Le député Mohamed Atao Hinnouho s’est confié à la radio Océan Fm ce mercredi. Il explique les raisons pour lesquelles il refuse de s’alimenter.Interrogé sur les raisons qui le poussent à refuser de s’alimenter,le député laisse échapper: « Je suis dans un pays de droit mais on ne dirait pas ». Le reste de la  conversation est plusieurs fois interrompu  par des coups de fils reçus par le député. On retient essentiellement que l’Honorable se sent en prison à l’hôpital.

A l’analyse, il  semble que l’honorable  refuse de s’alimenter pour protester contre le traitement qu’il subit. Signalons que Mohamed Atao Hinnouho est actuellement hospitalisé dans le service de psychiatrie du Centre National Hospitalier Universitaire  Hubert Koutoukou Maga de Cotonou.

Lors d’un point de presse animé par le procureur de la république hier mardi, M Togbonon avait expliqué les raisons qui ont conduit l’honorable dans le service de psychiatrie de l’hôpital(à lire ici). Selon le magistrat, le médecin a révélé des retentissements psychiques qui méritent des consultations psychiatriques chez le député.

24 Commentaires

  1. Ceux ne sont pas de faux médicaments. Seulement il n’a pas été agrémenté pour sa. Le béninois ne voir que du faut partout. Après tout c’est un autorité et il a le plein droit de jouir de cela. Respectons notre constitution

  2. Cela veut que au Bénin si qqn à mal fait de part le passé et corri ce qui ne va pas,il n’en a donc plus le droit ? Ce n’est pas parce que j’ai été malfrat hier et que devenu policier aujourd’hui je dois me refuser d’arrêter d’autres malfrat. En pensant de cette manière vous refuser au pays d’avancer.C’est ignoble. Dans ces conditions on est encore à des années lumière du développement. En Europe quand un homme politique est impliqué dans une telle affaire.Les autres prennent leur distance pour ne pas se faire éclabousser et le peuple réclame justice pour avoir été empoisonné pendant des années.

    • Il faut les laisser. Ils vont pleurnicher mais talon va avancer. C’est celui qu’il faut pour ce pays en ce moment. Si finalement on passe notre temps à dire, parce que toi tu avais mal fait, aujourd’hui tu n’as pas le droit de redresser les choses, alors on ira où finalement? Vous comprenez qu’on a vraiment des pbmes dans ce pays? Le pbme est tellement profond qu’il faille vraiment du boulot pour redresser les gens dans ce pays. Un véritable pbme d’education. Nos pbmes ne viennent pas uniquement de nos dirigeants. Mais quand on observe on remarque que bcp ont un véritable pbme d’education. Mais ça ira. 10 ans avec ce Mr, je crois que ça ira. 

  3. Un délinquant qui parle de droit alors qu’on ne sait combien de ses concitoyens ont bien pu perdre la vie du fait de ses faux médicaments. Et avec ça, il a des admirateurs. Pauvre Bénin!! Des malfrats partout.

  4. Quand on parle de dépression c’est pas forcément le fou qui se balade nu dans la rue. Tout le monde peut déprimer. Vivre à l’exterieur en cavale n’est pas chose facile. Très déprimant surtout si aucune disposition n’avait été prise au départ dans ce sens. Moi je pense qu’on ne devrait pas banaliser cet état de chose. Il peut disjoncter facilement s’il n’avait pas un mental solide. 

  5. Il ferait mieux de s’alimenter. Il va crever pour rien. Dans tous les cas le ciel ne tomberait pas et la vie va continuer normalement comme si de rien n’etait. 

  6. C’est plus prudent. Ce gouvernement est capable de le faire empoisonner. Et la présence inexpliquée de policiers dans les alentours mettra tt etre humain dans un stress indescriptible!!!

  7. Très très drôle! Franchement que Hinnouho crève de faim changera quoi dans le quotidien des Beninois? Il n’a pas encore faim c’est pourquoi. Et puis c’est le lieu d’inviter ses proches à se pencher serieusement sur son cas. Tout porte à croire que le jeune député est effectivement en train de disjoncter. Et ça c’est pas du cinema.

    • C’est bien Talon et son gouvernement qui sont en train de disjoncter.

      C’est ici le lieu de poser la question: Pourquoi un Président de la République en fonction choisit de méprendre les lois de la République et ne veut plus respecter les décisions de la cour constitutionnelle? Le pouvoir judiciaire, est-il devenu obsolet sous Talon?

      Que vient chercher un commissaire de police et ses agents non invités dans le bureau du juge des libertés, pour que celui-ci éprouve la nécessité de faire intervenir le procureur de la République?

      Sous Talon, le Procureur de la République soutenu par son patron le ministre de la justice semble être au-dessus des juges.

      Quelle est encore cette notoriété du procureur de la République dans une affaire qui a passé déjà devant le juge d’instruction, qui l’a instruit et prononcé un dépot sous mandat et remet le présumé aux mains du juge des libertés, qui opte pour la liberté et qui rejette l’appréciation de flgrance?
      Que vient-il encore chercher là le procureur de l a République?

      Pourquoi donc tout cet acharnement, tout ce harcellement contre un député?
      En réalité , ils veulent rendre caduque la nécessité de la levée de l’immunité de l’honorable et l’emprisonner sur fonds de rumeurs et fausses accusations comme ils ont fait avec Monsieur Laurent Mêtongnon.

      Tout cet acharnement et tout ce harcellement n’a qu’un seul but: Talon veut s’approprier comme ce fut dans les autres secteurs cette structure de distribution des produits pharmaceutiques d’analyse et de diagnose En Republique du Bénin. Cela ne marchera pas.

      Un Président qui ose déclarer la justice du pays corrompue, et déliberement choisit de méprendre les lois, la constitution et les décisions de la cour constitutionnelle ouvre la voie à toutes les dérives.

      • Hummm !! vous parlez de choses que vous ne maîtriser pas et c’est dommage. Etes-vous un radié ? cela sent la haine à plein nez

        • Je ne suis pas radié. J’ai défendu Talon , quand le Gouvernement défunt le comblait d’injustices gratuites. Je suis contre á présent les actes arbitraires de Talon. Et je le défendrai, si demain un autre se comportait de la même manière à son égards. Je n’ai pas de parti. Ce qui me tient à Coeur, C’est l’Etat de droit au Bénin: Car pour ce qui touche aux intérêts fondamentaux du Bénin, il ne faut pas que l’on puisse jouer les uns contre les autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom