Au Cameroun, le gouvernement a très peu apprécié la dernière initiative de l’ambassadeur américain installé dans le pays. La crise anglophone dans laquelle s’est ingéré l’ambassadeur Peter Henry Barlerin est u coeur de l’incident. Le ministre Lejeune Mbella Mbella s’est chargé de transmettre un message à l’ambassadeur américain. Et pour cause, 4 jours après la publication d’un communiqué dans lequel il critique la politique gouvernementale dans le cadre de la gestion de la crise anglophone, M. Peter Henry Barlerin a été convoqué par le ministre des affaires étrangères.


L’ambassadeur dénonce

Pour l’ambassadeur, l’attitude du gouvernement camerounais n’est pas acceptable. Il a dénoncé des asassinats ciblés devenus pour lui une pratique commune au sein des forces de sécurité. Mais la goutte d’eau qui aura visiblement fait déborder le vase c’est l’appel lancé au président Paul Biya pour l’organisation des élections présidentielles. Même s’il a ensuite critiqué les séparatistes pour les assassinats de gendarmes, le mal était déjà fait. Pour l’heure aucune information sur le contenu des échanges entre le ministre et l’ambassadeur américain.

2 Commentaires

  1. Frontières coloniales physique s et/ou artificielles gouvernements et présidents corrompus et malhonnête s. Les pays Africains sont hyper riches, mais devront pour longtemps encore continuer à tendre la main à leurs bourreaux d’hier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire