Les étudiants de l’Université de Parakou observent une grève de 72 heures depuis ce matin. Ils ont fermé toutes les portes qui donnent accès à ce haut lieu du savoir. L’objectif de ce mouvement de grève : protester contre le retard dans le paiement des allocations universitaires, des frais de stage et de mémoire. Ils fustigent également  le contenu du décret  N°2017-155 du 10 mars 2017  qui fixe  les nouveaux critères d’attribution des allocations universitaires.

Ce décret stipule que les allocations universitaires sont attribuées sur quotas en fonction des priorités de l’État. Lesdits quotas  sont définis par un arrêté du ministère de l’enseignement supérieur au début de chaque rentrée académique. Les autres dispositions du décret sont liées à l’âge minimum d’obtention des bourses et secours pour les étudiants du premier cycle. En effet, pour être éligible, l’étudiant doit avoir 21 ans au 31 décembre de l’année d’obtention de son Baccalauréat.

1 COMMENTAIRE

  1. Avec talon , c’est le festival des grèves ” zut de glaces “😂😂😂
    S’il n’a rien à offrir aux beninoises et beninois pour atténuer leur misère , qu’il dégage ; il nous a assez volé , pillé , et maintenant il veut nous torturer 😡😡😡

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire