 F
Secrétaire général adjoint ……..1 700 000F.

Tout en remerciant le chef de l’État pour sa générosité envers les plus proches collaborateurs de ses ministres, je souhaite au nom du bonheur contagieux, que la Haute Autorité nous aide à trouver réponse aux questions suivantes :

1- A quand l’augmentation du salaire de tous les agents de l’État au nom de l’équité et de la justice salariale ?

2- A quand l’augmentation du salaire des directeurs centraux, techniques et chefs service, chevilles ouvrières des ministères ?

3- A quand l’augmentation des salaires des présidents et membres des autres institutions constitutionnelles ?

4- A quand, au nom de la convergence institutionnelle, l’augmentation des salaires des directeurs de cabinet et secrétaires généraux des institutions constitutionnelles ?

5- A quand la lumière sur la liste civile et les salaires des membres du gouvernement ?

6- A quand la réduction du train de vie de l’État ?

7- Quand allons-nous desserrer nos ceintures ?

8- Pourquoi avez-vous annulé, dès votre prise de pouvoir, les augmentations de salaire accordées à ces mêmes collaborateurs des ministres, alors que vous aviez en projet de prendre la même décision ?

La réponse à ces questions pourrait nous rassurer sur l’utilité et l’opportunité de ce relèvement salarial, dans un pays où le taux de chômage est très élevé.

Bonne gouvernance salariale m’obligerait !

Michel ADJAKA

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire

    Un document a circulé, sur la toile, avec les rémunérations des
    Directeur de Cabinet,
    Directeur Adjoint de Cabinet,
    Secrétaire Général du Ministère,
    Secrétaire Général Adjoint de Ministère.

    Depuis lors les débats vont dans tous les sens.
    Mais beaucoup oublient que chaque poste a ses avantage et ses inconvénients.
    Beaucoup ne cherchent pas à savoir ce que font ces cadres dans les cabinets des ministres.

    Plutôt que de dénoncer des traitements qui seraient exorbitants, il faut souhaiter une amélioration sensible des salaires des fonctionnaires de l’Etat.

    Encore qu’à ce niveau de responsabilité aucun cadre ne compte sur l’autre pour faire son boulot, comme on l’observe dans l’administration publique.

    Ce sont des gens qui sont au boulot régulièrement à 6h.
    Les plus chanceux partent du service à 23h.
    Sinon c’est la couchette au bureau.

    Pour le reste, j’espère que d’ici là, toutes les fiches de paie seront en circulation, afin que l’on voit les montants qui font crier vraiment.

    NB: Ceux qui croient avoir le monopole des propos orduriers savent ce qui les attend. Tout le monde n’a pas raté le bâton qui éduque.

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 3 mois

    Adjaka la souris aux yeux exorbitants fait du dilatoire. Il stigmatise exprès les rémunérations des hauts fonctionnaires dans une littérature ennuyeuse et passe sous silence la part belle que leur fait la nouvelle loi sur le statut des magistrats. Pourquoi n’en parle-t-il pas. De pauvres types qui abusent de l’ignorance de la masse. C’est terrible !

  • Avatar commentaire
    hayrya Il y a 3 mois

    Voilà le vrai intellectuel taré (ADJAKA) dont l’autre disait…

  • Avatar commentaire

    Lui qui gagne plus que certains docteurs alors que magistrat c’est BAC plus cinq. Et que les béninois de même niveau que lui et plus ancien que lui ne gagnent même pas le quart de ce qu’il gagne. Et ça c’est la liberté. Ils se foutent des béninois et profite de leur faible taux d’instruction. C’est un péché

  • Avatar commentaire
    Democrate Il y a 3 mois

    Cet Adjaka est un opportuniste, il veut tromper qui?
    Demandez-lui de publier son propre salaire et avantages.

  • Avatar commentaire
    Tundé Il y a 3 mois

    A quand la fin du bazar dans la tête des magistrats qui couvrent la corruption dans le pays, ?
    Adjaka qui se sert d’un symdicat comme rampe de propulsion sur la scene politique est peu credible. Il doit pouvoir comprendre que les fonctions politiques ne sont pas des carrières. Il est peu crédible pour donner des leçons. Par ce décret, l’exécutif a fait le choix de la clarté et de l’économie pour le pays. Yayi payaient plus du double!!!! , il fermait les yeux sur le pillage organisé depuis le palais. C’est ce qui enrage Olla Omar qui est mal fagoté par ces temps de vaches maigres.
    Il n’y a qu’aux prochaines élections que l’opinion tranchera…. pas avant

  • Avatar commentaire

    lui Klebe de l’opposition a t’il publie son salaire? Il a oublie de rappeler au peuple que Talon lui a fait vote une loi qui triple son salaire et que lui meme dit n’avoir pas besoin mais qu’il veut le droit de grève.

  • Avatar commentaire
    FOLKLORE Il y a 3 mois

    Qui dit augmentation du publication . Ce serait bien que notre magistrat défenseur des libertés publie son salaire et ceux de ses camarades et nous pourrions alors être éventuellement solidaires de ce combat! La transparence pour tout le monde!