Dans le cadre des élections législatives, les électeurs Djiboutiens sont aux urnes ce vendredi pour choisir leurs représentants qui siègeront au parlement. De sources proches de la commission électorale, 65 sièges sont à pourvoir. Dans les rangs de l’opposition, on estime que ce vote ne respect pas les principes de liberté, de crédibilité et de transparence, raison pour laquelle, cette dernière appelle ses partisans à rester dans leurs maisons et de ne pas participer au scrutin.

Pour ces législatives dont 25% des sièges sont réservés aux femmes, le pouvoir part favori faute d’adversaires crédibles. Et déjà on parle de formalité dans le camp du pouvoir.

Par ailleurs, les observateurs de  l’union africaine sont présents sur le territoire Djiboutien. L’annonce de leur envoi été même faite par le président de la commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat. Ces observateurs vont veiller à la régularité du scrutin. Cette mission est dirigée par Anicet George Doléguélé, l’ancien premier ministre centrafricain.

 

1 COMMENTAIRE

Répondre à Camran M Annuler la réponse

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire