Le stade Sébastien Ajavon est le théâtre de plusieurs travaux de réhabilitation qui ont démarré depuis quelques jours et qui vont s achever par la pose des stands et des chapiteaux pour la grande cérémonie de demain samedi. On y aperçoit des ouvriers qui s attellent à préparer le site pour qu’il soit en mesure de recevoir des milliers de congressistes attendus. Mais aujourd’hui déjà des indiscrétions nous ont permis de savoir que des travaux de réflexion sur la dénomination du parti et sur l’élection des membres du bureau se tiennent ce vendredi.

Au terme de ces travaux, un bureau exécutif sera désigné et le nom du parti arrêté. Toujours ce vendredi à 16h à Djeffa, est prévue un point de presse dont le contenu reste encore inconnu. C’est demain selon des explications de certains responsables sous cap, qu’ auront lieu la grande cérémonie avec des allocutions des leaders ou représentants des partis invités mais aussi l’adresse du président de ce parti. Il est annoncé l’arrivée dans le pays des journalistes étrangers pour la couverture de ce congrès.

Ils viennent du Nigeria, du Burkina Faso, de la Côte d Ivoire etc. Les deux questions que les populations riveraines se posent ici à Djeffa sont de savoir: qui sera le président de ce parti en gestation et dans quel camp va-t-il s aligner, dans la rupture ou dans l opposition? Impossible de répondre à ces deux questions pour l’instant avec certitude. Il faudra soit attendre la communication du comité d organisation qui aura lieu à 16h soit carrément demain pour la cérémonie solennelle.

9 Commentaires

  1. tant que la constitution le permet pourquoi vous critiquer .chacun est libre de créér pourvu qu il respecte la règle .ou sont aujourd’hui les partie suivantes. Anfani.Ubf.car dounyan.le vrais RB.FDU.etc…

    • Justement parceque ce sont pas de vrais partis politiques mais des groupements opportunistes electoralistes, claniques etcc..
      Un vrai parti reste et survit a apres le temps.. et le seul vrai dans notre pays a ce jour est le PCB.

        • Si notre pays avait eu 3 partis politiques aussi bien organises et diriges comme ces communistes, nous serions loin dans ce domaine.. et n’assisterions pas a ces theatres de la classe politique beninoise.

          Si au lieu de creer des partis politiques a un rythme hebdomadaire, on creait des entreprises dans le pays a ce meme rythme, je suis sur que bcp de problemes auraient deja trouvé de solutions.

  2. Pourquoi creer un parti politique?
    Il se fera entourer bientot d’arrivistes et opportunistes qui seront capables de lui planter le coûte au dans le dos a la occasion…Tels sont les politicards beninois.

  3. Le congrès ou le rassemblement de Djeffa de demain ne fait peur à personne bien au contraire c’est la manifestation de la démocratie et c’est bon pour notre pays. Sinon y’a foyi.

  4. Je me demande si Ajavon connaît bien les méandres de la politique. Il risque de regretter sa décision très tôt, en tout cas je ne le lui souhaite pas cela. Ici c’est le Bénin, il se fait entourer de politiciens en quête de manne financière pour satisfaire leur ego. Ce que Ajavon ignore est que ceux-là veulent juste profiter de sa rivalité avec Talon pour se faire une popularité, voilà la vérité.
    L”autre aspect du problème est que Ajavon doit savoir qu’il veut juste servir d’ascenseur pour cet horde de politiciens, beaucoup seront élus députés mais qu’elle sera la suite? Jusqu’à 2021, le chemin est encore long, j’en veux pour preuve la trajectoire du regroupement G13 sous Boni Yayi, c’est un passé récent.
    Bon vent à Ajavon.
    Ici c’est le Bénin.

Répondre à Momo Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom